Please reload

1 CORINTHIENS 15

 

 

Paul va leur faire un résumé de l’évangile qu’ils connaissent déjà. Si nous recevons l’évangile dans notre cœur, nous sommes sauvés, mais à condition de le retenir tel qu’il a été annoncé et de ne pas le transformer comme il nous arrange. Autrement, dit Paul, notre foi serait inutile et on risquerait d’être déçu lorsque nous nous retrouverons devant Dieu.

 

Tout s’est passé comme les écritures l’avaient annoncé par les prophètes : Jésus est mort et ressuscité et beaucoup en sont témoins.

Paul parle des douze, mais en fait ils sont réellement 10 puisque Juda est mort et que la première fois que Jésus leur apparaît, Thomas n’est pas là. Jean 20:24 Cependant Thomas, l’un des Douze, celui qu’on appelle Didyme, n’était pas avec eux lorsque Jésus vint.

Paul résume, c’est pourquoi, il ne s’attarde pas sur les détails.

Beaucoup l’ont vu et c’est surtout sur ce point qu’il insiste.

 

Paul a le privilège d’avoir vu aussi Jésus, alors qu’il se sent si misérable :

  • Un avorton (un enfant né hors terme, prématuré)

  • Le moindre des apôtres

  • Pas digne d’être appelé apôtre

On ressent l’humilité de Paul  qui avoue ce qu’il a été « J’ai persécuté l’Eglise de Dieu ». Avons-nous cette humilité devant les chrétiens dont on s’occupe ?

Paul est devant les corinthiens, il fait un travail remarquable. On peut voir comment se conduisent les corinthiens depuis le début et voir la patience de Paul mais aussi son indignation par rapport à certains comportements, et pourtant bien qu’il soit pardonné par le Seigneur, il avoue devant eux ne pas mériter le titre d’apôtre.

Il pourrait s’abstenir de leur dire, vu leur orgueil et leur tiédeur, mais Paul est un homme humble et il ne cherche pas à s’élever, au contraire, dans ce passage, il a tendance à se rabaisser.

Paul n’est pas attaché à un titre, car selon lui, il ne le mérite pas.

Et nous ?

 

Ce que nous avons été est un fait, mais à présent il n’y a plus de condamnation pour ceux qui sont en Jésus Christ ! Amen ! C’est cela la grâce de Dieu !

Paul, comme pour se rattraper, s’est donné à fond pour le Seigneur ;

PDV 1 Corinthiens 15:10  Mais grâce à l’amour de Dieu, je suis devenu l’homme que je suis, et cet amour a donné de bons résultats en moi. J’ai travaillé plus que tous les apôtres. En réalité, ce n’est pas moi qui ai travaillé, c’est l’amour de Dieu qui agit en moi.

Notre appel se fait parfois tard, mais l’important c’est d’y répondre et de le faire de tout notre cœur ; Si nous avons la détermination à servir le Seigneur SELON SA volonté, alors Dieu saura rattraper le temps en sa faveur.

Combien malheureusement reçoive la grâce de Dieu, et ne porte aucun fruit par la suite. Ils seront d’autant plus coupables aux yeux du Seigneur.

Paul aura persécuté l’église, mais lorsqu’il voit la grâce de Dieu sur sa vie, il n’hésite plus et porte beaucoup de fruits 2 Corinthiens 6:1   Puisque nous travaillons avec Dieu, nous vous exhortons à ne pas recevoir la grâce de Dieu en vain.

Paul a tout donné pour son Dieu et il a souffert pour son nom.

 

Peu importe qui prêche, pourvu que le message soit le bon et que nous croyons. Les corinthiens ont entendu le bon message et ils l’ont cru.

 

Certains corinthiens prétendent qu’il n’y a pas de résurrection des morts, ce qui forcément remet en doute complètement ce que Jésus est venu faire sur la Terre. « Alors notre prédication est vide, et votre foi aussi ! » Paul dit que si la résurrection n’existe pas, alors lui et les autres apôtres ne sont que des imposteurs.

Si Christ n’est pas ressuscité, nous sommes toujours sous la condamnation du jugement de Dieu.

C’est la résurrection de Jésus qui nous justifie, sans résurrection, nous restons condamner.

Romains 4:25 lequel a été livré pour nos offenses, et est ressuscité pour notre justification.

 

C’est Jésus qui a rendu la vie à tous, y compris à ceux qui sont morts avant lui. C’est lui qui a ouvert la porte de la vie éternelle.

Colossiens 1:18  il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin d’être en tout le premier.

C’est par la résurrection de Jésus et uniquement par elle, que nous avons la vie

1 Pierre 1:3  Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d’entre les morts,

 

La mort est venue par Adam

La vie est venue par Jésus

Le plan de Dieu est parfait : c’est par un être humain que nous avons la vie ou la mort, c’est à nous de choisir. Ou nous choisissons de vivre sous l’autorité d’Adam, ou de vivre sous l’autorité de Christ.

Je préfère l’original du verset 22 « de même, en effet par Adam tous meurent, ainsi aussi par Christ tout seront vivifiés ». Jésus est la Vie, C’est donc lui qui la communique à tous ceux qui le reçoivent dans leur cœur.

 

Mais il y a un ordre bien défini pour la résurrection des morts.  C’est Jésus qui est ressuscité le premier et ensuite lors de son avènement, tous ceux qui auront cru en lui ressusciteront. Paul précise même aux thessaloniciens que ce sera d’abord les morts en Christ, puis ceux qui seront vivants sur la Terre. Après cette résurrection, ce sera la fin. Tout se déchainera jusqu'à ce que Satan soit enchaîné et jeté dans l’étang de feu ardent. La mort sera définitivement vaincue et anéantie. Et là, il remettra le Royaume à son Père. Daniel 2:44  Dans le temps de ces rois, le Dieu des cieux suscitera un royaume qui ne sera jamais détruit, et qui ne passera point sous la domination d’un autre peuple ; il brisera et anéantira tous ces royaumes-là, et lui-même subsistera éternellement.

C’est Jésus d’abord qui doit régner, mais il donnera la suite à son Père. Le Père a tout soumis à son fils, mais le règne éternel reviendra à Dieu.

Dieu sera TOUT en tous, c’est là son but final. Que seul lui règne en chacun de nous, sans aucune idolâtrie possible.

Aujourd’hui, Dieu n’est pas tout en tous, mais il est Tout pour ceux qui sont réellement ses enfants 1 Corinthiens 3:22-23  Tout est à vous ; et vous êtes à Christ, et Christ est à Dieu.

 

Le Verset 29 parle d'un baptême que nous ne pratiquons plus aujourd’hui. 

 

Aux versets 30 à 32, Paul résume la résurrection sur le fait que si elle n’existe pas, alors arrêtons notre religion et profitons tant que nous sommes en vie sur cette Terre. Si nous n’avons plus rien à espérer, pourquoi souffrir, il n’y a aucun avantage.

 

Ensuite, Paul nous met en garde contre les mauvaises relations, car elles sont là pour nous détourner de la Vérité et surtout pour nous amener dans le compromis avec beaucoup de subtilité.

Proverbes 13:20  Celui qui fréquente les sages devient sage, Mais celui qui se plaît avec les insensés s’en trouve mal.

2 Timothée 2:16  Évite les discours vains et profanes ; car ceux qui les tiennent avanceront toujours plus dans l’impiété,

Psaumes 1:1   Heureux l’homme qui ne marche pas selon le conseil des méchants, Qui ne s’arrête pas sur la voie des pécheurs, Et qui ne s’assied pas en compagnie des moqueurs,

Le souci est que certains « chrétiens » ne sont pas enfant de Dieu. Ils sont semblables aux vierges folles parce que leur vie n’est pas en règle et par conséquent ne sont pas prêts à être accueilli dans la maison du Seigneur. Leur conversion a montré quelques signes au départ, mais très vite, les épines et les ronces ont poussés, et ils sont devenus comme le figuier qui ne porte aucun fruit. Ils ne connaissent pas Dieu. 1 Jean 2:4 Celui qui dit : Je l’ai connu, et qui ne garde pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est point en lui.

 

Les questions que certains se posent, c’est

  • comment les corps ressuscitent-ils ?

  • et avec quel corps reviennent-ils ? 

Mais Paul leur explique que nous devons regarder à l’invisible parce que le spirituel et le charnel sont totalement opposés, et que l’on a tendance à tout mélanger.

Nous sommes nés avec un corps charnel, mais nous ressusciterons avec un corps spirituel (v 44)

C’est Dieu qui nous a fait comme nous sommes, déjà en tant qu’être humain et ensuite avec l’aspect que nous avons. C’est lui qui est l’artiste, nous ne sommes que son œuvre !

Il y a différentes œuvres dans la création : les êtres humains, puis les animaux : quadrupèdes, oiseaux et poissons, mais aussi les corps célestes. Et chaque œuvre est différente, c’est Dieu qui les fait comme un artiste fait sa toile.

 

Notre corps naît sur la Terre corruptible, c'est-à-dire, qu’il va se détruire, par contre notre corps céleste, sera incorruptible.

Il faut d’abord naître naturellement avant de naître spirituellement, il y a un ordre.

Le corps corruptible, c'est-à-dire le corps terrestre est semé :

  • méprisable

  • faible

  • naturel

mais lorsqu’il ressuscite, il devient :

  • incorruptible

  • glorieux

  • plein de force

  • spirituel.

Naissance physique = nous sommes en Adam = corps terrestre

Nouvelle naissance = nous sommes en Jésus = corps spirituel

Rom 8 :23 nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l’adoption, la rédemption de notre corps.

Aujourd’hui, nous avons les deux corps en quelque sorte :

  • Le corps terrestre qui renferme notre chair et qui nous fait souffrir physiquement mais aussi psychologiquement

  • Et le corps spirituel qui vit en nous depuis que nous avons accepté Jésus.

Le souci, c’est qu’il y a souvent une lutte entre la chair et l’Esprit et c’est pourquoi, au fond de nous, il y a ces soupirs d’être bientôt libérés de ce corps de chair et de vivre pleinement dans l’esprit ;

Bientôt, nous n’aurons plus qu’un corps, celui qui est spirituel et nous serons enfin débarrassés de ce corps Terrestre. Amen !

Lorsque nous rejoindrons le Seigneur, nous porterons aussi l’image de Christ Romains 8:29-30 Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils , afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères. Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés ; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés ; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés.

C’est le corps céleste qui va être glorifié. Bientôt nous serons semblables à Jésus, verset 49  nous porterons aussi l’image de celui qui est venu du ciel.

 

En résumé, Paul dit comme Jésus l’a dit Jean 3:6-7  Ce qui est né de la chair est chair, et ce qui est né de l’Esprit est esprit. Ne t’étonne pas que je t’aie dit : Il faut que vous naissiez de nouveau.

Sans nouvelle naissance, c’est la mort assurée. La chair ne peut hériter du Royaume de Dieu.

1 Pierre 1:23  puisque vous avez été régénérés, non par une semence corruptible, mais par une semence incorruptible, par la parole vivante et permanente de Dieu.

C’est la Résurrection de Jésus mais aussi la Parole de Dieu qui nous régénèrent. PVV 1 Pierre 1:23  La parole de Dieu vous a fait naître de nouveau. Et cette Parole n’est pas comme une graine qui meurt. Elle est vivante, elle ne meurt pas, elle dure toujours.

 

Paul attend le retour du Seigneur et pour nous, c’est toujours le cas, donc, en effet, certains ne mourront pas, mais seront directement transformés pour rejoindre le Seigneur ;

 

Une fois que notre corps aura revêtu l’incorruptibilité et l’immortalité, nous n’aurons plus jamais à craindre la mort, car nous vivrons éternellement. La mort n’aura plus de pouvoir sur nous. Car tout sera validé de manière officielle. Ici, nous pouvons encore lâcher la main du Seigneur, nous pouvons reprendre une vie dans le péché. Tant que nous vivons dans ce corps terrestre, la tentation existe et nous avons toujours des choix qui s’offrent à nous : vivre par l’Esprit ou vivre par la chair. Or si nous vivons par la chair, nous mourrons, c’est pourquoi, Paul affirme que nous avons la victoire mais c’est à nous de la saisir par la foi.

 

Le verset 58 est très important pour tous ceux qui prétendent être chrétien mais qui vivent sans se préoccuper de la volonté de Dieu.

Paul nous exhorte à être fermes et inébranlables dans le Seigneur. N’oublions pas que nous avons un ennemi et qu’il redouble d’effort pour nous récupérer dans son camp. L’auteur des hébreux le dit également Hébreux 3:14  Car nous sommes devenus participants de Christ, pourvu que nous retenions fermement jusqu’à la fin l’assurance que nous avions au commencement,

Nous devons travailler, car la vie éternelle nous attend. N’oublions pas que c’est une course, que nous devons la courir et vouloir la remporter. Le Royaume appartient aux violents. Les tièdes seront vomis et ceux qui dorment auront la porte fermée (vierges folles). Paul nous compare à des soldats, des athlètes et des laboureurs. Tous s’imposent de la rigueur, de la discipline et beaucoup de courage. C’est ce que nous sommes appelés à faire car « notre travail ne sera pas sans résultat pour le Seigneur ».

Pierre dit également 2 Pierre 3:14-15 C’est pourquoi, bien-aimés, en attendant ces choses, appliquez-vous à être trouvés par lui sans tache et irrépréhensibles dans la paix. Croyez que la patience de notre Seigneur est votre salut, comme notre bien-aimé frère Paul vous l’a aussi écrit, selon la sagesse qui lui a été donnée.

Nous obtenons le salut par la foi, mais notre foi est éprouvée tout au long de notre parcours sur la Terre et si notre foi défaille et abandonne la course, alors nous risquons de perdre notre salut. Seuls les vainqueurs hériteront du Royaume. Dieu est fidèle, prions que nous lui restions fidèles jusqu’au bout.

 

 

Please reload