Rechercher

LA DISCIPLINE, UN STYLE DE VIE




La discipline est importante si l’on veut apprendre et atteindre le but que l’on s’est fixé. Pour aller à un endroit précis (la vie éternelle), il y a un chemin à prendre et des pièges à éviter. Le vrai croyant est un disciple de Christ. Il persévère jusqu'au bout, et pour cela, il s'impose des règles de vie, une discipline quotidienne.


La discipline est un mot très impopulaire, d'autant plus dans un pays latin comme la France où la rebellion a plutot été prise en référence pour la liberté. Cependant, un disciple se doit d'être discipliné, tout simplement parce que le titre (disciple) est la racine même de la qualité (discipline).


Les règles qu'imposent la discipline ne sont pas là pour nous apporter un poids supplémentaire, mais pour nous aider à marcher en vainqueur et surtout à glorifier le Nom de Jésus à travers nos vies.


La discipline de doit pas être vécue comme une contrainte, mais comme un mode de vie qui va nous permettre d'avancer. Une personne disciplinée s’impose des règles de conduite, parce qu’elle sait que celles-ci lui permettront d’atteindre le but. Paul nous en parle à travers 3 types de personnes : un soldat, un athlète et un laboureur, afin que nous puissions comprendre ce que nous sommes appelés à faire.


2 Tim 2:4-6 Il n'est pas de soldat qui s'embrasse des affaires de la vie, s'il veut plaire à celui qui l'a enrôlé ; et l'athlète n'est pas couronné, s'il n'a combattu suivant les règles. Il faut que le laboureur travaille avant de recueillir les fruits


3 points importants sont mentionnées dans ces versets :

  • Ne pas s’embarrasser des affaires de la vie courante

​Pour plaire à Dieu

  • Respecter les règles

Pour être couronné

  • Travailler dur

Pour récolter des fruits


Trop souvent, nous nous arrêtons sur des problèmes de la vie courante qui nous touchent et nous affectent en laissant de côté le Royaume de Dieu. Mais le Royaume doit être notre objectif principal avant toute chose, sans nous laisser importuner par le reste.


Combien disent « Je vais d’abord régler cela et après je serais disponible pour le Seigneur ». C’est une erreur ! Jésus a dit à un homme qui remettait à plus tard de le suivre « Quiconque met la main à la charrue et regarde en arrière n’est pas propre au Royaume de Dieu » (Lc 9 :62).

Combien tombent et ne se relèvent pas à cause des soucis du monde Luc 8:14 « Ce qui est tombé parmi les épines, ce sont ceux qui, ayant entendu la parole, s’en vont, et la laissent étouffer par les soucis, les richesses et les plaisirs de la vie, et ils ne portent point de fruit qui vienne à maturité ».


N’oublions pas que nous sommes des soldats, et Dieu nous a équipés pour combattre l'adversaire de nos âmes. Ils ne nous a ni laissé seul, ni laissé sans moyens pour être victorieux. Nous avons le Saint-Esprit et les armes spirituels. Cependant l’ennemi est rusé et toutes ses stratégies sont mises en oeuvre pour tenter de nous anéantir et nous mettre K.O !


Si nous n’avons pas de discipline, ses traits enflammés nous atteindront, car il attaquera nos points faibles et s’en servira pour nous empêcher d’avancer. C’est pourquoi, nous devons mettre des règles en place qui déjoueront ses plans et l'empêcheront d'atteindre sa cible.


Comme un athlète, nous devons nous imposer une discipline. Trop de chrétiens ont une vie misérable et sans aucun témoignage de la puissance de Dieu dans leur vie. Ils n'ont pas appris à se battre et se laissent dominer par leur nature charnelle, ce qui réjouit l'ennemi et les discrédite aux yeux du monde. Tout ne vient pas tout seul, car même si le Saint-Esprit est notre allié, qu'il nous soutient et insuffle en nous le vouloir et le faire, nous sommes devenus participants à la nature de Christ et devons faire, par conséquent, des efforts pour que cela se voit faites tous vos efforts pour joindre à votre foi la vertu, à la vertu la science, à la science la tempérance, à la tempérance la patience, à la patience la piété, à la piété l’amour fraternel, à l’amour fraternel la charité. 2 Pie 1:5-7.


Un enfant de Dieu est un laboureur, il travaille à son salut, même s'il sait que celui-ci est assuré. Il ne se met pas à la tâche pour gagner quoi que ce soit, car tout lui a été donné gratuitement grâce au sacrifice de Jésus à la croix, mais il le fait pour plaire à celui qui l'a enrôlé, à celui qui lui a offert un héritage éternel.


Sans fruit de l'esprit, l'arbre sera coupé et jeté au feu. Et pour que les fruits grandissent, il faut se mettre à l'oeuvre et combattre le bon combat, celui de la foi.

Mais sans règles et sans aucune discipline, il sera difficile en effet d’y parvenir. Jésus couronnera des vainqueurs, des hommes et des femmes qui lui auront donné gloire dans leur vie et qui seront dignes d'être appelé "disciple".


L. Gilman





80 vues