Rechercher
  • LAETITIA GILMAN

1 CORINTHIENS 14




L’Amour, on le rappelle, est ce qu’il y a de plus important, mais en plus nous devons aspirer aux dons du Saint Esprit. C’est Dieu qui les distribue selon son bon vouloir, c’est un fait, mais nous devons les aspirer (montrer du zèle, désirer sincèrement, bouillir d’envie) et particulièrement celui de prophétie.

Paul dit que la prophétie est plus importante que le parler en langues, surtout dans un culte, parce que la prophétie va encourager les autres et leur faire du bien, tandis que le parler en langues, s’il n’y a pas d’interprète, est purement personnel. Romains 15:2 Que chacun de nous complaise au prochain pour ce qui est bien en vue de l’édification.

Le parler en langues est pour parler à Dieu, tandis que la prophétie, c’est pour parler aux hommes et dans une assemblée, Paul préfère de loin que nous nous adressions aux hommes, toujours dans le but de servir les autres, car c’est le but principal des dons.


Paul désire que tous parlent en langues, tout comme il désire que tous prophétisent, mais nous savons que tel n’est pas le cas. « Tous parlent ils en langues ? » « Tous sont-ils prophètes ? » 1 cor 12 :29.

Ces dons sont offerts à tous, mais n’oublions pas que même si nous devons aspirer à les avoir, c’est le Saint Esprit qui les distribue à chacun en particulier comme il le veut 1 cor 12 :11

C’est le désir de Paul. Pourquoi, parce que ce sont des dons qui édifient. L’un nous édifie nous-mêmes, l’autre édifie les autres.

Cela dit, il met une importance plus grande aux dons qui édifient les autres. C’est pourquoi Paul préfère le don de prophétie à celui des langues (à moins qu’il y est l’interprétation avec).


Nous avons besoin des uns des autres, et notre but lorsque nous sommes assemblés, doit en 1er lieu de venir adorer le Seigneur, mais en 2ème lieu, de nous exhorter, nous édifier les uns les autres et de ne pas venir pour nous et ne penser qu’à nous. Malheureusement trop de chrétiens viennent le dimanche pour eux. Ils veulent recevoir sans cesse et ne pensent pas à donner. N’oublions pas que les dons sont donnés pour les autres, pour le service ! verset 6 en quoi vous serais-je utile si je venais chez vous en parlant en langues au lieu de vous apporter une parole de révélation, de connaissance, de prophétie ou d’enseignement? Paul insiste sur le fait que la prophétie est vraiment à demander car elle fait du bien à tous.


Paul insiste vraiment sur le fait que le parler en langues, s’il n’a pas l’interprétation, n’est d’aucune utilité pour l’ensemble des croyants lorsqu’ils sont réunis. Il compare cela à :

  • Une flûte ou une harpe ne rendant pas de sons distincts (v7)

  • Une trompette qui rend un son confus (V8)

  • Nos paroles sont dépourvues de signification (v10)

  • Je serais comme un étranger pour les autres (v11)

Sans interprétation, nous parlons en l’air ! verset 9 En effet, vous parlerez en l’air.

Pour Paul

  • sans interprétation

  • au sein de l’église

Il n’y a aucun intérêt à parler en langue.

Par contre, pour l’intérêt des autres, cherchons les dons qui édifient l’Eglise. (V12)


Donc, si nous voulons parler en langues, Paul est clair : prions pour recevoir le don d’interprétation Verset 13 C’est pourquoi, que celui qui parle en langue prie afin de pouvoir interpréter. Cela fait partie des dons et en effet, le don d’interprétation va édifier les autres !

Paul insiste lourdement sur l’édification des autres. Nous ne sommes pas là pour nous, mais pour Dieu et nos frères et sœurs. verset 17 Certes, tu prononces une belle prière de reconnaissance, mais l’autre n’est pas édifié. Romains 14:19 Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l’édification mutuelle.

Le but lorsque nous nous réunissons est d’adorer Dieu, de lui rendre un culte agréable, et pour cela, nos prières doivent monter à lui, mais lorsque nous sommes ensembles, elles doivent être intelligibles afin que tous puissent y répondre avec le « Amen » pour pouvoir y participer. On le voit à travers des tas de récits dans la parole, avec David et dans l’Apocalypse, lorsque les saints sont réunis, ils célèbrent Dieu et tout le peuple dit « Amen ». Mais ils ne peuvent le faire qu’après avoir compris ce qui a été dit ! Dieu aime cela, il y prend plaisir ! On le voit dans 1 Chro 16 lorsque David est réuni avec les prêtres et ses frères. Il proclame un cantique, et à la fin tout le peule dit « Amen, louez l’Eternel ! »

Paul est pour le parler en langues, il le dit verset 18 Je rends grâces à Dieu de ce que je parle en langue plus que vous tous ; mais il ajoute que dans l’église il préfère parler avec son intelligence afin de faire du bien aux autres !

Je pense que le don du parler en langues est fait pour l’édification personnelle. Il ne sert à rien de le parler dans une assemblée si nous n’avons pas la certitude qu’il y aura interprétation. En tous les cas, pour ma part, je le fais tout bas, de manière très discrète, afin de ne gêner personne.


Paul nous appelle à raisonner comme des adultes.

Soyons comme David qui disait : Ps 119 :99 Je suis plus perspicace que tous mes maitres, car je médite tes instructions.

Je pense que nous devrions davantage écouter les instructions de Paul plutôt que de chercher à les discuter.

Il dit que les langues sont le signe pour les non croyants, mais que si nous le parlons dans l’assemblée, les non croyants nous prendront pour des fous. Il est un signe comme quoi nous avons reçu le Saint Esprit, mais rappelons nous le jour de la pentecôte ce que les non croyants ont dit Actes 2:13 Mais d’autres se moquaient, et disaient : Ils sont pleins de vin doux.

Le parler en langues est un signe mais qui ne sera écouter par aucun incroyant, puisqu’ils nous prendront pour des fous.

Par contre, si nous prophétisons, le cœur peut-être touché par la prophétie et la personne peut donner son cœur au Seigneur !


Paul va ensuite donner des instructions bien précises selon un ordre bien établi, concernant le culte ou les réunions de prières verset 26 Lorsque vous vous réunissez :

Il dit « chacun », donc personne n’est exclu, tous peuvent le faire sans exception !

Donc tous peuvent apporter :

  • Un cantique (un chant, un psaume),

  • un enseignement (pas tout le monde !!!),

  • une révélation, une prophétie

  • 2 ou 3

  • Les autres évaluent, discernent si cela vient de Dieu

  • Il ne faut jamais prendre une prophétie pour argent comptant. Il faut qu’elle corresponde aux écritures et demander confirmation au Seigneur) 1 Th 5 :20-22 Ne méprisez pas les prophéties. Mais examinez toutes choses ; retenez ce qui est bon ; abstenez-vous de toute espèce de mal

  • Les dirigeants d’une Église ont effectivement la responsabilité de protéger le troupeau, mais il est aussi vrai que chaque croyant doit « juger ce qui est dit » 1Co 10:15 et éprouver les (esprits 1Jn 4:1

  • Le faire l’un après l’autre, chacun son tour

  • Une langue

  • 2 ou 3 pas plus

  • Chacun son tour

  • Et automatiquement quelqu’un interprète (sinon il est très clair verset 28 s’il n’y a point d’interprète, qu’on se taise dans l’Eglise, et qu’on parle à soi-même et à Dieu.)

  • Une interprétation.

Pour tous les dons, il y a une condition : Que tout se fasse pour l’édification !!!

Sinon taisons-nous !


Paul insiste vraiment pour qu’il y ait de l’ordre mais plus particulièrement la PAIX !

Tous peuvent parler, il n’est pas question de se taire si nous recevons une prophétie ou de demander l’autorisation à qui que ce soit, mais il est indispensable de ne pas couper quelqu’un lorsqu’il parle ou lorsqu’il loue ou prie. Chacun son tour ! Indispensable aussi de ne pas se laisser aller à des émotions, ce ne serait pas de l’esprit.

Le culte chrétien peut être joyeux, chaleureux, et même mouvementé, mais tout doit se faire dans la PAIX.


Les versets 33 à 36 font mal à entendre ! Versets que bien des machistes ont utilisé pour faire taire la femme, car il ne faut jamais oublier le contexte dans lequel ils ont été dit ! Je pense que Paul voyait vraiment des choses exaspérantes dans l’église de Corinthe et qu’il ne pouvait s’empêcher de faire taire les femmes, car c’est elles qui créent le désordre. Comme je le comprends ! Encore aujourd’hui dans nos églises, on voit des hommes ou des femmes avec leur portable, ou en train de papoter, c’est terrible !

Par contre, nous savons que cela ne concerne pas la prophétie, ni la prière, car de tout temps, il y a eu des prophétesses et encore à l’époque de Paul (les 4 filles de Philippe l’évangéliste), et surtout cela a été annoncé dans l’ancien testament : Joël 2:28 Après cela, je répandrai mon esprit sur toute chair ; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos vieillards auront des songes, Et vos jeunes gens des visions.


Il y a bien des commentaires à ce sujet, car Paul est très contradictoire avec d’autres passages.


Tout véritable prophète doit reconnaitre dans les instructions de Paul, les commandements du Seigneur. Si quelqu’un ne les reconnait pas comme venant du Seigneur, c’est qu’il n’est pas un vrai prophète.

Version original (mot à mot) : Si quelqu’un ignore, il est ignoré.


Et les instructions, il les résume :

  • aspirez au don de prophétie

  • et n’empêchez pas de parler en langues (à condition qu’il y ait interprétation)

  • Mais que tout se fasse avec bienséance et avec ordre.

8 vues