Rechercher

ON RECONNAIT L'ARBRE À SES FRUITS



Afin de permettre à l’homme de vivre,

DIEU A PLANTÉ UN JARDIN


Le jardin d’Eden était principalement composé de verdure, de fleurs magnifiques, mais aussi et surtout d’une multitude d’arbres de toutes espèces. Bien que d’un aspect différent, ils portaient tous beaucoup de fruits afin d’apporter la nourriture indispensable à l’homme.


Sans arbre, il ne peut y avoir de vie !

La planète a été ainsi faite, et l’homme ne peut vivre sans la présence de l’arbre.

L’arbre est le symbole de la vie.


Dans toute la Bible, nous sommes, nous aussi, comparés à des arbres et tout comme l’arbre, nous devons porter du fruit. Cependant, tous les arbres ne sont pas bons et tous les hommes ne sont pas justes !


Dans le jardin d’Eden, Dieu avait également planté un arbre d’une autre espèce. Il était très agréable à la vue et son fruit semblait bon, mais cet arbre représentait le libre arbitre pour l’homme car s’il désobéissait à l’ordre donné par Dieu de ne pas y toucher, il allait mourir. De la même manière, il y a autour de nous des hommes qui paraissent bons de l’extérieur, ils sont si attirants et séduisants mais ils n’apportent que la mort dans leur entourage. A les voir, on les prendrait pour des grands chênes ou des cèdres, mais ce n’est qu’en apparence, car ils ne portent aucun fruit et seront un jour maudit par le Seigneur comme le figuier. Combien d’arbres mauvais, remplis de savoir, de connaissance et d’esprit religieux qui sont en fait semblables à des buissons et des ronces et qui n’ont pour fruits que des épines.


Dieu a été le premier jardinier sur la Terre et il nous demande de planter à notre tour. Tout comme l’homme est sorti de la terre, l’arbre aussi en est sorti afin que l’un comme l’autre croissent en s'élevant vers le ciel.


La terre promise regorge de fruits agréables et pourtant si souvent nous préférons rester courbés en continuant à cultiver les légumes de la terre qui sont le signe de notre esclavage. Les fruits sont le symbole de la liberté, parce qu’il suffit de lever les bras pour les cueillir. A l’inverse il faut se pencher et se fatiguer pour ramasser les légumes que nous offre le monde. L’Egypte, le pays de l’esclavage, produisait énormément de légumes, mais Canaan regorgeait de fruits en abondance.


Le peuple d’Israël est comparé à un Olivier, le roi David proclamait être comme un olivier dans la maison de Dieu et le juste est un arbre de vie.

Débora rendait la justice sous un arbre et pas n’importe quel arbre, un palmier. Pourquoi un palmier, parce qu’il représente la justice parfaite de Dieu, c'est-à-dire la justice faite avec amour, droiture et vérité. Le palmier est droit, son fruit est doux (miel) et son peu d’ombrage laisse pénétrer toute la lumière. La justice sous un palmier ne peut qu’être bonne et divine.

Abraham recevait ses hôtes sous son arbre. En hébreu il est écrit « sous l’arbre ». Ce n’est pas n’importe quel arbre, c’est l’arbre choisi par Abraham parce qu’il était un endroit d'ombrage qui lui procurait du repos.


Toute notre vie sera une réussite si nous nous tenons près du Seigneur, à l’écoute de son Esprit et si nous mettons en pratique sa parole. Jésus est le Cep, le tronc de la vigne et si nous sommes attachés à lui, alors notre sarment portera le fruit de l’Esprit et notre feuillage ne flétrira jamais. Parce que nous nous laisserons abreuver par sa présence, notre fruit demeurera éternellement.


Avant 1948, Israël était dévasté et désert. Cette terre ressemblait à notre vie avant de connaitre le Seigneur.

Mais aujourd’hui 250 millions d’arbres y ont été plantés et elle redevient un Eden sur la Terre.


- Qu’en est-il pour notre vie ?

- Quel genre d’arbre sommes nous ?

- Porte-t-il beaucoup de fruits ?

- Lorsque l'on y goûte, apporte t-il la mort ou la vie ?

- Les oiseaux viennent-ils s’y reposer et y trouver le repos de Dieu ?


Dieu continue de planter des arbres, mais déjà la hache est à la cognée et seuls les arbres bons seront conservés, les autres seront jetés au feu…

Aide nous Seigneur à croître et à porter beaucoup de fruits pour la Gloire de ton nom !


L. Gilman




156 vues