Rechercher


Lève-toi, va vers Ninives la grande ville et crie contre elle car leur mal est monté en face de moi. Jon 1:2


Dieu donne un ordre à Jonas, c’est une urgence à se lever .

le verbe "quoum" קום veut dire : se lever dans le sens de s’empresser, se dépêcher ; secourir, assister. et il est suivi de "va" pour montrer l'insistance et surtout l'ordre que Dieu adresse à Jonas d'accomplir sa volonté pour la ville de Ninives.


Pourquoi doit-il s’empresser d’aller les voir ? Parce que leur iniquité est grande.


Et pourtant Jonas refuse clairement la mission que Dieu lui demande « Et Jonas se leva pour fuir à Tarsis loin de la face de Adonaï » (V3)


2 autres prophètes ont refusé la mission que Dieu leur avait confiée, mais leur raison était différente, c’était par humilité :

  • Moïse Ex 4:13 Je t’en prie, Seigneur, envoie le dire par qui tu voudras !

  • Jérèmie Jer 1:6. Ah ! Seigneur Eternel ! voici, je ne sais point parler car je suis un enfant.


Or, contrairement à ces deux hommes, Jonas ne refuse pas la mission par humilité, parce qu'il ne se sent pas capable, il la refuse parce qu’il n’a pas de compassion pour les âmes, parce qu’il ne veut pas qu’elles soient sauvées.

Il sait que Dieu est bon, compatissant et que son plan est d’amener la ville de Ninives à la repentance. Or Jonas n'est pas d'accord avec le dessein de Dieu, c'est pourquoi il décide de fuir loin de Lui. Jon 4:2 « J’en suis venu à fuir à Tarsis car je sais que tu es un Dieu qui fait grâce, que tu es bienveillant, lent à la colère, abondant en bonté et ayant du regret au sujet du mal ». (traduction littérale)


la grâce est gratuite et la miséricorde רַחוּם (rahoum) est tiré du mot רֶחֶם (rèhèm) qui veut dire : matrice, utérus.

Dieu protège comme une mère protège son foetus. Tant qu’il y a de la vie sur Terre, Dieu tentera toujours de sauver les âmes perdues, même celles qui se vautrent dans le péché le plus abjecte.

De plus la bonté de Dieu est gratuite, totalement désintéressée, c’est pourquoi Jonas craint que Dieu pardonne à la ville de Ninives et à cause de cela, il refuse la mission demandée.


Dieu pardonne à quiconque revient à lui et se repent.


Avons-nous ce problème envers les pêcheurs ou espérons nous sincèrement, quoi qu’ils aient pu faire (terroristes, meurtriers, pédophiles, violeurs, voleurs, etc..) qu’ils se repentent et soient sauvés ?


Parce que c’est la mission que Dieu donne à chacun de ses disciples !