Rechercher

1 CORINTHIENS 4


Verset 1

Ainsi donc, qu’on nous considère comme des serviteurs de Christ et des administrateurs des mystères de Dieu.

Paul veut être considéré comme un simple serviteur de Jésus, c'est-à-dire un assistant du Seigneur pour exécuter la tâche qu’il lui met à cœur, mais aussi comme administrateur, c'est-à-dire quelqu’un qui s’occupe et qui gère les affaires de Dieu et plus particulièrement de ces mystères.

IL dit d’ailleurs « qu’on nous considère », c'est-à-dire que tous ceux qui annoncent l’évangile et qui servent le Seigneur sont eux même considérer comme des gestionnaires des affaires de Dieu.

C’est une responsabilité, nous ne devons pas faire n’importe quoi à la légère !


C’est pourquoi, il va préciser les qualités d’un administrateur : Verset 2 qu’ils soient trouvés fidèles.

C'est-à-dire fidèle à tout point de vue. Si au chapitre 1 v 9, Paul dit que Dieu est fidèle, il demande maintenant à ce qu’un administrateur le soit également. Etre fidèle = quelqu’un sur lequel on peut compter, loyal et obéissant.

Sommes-nous fidèles lorsque Dieu nous demande quelque chose ? Le restons nous jusqu’au bout ?


Versets 3 et 4

Pour moi, il m’importe fort peu d’être jugé (350) par vous, ou par un tribunal humain. Je ne me juge (350) pas non plus moi-même, car je ne me sens coupable de rien ; mais ce n’est pas pour cela que je suis justifié. Celui qui me juge (350), c’est le Seigneur.

Juger 350 = Anakrino = estimer, examiner

Paul est à sa place, il fait ce que Dieu lui demande de faire, il le fait de tout son cœur, il est fidèle, il a sa conscience pour lui et n’a apparemment rien à se reprocher, mais il ne se considère par « juste » à cause de cela ! Il sait qu’il est justifié uniquement par le sang de Jésus et non parce qu’il agit bien ! la traduction segond est plus explicite verset 4 mais ce n’est pas pour cela que je suis justifié.


Par contre, au


Verset 5

C’est pourquoi ne jugez (2919) de rien avant le temps, jusqu’à ce que vienne le Seigneur, Paul rappelle que le seul qui ait le droit de juger, c’est le Seigneur.

Restons humbles en obéissant à la parole. Nous avons été justifié, c’est une grâce, alors surtout ne nous glorifions de rien, car verset 5 car il mettra en lumière ce qui est caché dans les ténèbres et il dévoilera les intentions des cœurs. Chacun recevra alors de Dieu la louange qui lui revient.

Paul ne se juge pas car il sait qu’il n’est pas parfait et que lui aussi passera devant le tribunal de Christ et rendra des comptes sur sa vie. Nul n’y échappera !

Nous pouvons tous paraitre bien devant les autres, mais Dieu connait exactement ce qui se passe dans nos cœurs ! Ap 2 :23 toutes les Eglises connaîtront que je suis celui qui sonde les reins et les cœurs, et je vous rendrai à chacun selon vos œuvres.

Combien de fois pensons-nous bien faire les choses. Parce qu’un projet nous semble bon, nous croyons être sur la bonne voie et être de bons serviteurs mais Pro 21 :2 dit Toutes les voies d’un homme sont droites à ses yeux, mais celui qui évalue les cœurs, c’est l’Eternel.

Nos actions peuvent être bonnes mais Dieu regarde plus loin, il regarde à nos motivations ! Pourquoi et dans quel but faisons-nous telle ou telle chose ? Un seul but est valable pour Dieu : rechercher son Royaume et le faire avancer ! Mais c’est encore plus subtil, car nous pouvons vouloir faire avancer le Royaume tout en ayant des intentions cachées au plus profond de nous-mêmes, comme : rechercher la reconnaissance des autres, la faveur des homm