Please reload

C'EST MOI QUI LE PERMETS !

 

 

C’est Moi qui le permets ! J’ai aujourd’hui un message pour toi. 

Je veux te le murmurer à l’oreille et une lumière brillera au milieu des nuages orageux de ta vie. Ce message est court, il ne s’y trouve que quatre points essentiels, mais laisse-les pénétrer dans ton cœur, laisse-les te conduire au vrai repos. 

 

C’est Moi qui le permets !

 

As-tu déjà réfléchi que tout ce qui te préoccupe me préoccupe aussi ? Car « Celui qui vous touche, touche la prunelle de son œil » (Zach.2,8).Lorsque les tentations t’entourent et que « l’ennemi fond sur toi comme un flot puissant », tu dois savoir que tout cela, c’est Moi qui le permets, que ta faiblesse a besoin de Ma force et qu’il y va de ta sécurité, si tu me laisses toute l’affaire en main. 

 

As–tu des circonstances difficiles ?

C’est Moi qui le permets. Je suis le Maître des circonstances. Ton entourage, tes proches ne  sont que des instruments de Ma volonté.

  

As–tu des difficultés financières ? 

As-tu de la peine à nouer les deux bouts ?

C’est Moi qui le permets, car je suis responsable de ton argent. Je veux que tu viennes à Moi pour être entièrement dépendant de Moi. Mes richesses sont sans limites (Phil4, 19). Je veux aussi te prouver que Mes promesses sont véritables. 

 

Passes-tu au travers d’une sombre période de la vie ?

C’est Moi qui le permets. Je suis l’Homme de douleurs, Je connais les chagrins « J’ai permis que toute consolation humaine fit faillite, pour que tu te tournes vers Moi et que tu trouves une consolation éternelle. (2 Thess.2, 16-17)

 

Un ami cher t’a-t-il déçu ?

Justement celui à qui tu pouvais ouvrir ton cœur ? 

C’est Moi qui l’ai permis, pour que tu saches que je suis Ton meilleur Ami. 

 

Tes plans ont-ils été bouleversés ?

T’es-tu laissé courber par la fatigue ? 

C’est encore Moi qui l’ ai permis, tu as d’abord fait tes plans, ensuite tu m’as demandé de les bénir. Je veux que tu Me laisses faire tes plans, pour que Je puisse aussi en porter la responsabilité, car «  la chose est au-dessus de tes forces, tu ne pourras pas y suffire seul » (Ex 18,18) Il vaut mieux que tu ne sois qu’un instrument.  

 

Tu as voulu faire de grands exploits pour Moi et te voilà sur un lit de maladie.

Ceci aussi je l’ai permis. Alors que tu étais si préoccupée, Je ne pouvais pas retenir ton attention et pourtant Je veux te faire connaître Mes plus profonds secrets. Ceux qui sont arrêtés et ceux qui attendent sont aussi ceux qui servent. Je tiens hors du service actif quelques-uns de Mes meilleurs serviteurs, pour qu’ils deviennent habiles dans le maniement de l’arme de la prière. 

 

T’appelle-t-on peut-être à porter la responsabilité d’une grande tâche ?

Place ta confiance en Moi ! Je compte sur toi et te charge maintenant de plus grandes difficultés, car « à cause de cela, l’Eternel, ton Dieu te bénira dans tous tes travaux et dans toutes tes entreprises » (Deut 15, 10) Aujourd’hui, je te remets un vase plein d’huile sainte, emploie-la sans compter. 

 

Que tout ce qui t’arrive, chaque mot qui fait mal, chaque interruption qui t’impatiente, chaque révélation de ta propre faiblesse, en soit oint immédiatement. Quand tu auras appris à Me voir partout, tout aiguillon perdra sa puissance. C’est pourquoi « prenez à cœur toutes les paroles que je vous adresse aujourd’hui…, car ce n’est pas une chose sans  importance pour vous, c’est votre vie »  (Deut32, 46-47)

 

LAURA A.BARTON SNOW

 

 

 

Please reload