Rechercher
  • LAETITIA GILMAN (inspiré par Haïm Ouizeman)

ISRAËL FACE À AMALEQ





Deutéronome 25:17-19 Souviens-toi de ce que te fit Amalek pendant la route, lors de votre sortie d’Egypte, comment il te rencontra dans le chemin, et, sans aucune crainte de Dieu, tomba sur toi par derrière, sur tous ceux qui se traînaient les derniers, pendant que tu étais las et épuisé toi-même. Lorsque l’Eternel, ton Dieu, après t’avoir délivré de tous les ennemis qui t’entourent, t’accordera du repos dans le pays que l’Eternel, ton Dieu, te donne en héritage et en propriété, tu effaceras la mémoire d’Amalek de dessous les cieux : ne l’oublie point.


3 notions importantes :

  • Souviens-toi

  • Tu effaceras

  • Ne l'oublie point

Ce message s’adresse à Israël, mais aussi aujourd’hui au peuple de Dieu.

Nous devons nous souvenir de ce qu’à fait Amalek.



QUI EST AMALEK ?


Genèse 36:12 Et Thimna était la concubine d’Eliphaz, fils d’Esaü : elle enfanta à Eliphaz Amalek. Ce sont là les fils d’Ada, femme d’Esaü.


1 Chroniques 1:35-36 Fils d’Esaü : Eliphaz, Reuel, Jeusch, Jaelam et Koré. Fils d’Eliphaz : Théman, Omar, Tsephi, Gaetham, Kenaz, Thimna et Amalek.


Amalek est le petit fils d’Esaü.


Esaü est la représentation de la nature charnelle par excellence.

Genèse 25:28 Isaac aimait Ésaü, parce qu’il avait du goût pour le gibier ; et Rébecca aimait Jacob.

Il aime les plaisirs de la vie et vendrait son âme pour toujours en jouir.

C’est d’ailleurs pour cela que Dieu hait Esaü tout comme il hait la vie par la chair.

Romains 9:13 J’ai aimé Jacob et j’ai détesté Esaü. Ce n’est pas un homme que Dieu déteste, c’est sa nature pécheresse et Esaü est l’incarnation de cette nature qui se complaît dans les plaisirs du monde et de la chair.


Amalek est aussi représenté par le monde avec tout les plaisirs qu’ils renferment. Jacques 4:4 Femmes infidèles ! Ne savez-vous pas que l’amitié envers le monde est hostilité contre Dieu ? Celui qui veut être ami du monde se fait donc ennemi de Dieu.


Pour Dieu, Amalek est représenté à travers Satan.


Pour nous, Amalek est représenté par nos 3 ennemis :

  • Notre nature charnelle « le moi »

  • le monde

  • le diable.



A QUI S’ATTAQUE T-IL ?


Il s’est attaqué aux faibles

Deutéronome 25:18 comment il te rencontra dans le chemin, et, sans aucune crainte de Dieu, tomba sur toi par derrière, sur tous ceux qui se traînaient les derniers, pendant que tu étais las et épuisé toi-même.


Les faibles, ce sont ceux qui sont fatigués et épuisés.


Amalek, notre nature charnelle, ne craint pas Dieu ! Et parce qu’elle ne craint pas Dieu, elle nous tombe par derrière pour nous faire tomber dans le péché. Si nous négligeons notre communion avec Dieu par la prière et la parole de Dieu, alors nous deviendrons faibles et nous serons vulnérables à toutes les formes de séduction qui se présenteront devant nous.




QUANT NOUS ATTAQUE T-IL ?


Exode 17:8 Amalek vint combattre Israël à Rephidim.


La première attaque d’Amalek est à Rephidim. C’est à dire dans le désert, à la sortie d’Egypte.

C’est dans nos moments de désert qu’Amalek vient nous attaquer, lorsque nous sommes découragés et pensons que Dieu nous a abandonnés.


Il y a 2 sortes de déserts :

  • Ceux qui proviennent de notre incrédulité et de nos murmures. Le péché attire Amalek et lui donne l’avantage sur nous, si nous ne nous ressaisissons pas.

  • Et il y a les déserts obligés par Dieu afin de nous faire grandir, mais nous avons la victoire en gardant nos yeux fixés à la croix du calvaire.

Exode 17:7 Il donna à ce lieu le nom de Massa et Meriba, parce que les enfants d’Israël avaient contesté, et parce qu’ils avaient tenté l’Eternel, en disant : L’Eternel est-il au milieu de nous, ou n’y est-il pas ?


Après avoir vu tous les extraordinaires miracles, comment se fait-il que le peuple d’Israël doute de la présence de Dieu ?


Les miracles ne suffisent pas à renforcer la foi d’Israël face à l’épreuve.

C’est pareil pour nous aujourd’hui, on a vu de grandes choses et pourtant dès qu’une épreuve survient, trop souvent on se demande si Dieu nous aidera ou non !

La fatigue physique est souvent aussi liée à la fatigue spirituelle.

Et c’est sans doute la raison pour laquelle Amalek survient. Dieu envoie une épreuve pour réveiller le peuple, le faire réagir !


מַסָּה (Massah) = épreuve (dans le but d’élever l’homme)

Massah, est le nom que Moïse donnera à cet endroit.


Massah est l'endroit où Dieu nous dirige à certains moment de notre vie, afin que nous grandissions dans la foi. C'est à Massah que l'on vivra les plus grandes victoires et que nous verrons la Gloire de Dieu.




COMMENT SE DEFENDRE CONTRE LUI ?


Exode 17:11 Lorsque Moïse élevait sa main, Israël était le plus fort ; et lorsqu’il baissait sa main, Amalek était le plus fort.


Quel rapport y a-t-il entre le bras levé et la victoire d’Israël sur Amalek ?


Le but de Moïse était de rappeler au peuple qu’ils devaient élever leur regard vers le Seigneur (les bras lever vers le ciel).

En levant les bras, il leur disait : « vous devez revenir à la crainte de Dieu ! » car sans crainte, il y a faiblesse !


Nos yeux doivent toujours rester fixés sur le Seigneur, lui faire confiance dans toutes les situations et continuer à marcher dans la crainte de son nom.


Exode 17:12 Les mains de Moïse étant fatiguées, ils prirent une pierre qu’ils placèrent sous lui, et il s’assit dessus. Aaron et Hur soutenaient ses mains, l’un d’un côté, l’autre de l’autre ; et ses mains restèrent fermes jusqu’au coucher du soleil.


Ferme : אֱמוּנָה

Dans le nom « Emouna », il ya le mot « amen » qui veut dire « J’ai foi en, j’ai confiance en, vraiment, certainement ».


Le but des mains était de ramener le peuple à la confiance en Dieu.


La force d’Amalek est due à la faiblesse d’Israël.

Dès lors qu’Israël est fort, Amalek s’affaiblit.


Les mains sont le prolongement de la foi.

Réfidim = Rifiom = faiblesse

רִפְיוֹן ידים = la faiblesse des mains (au sens moral et spirituel)


Là où il y a faiblesse spirituelle, nous verrons toujours Amalek surgir.

Si nous baissons les bras parce que nous n’avons plus la force, demandons au Seigneur de nous aider et il le fera ! Levons nos yeux vers lui, et il nous enverra quelqu’un qui nous aidera à garder les mains vers le Ciel.





QUEL EST SON BUT FINAL ?


Jérémie 2:3 Israël était Saint (qodesh) pour l’Eternel, Il était les prémices de son revenu ; Tous ceux qui en mangeaient se rendaient coupables, Et le malheur fondait sur eux, dit l’Eternel.


Le premier des peuples, c’est Israël.


Qodesh קֹדֶשׁ = prélevé, mis à part pour Dieu


Le dessein d’Amalek est de briser l’unité divine.


Exode 17:14-16 L’Eternel dit à Moïse : Ecris cela dans le livre, pour que le souvenir s’en conserve, et déclare à Josué que j’effacerai la mémoire d’Amalek de dessous les cieux. Moïse bâtit un autel, et lui donna pour nom : l’Eternel ma bannière. Il dit : Parce que la main a été levée sur le trône de l’Eternel, il y aura guerre de l’Eternel contre Amalek, de génération en génération.


יה = יהוה C’est à dire le nom de Dieu.

Lorsque la main de l’ennemi s’attaque sur le trône de Dieu, il est écrit יה cela montre son œuvre pour détruire et diviser Dieu. Le nom de Dieu n’est inscrit qu’en parti et cette signification est importante, car cela montre que le rôle d’Amalek est de diviser.


כֵּס יה > trône de Dieu


Dans ce verset, il manque le א entre Dieu et le Trône. Le א est la lettre qui représente Dieu.

Au psaume 47 :9, voici comment est écrit le Trône de Sainteté : כֵּסאקָדשׁוֹ

Dans ce passage, le « aleph « est bien présent, parce que Dieu est là, mais lorsque Amalek nous attaque, c’est dans le but de faire sortir Dieu de notre vie א


Le trône de Dieu, c’est le peuple de Dieu. Et la présence de Dieu, en ce monde, se révèle par son peuple.

Amalek va se mettre entre Dieu et son peuple. Son but est de faire disparaître Dieu de ce monde.

Amalek ne veut pas que Dieu soit révélé dans le monde, c’est pourquoi il veut détruire le peuple choisi par Dieu pour annoncer son nom. Il a tout fait pour faire disparaître Israël de la Terre, et il fait tout encore aujourd’hui pour faire disparaître les chrétiens.




UN DESCENDANT D’AMALEK


Esther 3:10 Le roi ôta son anneau de la main, et le remit à Haman, fils d’Hammedatha, l’Agaguite, ennemi des Juifs.


Haman est le fils d’Hammedatha, c’est un agaghite, c'est-à-dire un descendant d’Amalek, un adversaire du peuple de Dieu.


צֹרֶר (storèr) = ennemi bourreau


Amalek > Agag > Haman


Esther 3:13 Puis par des courriers on expédia les lettres à toutes les provinces royales pour exterminer, tuer et anéantir tous les Juifs, jeunes et vieux, enfants et femmes, en un seul jour, le treize du douzième mois, c’est-à-dire le mois d’adar, et pour piller leurs biens.


Exterminer : לְהַשְׁמִיד (lehashmid)


Tuer : (lahaog) לַהֲוֹג


Anéantir : (leabed) לְאַבֵּד


Amalek veut raser Israël de la Terre

En rasant le peuple de Dieu > il rase le Trône > il rase Dieu


Amalek est celui qui veut voir disparaitre Israël, quitte à disparaitre lui aussi.

Satan veut aussi faire disparaitre les juifs et les chrétiens, car il sait qu’il va disparaitre.

Mais n’oublions pas qu’Amalek se cache dans notre nature pécheresse et le monde.

Tous les moyens sont bons pour nous éliminer de la surface de la Terre et surtout pour diriger vers l’enfer.


Tout comme Haman, il va être lui-même détruit, mais en attendant, il n’a qu’un objectif, nous éloigner de Dieu et nous faire manquer le but, peu importe les moyens utilisés.




Y A-T-IL UN ANTIDOTE, UNE SOLUTION ?


L’antidote contre Amalek, c’est Yeshoua יהֵשׁוּעַה


  • Il a porté les péchés de l’humanité

  • Il a été le sacrifice parfait

  • Il s’est assis sur le trône

  • Il a remporté la victoire une fois pour toute sur la croix


Esther 3:5-6 Et Haman vit que Mardochée ne fléchissait point le genou et ne se prosternait point devant lui. Il fut rempli de fureur ; mais il dédaigna de porter la main sur Mardochée seul, car on lui avait dit de quel peuple était Mardochée, et il voulut détruire le peuple de Mardochée, tous les Juifs qui se trouvaient dans tout le royaume d’Assuérus.


Plier le genou = כֹּרְע (korh)

Se prosterner = מִשְׁתַּחֲרֶה (Mishtahareh)


Aux yeux d’Haman, si un juif refusait de se prosterner, c’est comme si tous les juifs refusaient de se prosterner. Il assimile Mardochée à tous les juifs.

Haman est l’incarnation du diable. Dès lors que nous ne nous prosternons pas devant lui, il nous déteste et veut nous détruire.





QUE DEVIENNENT LES ENNEMIS DE DIEU ?


Agag et Haman ont été détruits


1 Samuel 15:33 Samuel dit : « Tout comme ton épée a privé des femmes de leurs enfants, que ta mère, entre les femmes, soit privée de son enfant ! » Et Samuel exécuta Agag devant le SEIGNEUR à Guilgal.


Esther 7:10 Et l’on pendit Haman au gibet qu’il avait préparé pour Mardochée. Alors la fureur du roi se calma.


Amalek agit encore parmi les peuples, mais sa fin est proche.


Apocalypse 20:10 Et le diable, qui les séduisait, fut jeté dans l’étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, aux siècles des siècles.


La fin d’Amalek est proche ! Et quoi qu’il arrive, nous avons la victoire sur lui par Jésus !


Si, réellement, chaque jour, nous mettons à mort notre nature pécheresse à la croix, si nous n’aimons plus le monde et tout ce qu’il offre, alors notre victoire est assurée !

Gardons nos bras levés vers le ciel et nos yeux fixés sur Jésus. C’est lui qui nous amènera de victoire en victoire, quel que soit les « Massah » (épreuves ) que nous traverserons.


Nous devons nous souvenir sans cesse de la chute lorsque le diable a dit à Eve :"Dieu a t-il réellement dit ?". Son but est de nous faire douter et de nous éloigner de Dieu.

Effaçons-le de nos vies en nous tournant vers le Seigneur de manière radicale et n'oublions jamais que Jésus est le seul chemin qui mène à la Vie, mais que satan fera tout pour nous en détourner !





83 vues