Rechercher
  • LAETITIA GILMAN

LE VENIN DU DOUTE


Gen 3:3 Mais quant au fruit de l’arbre qui est au milieu du jardin, Dieu a dit : Vous n’en mangerez point et vous n’y toucherez point de peur que vous ne mouriez.


Au premier abord, Eve n’avait pas l’intention de désobéir, mais le tentateur est venu pour faire naitre en elle ce qui n’existait pas dans son propre coeur.

Toutes les tentations naissent d’abord d’un doute « Dieu a t-il réellement dit ? », qui entraînent automatiquement, s’il n’est pas chassé, le mensonge « Vous ne mourrez pas ! »


Le doute et le mensonge ont alors conduit Eve à reconsidérer l’ordre de Dieu.

Le doute est la première pensée qui nous vient à l’esprit et si nous ne l’éradiquons pas de manière radicale à l’aide de la parole, alors nous laisserons place au mensonge qui découlera immanquablement sur le péché.


DOUTE > MENSONGE > PECHE

Eve a écouté Satan, elle a détourné son oreille de la Vérité et a considéré sérieusement ce que Satan lui a dit Gen 3:6 « Et la femme vit que l’arbre était bon comme nourriture et délicieux pour ses yeux et désirable pour discerner … »

Avant de saisir le fruit, de tomber dans le péché, Eve voit « Raoh » , c’est à dire qu’elle regarde, elle considère attentivement le fruit défendu.

Eve aurait pu rejeter les propositions du diable et lui dire fermement qu’elle ne désobéirait pas, mais elle a accepté le mensonge, puis elle a posé son regard sur l’objet de convoitise et en a évalué tous les aspects charnels : bon, délicieux et désirable.

Pourquoi y résister ? « Dieu ne va pas me faire mourir pour si peu ? »

« Elle vit » parce que Satan l’a invité à reconsidérer l'ordre divin.

Jusque là, Eve n’avait jamais eu le désir de désobéir, mais la voix du diable lui semblait révéler des vérités ! Peut-être étaient-ils, elle et son mari, emprisonnés dans une prison dorée ? Y avait-il autre chose qu’ils ne connaissaient pas ?


La curiosité a jailli dans son coeur et le fruit qu’elle ne regardait pas jusqu’alors, lui apparait tout à coup beau et tellement désirable. La tentation est alors implantée dans son coeur et elle se demande soudain pourquoi s’en priver ? D’un doute va naitre la rébellion causée par la désobéissance.


Eve aurait encore pu s’arrêter et proclamer au serpent qu’elle n’y toucherait pas malgré tout, mais la convoitise des yeux, la tentation de l’interdit et le désir de savoir si ce que le diable disait était vrai, vont la faire chuter éternellement.


Le Jardin d’Eden représente le Royaume pendant notre séjour sur la terre et l’arbre de la connaissance représente le monde et il semble porter des fruits si bons, si délicieux et désirables. Ces fruits donnent l’impression qu’ils ne peuvent pas faire de mal, et combien, dans le passé, nous en avons goûtés ! Le monde est au milieu de nous, mais le Seigneur nous demande de ne plus y toucher et de ne plus nous souiller avec lui parce que sinon nous mourrons. Le problème est que beaucoup trop de chrétiens se laissent séduire par le diable et succombent à son venin mortel.


Dieu n’a retiré ni le serpent, ni l’arbre, parce qu’il veut que nous lui obéissions volontairement et que nous nous détournions des mensonges du diable.

Croyons nous ce que Dieu dit ? Là est le problème pour trop de chrétiens !

Croire en Dieu c’est bien, croire en Jésus c’est mieux, mais croire ce que Dieu dit, c’est essentiel ! Les démons croient en Dieu et en Jésus mais ils ne seront pas sauvés pour autant. Le diable connait la parole et si nous ne la connaissons pas, notre vie est en réelle danger. L’une de nos armes principale, c’est la parole de Dieu ! Sans épée, l’ennemi nous mettra K.O ! La parole est une épée à double tranchants, et Jésus lui-même s’en est servi contre satan dans le désert. L’ennemi attaque par la parole, exactement de la même manière qu’il l’a fait avec Eve dans le jardin. Il prend la parole, la déforme, la tourne à son avantage et nous la présente enjolivée pour nous piéger.


Dieu ne plaisante pas quand il dit : « vous mourez » et Eve s’en est aperçu trop tard !

Elle n’a pas pris au sérieux l’ordre du Seigneur et a préféré écouter un simple animal rampant. Ne sous-estimons pas le rôle du diable, il est représenté par un serpent parce qu’il est habile et rusé. C’est la raison pour laquelle notre obéissance est primordiale et doit être implacable Jn 14:21 Celui qui a mes commandements et qui les garde, c'est celui qui m'aime...

Eve obéissait sans se poser de question, mais dès lors que le tentateur lui a ouvert d’autres horizons possibles, elle n’a pas résisté au fruit défendu. En un instant, Dieu est passé au second plan, car le fruit était devenu sa priorité puisqu’il offrait des plaisirs inconnus. L’ excitation était d’autant plus grande qu’elle ne savait ce qu’elle allait découvrir !


Dans chaque tentation, il y a d’abord le doute « Dieu a t-il réellement dit cela ? ». Le doute installé, le mensonge survient « ça ne me fera pas de mal, ce n’est pas grave, Dieu m'aime et il me pardonnera ! » pour parvenir à l’acte : consommer et goûter le fruit interdit, le péché dans toute sa splendeur.


Mais lorsque le plaisir a été consumé, le réveil est douloureux ! Eve va mourir spirituellement comme Dieu l’avait prévenu.

Il n’y aura pas d’impudique, d’idolâtre, d’homosexuel, de meurtrier et de menteur dans le royaume des cieux et pourtant combien de chrétiens écoutent la voix du serpent leur dire « Dieu a t-il réellement dit cela ? »

Il leur présente la parole sortie de son contexte et l’enveloppe d’un bel emballage pour les tenter et les faire tomber. « Dieu est bon, il t’aime, jamais il ne te rejettera, tu es devenu son enfant, ne crains pas ! le sang de Jésus est sur toi, il t’a tout pardonné à la croix; TU ES SOUS LA GRÂCE !!! » Alors bon nombre d’entre eux se vautrent dans le péché parce qu’ils n’ont pas pris au sérieux la parole de Dieu.


Beaucoup ne sont pas prêts et refusent d’entendre la Vérité. Ils veulent continuer à manger de l’arbre de la connaissance tout en restant dans le jardin. Le jour du jugement viendra comme un voleur et ceux là seront définitivement chassés du jardin et de la présence de Dieu. Ils sont aujourd’hui comparables aux vierges folles pensant qu’ils ont le temps et qu’au moment voulu, ils se mettront en règle.

L’avertissement du Seigneur est sérieux, ne le prenons pas à la légère « Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende »!!!

Il est encore temps d’aller à la croix et de se repentir ! N’attendez pas.





26 vues