Rechercher

1 CORINTHIENS 13



J’aurais beau avoir une élocution parfaite, connaitre toutes les langues de la terre, parler en langues d’une manière remarquable, si je n’ai pas l’Amour AGAPE, je fais beaucoup de bruits autour de moi et c’est tout. Mes paroles seront raisonnantes, et n’auront aucun effet pour le Royaume de Dieu.

Je peux avoir tous les dons, connaitre parfaitement la Bible, comprendre les mystères qu’elles renferment, avoir la foi la plus parfaite, si je n’ai pas l’Amour de Dieu, je ne suis RIEN !!!


Paul va encore plus loin, car on pourrait croire que donner ses biens et donner sa vie pour quelqu’un est la preuve ultime de l’Amour, mais non ! Apparemment on peut le faire sans avoir l’Amour AGAPE dans son cœur. Alors pourquoi d’autre le ferait-on, si ce n’est pas l’Amour ?

Il y a 3 sortes d’amour : EROS, PHILEO et AGAPE

Or, il est parlé de l’Amour AGAPE dans ce passage, c'est-à-dire l’Amour de Dieu inconditionnel.

On peut aimer Philéo, c'est-à-dire avec nos sentiments, mais cet amour n’est pas comparable à l’Amour AGAPE.

Dans le passage de Jean 21 :15, Jésus va demander à Pierre 2 fois « m’aimes-tu AGAPE » et 2 fois, Pierre va lui répondre « je t’aime PHILEO », alors la 3ème fois, Jésus va lui demander « m’aimes-tu PHILEO » car Pierre n’a pas l’Amour AGAPE, car le Saint Esprit n’habite pas encore en lui. Seul Dieu peut aimer AGAPE, c’est l’Amour divin.

C’est pourquoi nous avons besoin de cet Amour en nous, il est indispensable, car n’oublions pas que les commandements sont :

Marc 12:30-31 et : Tu aimeras (AGAPE) le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta pensée, et de toute ta force. Voici le second : Tu aimeras (AGAPE) ton prochain comme toi-même. Il n’y a pas d’autre commandement plus grand que ceux-là.

Aimer PHILEO n’a aucun prix aux yeux du Seigneur. D’ailleurs, nous voyons qu’avant de le connaitre, il nous était impossible de l’aimer AGAPE.

Nous devons AGAPE Dieu et les autres, y compris nous-mêmes.

D’ailleurs, voici un passage de Spurgeon que je trouve très pertinent et d’ailleurs, Watchman nee partage la même chose :

« Ici une question se présente : combien les hommes s’aiment-ils eux-mêmes ? Je réponds : Aucun, trop peu ; la plupart trop ! Tu peux t’aimer autant qu’il te plaira, mon cher auditeur, mais à la condition que tu aimes ton prochain dans la même mesure. Je suis assuré qu’il n’est nullement nécessaire de t’exhorter à t’aimer toi-même. Ton bien être, tes affaires, ta santé, forment, je n’en doute pas, le principal objet de ta sollicitude. Tu ne négligeras rien, j’en suis parfaitement sûr, pour garnir ton nid d’un moelleux duvet, afin de le rendre aussi doux que possible. Il serait superflu, je le répète, de t’exhorter à chérir ta propre personne : tu n’as rien à apprendre à cet égard. Comme donc tu t’aimes toi-même, ainsi aime ton prochain.


Paul va disséquer l’Amour "AGAPE".

  • Patient, persévérant, lent à la colère, indulgent

  • Serviable, doux, bon, aimable

  • Pas jaloux, pas envieux,

  • Ne se vante pas, ne se glorifie pas

  • Ne se gonfle pas d’orgueil

  • Ne manque pas de convenances, ne fait rien de malhonnête, pas convenable

  • Ne recherche pas ses avantages, son intérêt, ne pense qu’à lui

  • Ne s’irrite pas, ne se fâche pas, ne s’exaspère pas

  • Ne tient pas compte du mal, ne soupçonne pas le mal

  • Ne se réjouit pas de l’injustice, réjouir : être dans la joie, heureux

  • Trouve sa joie dans la vérité, réjouir : avec, ensemble

  • Il couvre tout (montre de la patience, garde en secret)

  • Il croit tout (4100 pisteuo (pist-yoo’-o)

  • croire, foi, confier, celui qui croit, croyant, …

  • 2) confier une chose à quelqu’un, sa fidélité

  • 1) penser être vrai, être persuadé de, donner du crédit, placer sa confiance en

  • Il espère tout, aspire

  • Il supporte tout, persévère, est patient, accepte de souffrir injustement. Il n’est absolument pas parler de Tolérance !

Cet Amour, c’est l’Amour de Dieu car aucun homme sur la Terre, si bon soit-il, n’a cet amour en lui. Mais puisque Paul en parle, c’est qu’il est possible de l’avoir en nous. Pour cela, il faut davantage mourir à nous-mêmes et laisser le Saint Esprit prendre toute sa place. Ce n’est pas notre amour qui va se transformer et grandir, cela est impossible. C’est Christ qui doit grandir en nous afin que son Amour se manifeste. C'est pourquoi, il faut qu’il règne ! « Que ton règne vienne » est d’ailleurs la prière que Jésus nous demande de faire. C’est dans notre cœur que Dieu doit régner avant tout, car plus il régnera, plus nous aimerons AGAPE !


Dans l’éternité, lorsque nous serons partis de cette terre, la connaissance, les prophéties et les langues disparaîtront. Nous n’aurons plus à parler de la part du Seigneur, puisque nous serons avec le créateur de toute chose et tout nous sera révélé, il n’y aura plus aucun mystère.

Lorsque nous devenons adultes, nous changeons. Notre langage, nos pensées et nos raisonnements sont différents. Il en sera de même, lorsque nous rejoindrons le Seigneur, nous verrons avec les yeux du Seigneur et plus rien ne nous sera caché, tout sera limpide devant nos yeux.


3 choses demeurent :

  • La foi en notre Dieu, la foi en ce qu’il est notre Père et que nous sommes sauvés et qu’il va se glorifier à travers nous

  • L’espérance que bientôt nous allons le rejoindre et que nous vivrons avec lui éternellement

  • Et l’Amour AGAPE, qui est la plus grande des choses, bien plus grande encore que ma foi et mon espérance. N’oublions pas que les commandements de Dieu sont basés sur l’Amour.

D’ailleurs Jean est l’apôtre qui parle le plus d’Amour et il dira :

1 Jean 4:20 Si quelqu’un dit: « J’aime Dieu », alors qu’il déteste son frère, c’est un menteur. En effet, si quelqu’un n’aime pas son frère qu’il voit, comment peut-il aimer Dieu qu’il ne voit pas?

1 Jean 3:10 C’est à cela que l’on reconnaît les enfants de Dieu et les enfants du diable: celui qui ne pratique pas la justice n’est pas de Dieu, tout comme celui qui n’aime (AGAPE) pas son frère.

Sans l’Amour AGAPE pour nos frères et sœurs, nous sommes enfants du diable !


AIMER AGAPE n’est possible qu’en mourant à nous même ! La croix est encore au centre de ce message, car Nous sommes obligés de reconnaître que nous ne serons jamais capables d’AIMER par nos propres moyens, c’est impossible, seul Dieu peut AIMER de cet amour. C’est pourquoi, la croix doit vraiment être plantée dans notre cœur et y demeurer jusqu’à la fin. N’oublions pas qu’il parle d’Amour Agape et non d’Amour Phileo ! Toute notre puissance n’est que paillette aux yeux du Seigneur si l’Amour est absent ! D’ailleurs l’Eglise de Philadelphie est la seule église dans l’apocalypse qui ne reçoit aucun reproche, mais au contraire est félicitée, alors qu’elle a peu de puissance. Et que beaucoup s’entendront dire « je ne t’ai jamais connu » alors qu’ils auront fait des choses extraordinaires. Notre plus grande recherche doit être l’AMOUR AGAPE ! Et il se trouve dans la présence de Dieu, pas dans nos œuvres et pas dans la puissance.