Please reload

EN ROUTE VERS NINIVES !

 

 

Les grandes eaux te submergent, la tempête bat son plein et tu te sens repoussé, voir abandonné par Dieu. Tu ne vois plus sa main, tu n’entends plus sa douce voix, sa présence n’est plus dans ta vie.  Comme Jonas, sans même t’en rendre compte, un jour tu as tourné le dos à ton Dieu, tu n’as pas voulu obéir à ses directives par manque de courage et de miséricorde. Tu as préféré continuer ta route, ce qui t’a t’éloigné de sa présence. Tu as pris le chemin de Tarsis pour continuer ta marche comme bon te semblait en suivant les instincts de ta chair. Mais le Seigneur t’appelle et te demande de revenir à lui et de prendre la direction de Ninives. 

 

Cesse de dormir au fond de la calle et de faire comme si tu ne l’entendais pas. Cesse d’ignorer ce qui se passe autour de toi, car tu n’es pas sur le bon chemin. Jonas était un prophète de Dieu, un homme honorable et aimé de Dieu, mais délibérément, il a choisi de prendre une autre direction, celle de la désobéissance.

Par son entêtement, il s’est retrouvé seul, face à lui-même ! 

 

Es-tu sur la route vers Ninives ? 

Peut-être y es-tu même déjà arrivée, Alléluia ! Jonas a rencontré des gens de mauvaises vies qui l’ont écouté et se sont tournés vers Dieu. Il en est de même pour chacun de nous aujourd’hui. Parfois, nous rencontrons ces gens du monde qui décident de se repentir et de prendre le bon chemin, mais parfois aussi, nous rencontrons des pharisiens ou des gens fermés, orgueilleux et totalement réfractaires à la voix de Dieu. Quoi qu’il en soit, nous ne pouvons-nous laisser influencer par la peur de l’inconnu. Jonas a eu peur, il n’aimait pas ces gens et c’est ce qui l’a éloigné du Seigneur. Par manque de compassion, il est resté figé dans ses raisonnements et par son entêtement, il a désobéi et tourné le dos à Dieu.  Jonas refusait de bénir des gens idolâtres et pervertis. Il était irrité contre Dieu, car il voulait faire sa propre justice en les rejetant et en les ignorant. Alors qu’il aurait dû se réjouir de voir tant d’âmes repentantes se tournant vers le Dieu tout puissant, il s’est isolé en implorant la mort dans la colère.  

 

Malheureusement, il nous arrive d’être irrité au plus profond de notre cœur, sans que cela soit apparent au regard des autres, mais un malaise réel s’installe à l’intérieur de notre âme parce que l’un de nos frères ou l’une de nos sœurs est bénie. Nous ne comprenons pas et nous nous révoltons en sourdine, car son comportement, selon nous,  ne méritait pas cette grâce de Dieu.

 

A cela Dieu nous interpelle : « Fais-tu bien de t’irriter ? »

 

Que ce soit une personne du dehors ou l’un de ses enfants, notre attitude devrait toujours être emprunte de compassion. S’il est vrai que Dieu nous a rendu justes à ses propres yeux, il n’en reste pas moins, que lui seul doit faire justice. Notre mission n’est pas de fuir et de nous lamenter. Nous n’avons pas à cataloguer ou à mépriser ceux qui nous entourent, chrétiens ou non. Notre rôle est d’être un témoin de Jésus, de briller autour de nous et de témoigner de son amour et de sa compassion. 

 

Si aujourd’hui, tu as compris des choses que ton prochain n’a pas encore assimilées, ne lui en veut pas, ne t’irrite pas contre ton Dieu parce qu’il ne le reprend pas. Comprend qu’il est miséricordieux et lent à la colère ! Accepte sa patience infinie et laisse-toi envahir par sa compassion. Notre cœur de pierre a été remplacé par un cœur de chair, afin que l’amour et la miséricorde puissent toucher le plus grand nombre. Ne rejette personne dans ton cœur, ne méprise pas celui qui se vautre dans la boue, ne tourne pas le dos à celui qui n’avance pas à ton rythme. Nous sommes des instruments pour la gloire de Dieu et notre mission est de répandre l’amour sous toutes ses formes, sans discriminations, ni jugements. Pour le reste, Dieu seul est juge et sa justice est parfaite.

 

Jacques 4:12 Un seul est législateur et juge, c’est celui qui peut sauver et perdre ; mais toi, qui es-tu, qui juges le prochain ?

Ne soyons pas justes à nos propres yeux, car seul l’Amour envers Dieu et notre prochain aura du poids devant le trône de Dieu. Romains 13:8 Ne devez rien à personne, si ce n’est de vous aimer les uns les autres ; car celui qui aime les autres a accompli la loi.

 

Accepte la mission que Dieu a mis sur ton cœur, celle d’être un ambassadeur pour son Royaume là où tu es.

Ninives, c’est peut-être pour toi, la chambre où Dieu t’attend pour le prier, c’est peut-être aussi ton lieu de travail afin d’annoncer ton identité, mais aussi ton couple pour en être la lumière ou ta famille pour les aider à trouver le salut. Dieu t’appelle quelque part et au fond de ton cœur, tu le sais. Ecoute sa voix et ne cherche pas à fuir comme Jonas. Là où tu es il vient te chercher et t’appelle, n’endurcis pas ton cœur et accepte le sacrifice et l’obéissance qu’il te demande. Dieu veut se servir de toi, ne lui tourne pas le dos parce que tu as peur ou parce que tu manques de compassion envers ton prochain. Vois et considère la grandeur de Dieu. Qui es-tu pour contester avec lui ? Il t’appelle, accepte juste de lui obéir, le reste il s’en occupe. 

 

L. Gilman

 

 

 

 

 

 

Please reload