top of page

2 CONSEILS POUR UN MARIAGE SOLIDE



Un mariage entre deux chrétiens est tout d’abord un engagement envers Jésus-Christ et ensuite l’un envers l’autre. Satan adore détruire les mariages, et la meilleure protection contre ses attaques est une relation profonde des deux partenaires avec Jésus-Christ et un engagement à obéir à la Parole de Dieu. Quand ce genre de consécration existe, je ne crois pas qu’un mariage puisse faillir.


Se concentrer sur l’intérieur


Mais, pour préciser cette pensée, voici deux principes qui rendront un mariage plus fort. D’abord, concentrez-vous sur ce que vous devez être intérieurement, et non seulement sur ce que vous dites, sur ce que vous avez, ni même sur l’image que vous présentez. Pierre donne le principe suivant aux épouses, mais il s’applique aussi, sans nul doute, aux maris : « Ayez, non cette parure extérieure qui consiste dans les cheveux tressés, les ornements d’or, ou les habits qu’on revêt, mais la parure intérieure et cachée dans le cœur, la pureté incorruptible d’un esprit doux et paisible, qui est d’un grand prix devant Dieu » (1 Pierre 3.3,4).


Tout ce que vous possédez s’altérera. Et même votre apparence physique se détériore continuellement avec l’âge. Mais, « la parure intérieure et cachée dans le cœur » mûrit, se développe et devient de plus en plus belle au fur et à mesure que nous ressemblons davantage à Christ.

Si c’est là le fondement de votre mariage, votre amour mutuel deviendra aussi de plus en plus fort.



Connaître son conjoint


Voici un second principe : Concentrez-vous sur votre conjoint et essayez de découvrir sa personnalité. J’ai conseillé beaucoup de gens dont le mariage vacillait, tout simplement parce qu’ils n’avaient jamais pris le temps de se connaître. Il est important de prendre conscience qu’aucune personne et aucun mariage n’est parfait. Si vous vous accrochez à une image du conjoint idéal, vous serez frustré et vous nuirez à votre mariage.

Abandonnez votre idée du partenaire parfait et commencez à apprendre à aimer celui que vous avez.

Vivez avec votre conjoint en montrant « de la sagesse » (1 Pierre 3.7).


Il est significatif que Paul commande aux maris d’aimer leur femme (Éphésiens 5.25) et aux femmes d’aimer leur mari (Tite 2.4). Cela veut dire que vous pouvez apprendre à aimer votre conjoint, quel qu’il soit. Dans la pensée contemporaine, l’amour est simplement quelque chose qui se produit à un moment donné ; il vient et il s’en va. Et quand il est parti, les gens divorcent. Combien cette idée est étrangère à l’Écriture, qui ne reconnaît pas même la possibilité d’une incompatibilité entre des conjoints ! Dieu commande simplement aux maris et aux femmes de s’aimer l’un l’autre. Les sentiments et les émotions intenses de l’attraction initiale iront en diminuant dans tout mariage. Mais lorsqu’on cultive l’engagement mutuel, la récompense que l’on obtient – une tendre amitié et un épanouissement pour la vie entière – est beaucoup plus satisfaisante.


Rappelez-vous que l’essence du mariage, c’est que deux personnes deviennent une seule chair. Or, un est un nombre indivisible. Dans Matthieu 19.5, Jésus cite Genèse 2.24 : « C’est pourquoi l’homme quittera son père et sa mère et s’attachera à sa femme, et les deux deviendront une seule chair ». Le mot hébreu traduit par « s’attachera » désigne à un lien incassable. Et c’est en même temps un verbe actif qui suggère l’idée de rechercher quelque chose avec ardeur. Cela signifie que le mariage a pour but d’unir deux personnes qui s’engagent, par amour, à rechercher ardemment à se connaître l’une l’autre, et qui sont liées dans une union indissoluble de leurs intelligences, leurs volontés, leurs esprits et leurs émotions. Au verset 6, Jésus ajoute : « Que l’homme donc ne sépare pas ce que Dieu a joint ». Tout mariage, qu’il soit chrétien ou non, qu’il ait été conclu selon la volonté de Dieu ou non, est une œuvre miraculeuse de Dieu, et si vous touchez à cette union, vous sapez l’œuvre de Dieu.


Toute famille repose sur cette vérité de base, et la réussite ou l’échec de la famille, dans son ensemble, dépend de l’engagement mutuel du mari et de la femme.


La famille est très importance dans le plan de Dieu ! Il veut faire en sorte que nos familles atteignent leur plein potentiel, et tout chrétien devrait faire de la réussite de sa famille une priorité. Nous ne pouvons pas accepter que le monde nous enferme dans son moule, d’où sortent les divorces, les divisions, la délinquance et tout ce qui va avec l’échec de la famille. Si les chrétiens n’ont pas de familles solides, des enfants élevés en étant corrigés et instruits selon le Seigneur, des parents qui s’aiment et des foyers centrés sur Christ, nous ne pourrons jamais atteindre le monde par l’Évangile. Par contre, si nous cultivons ces choses et les recherchons de tout notre cœur, le monde va lever les yeux et nous prêter attention ainsi qu’à notre Christ.


John MacArthur



132 vues

コメント

5つ星のうち0と評価されています。
まだ評価がありません

評価を追加
bottom of page