Rechercher
  • MACK TOMLINSON

ET LÀ, IL PRIA - La discipline personnelle de la prière


« Vers le matin, pendant qu’il faisait encore très sombre, Il se leva, et sortit pour aller dans un lieu désert, où Il pria. » – Marc 1 :35

Il n’y a pas de raccourcis dans la vie chrétienne. Jésus a du faire ce qui était nécessaire pour maintenir sa marche avec le Père. Il a senti le besoin de prier et a du choisir de le faire.

Il avait passé la nuit d’avant dans la maison de Pierre après ce qu’on peut imaginer être comme la journée la plus remplie. Il avait commencé ce matin du Sabbat dans le temple, enseignant et guérissant un homme possédé, ensuite allant à la maison de Pierre probablement pour un peu de repos et de communion avec les autres hommes, seulement pour trouver la belle-mère de Pierre très malade de la fièvre. Le Seigneur l’a complètement guérie, si bien qu’elle s’est levée et les a servis.

La journée n’était pas encore terminée, car comme le Sabbat se terminait au coucher du soleil, un grand nombre de personnes de toute la ville vint à la porte de la maison pour de l’aide. Les malades et les possédés vinrent pour la guérison et la délivrance et tous repartirent libres et guéris.

Donc, au moment où le Seigneur est allé se coucher ce soir-là à la maison de Pierre, il devait être épuisé et quelque peu exténué. Si quelqu’un aurait du dormir là, se levant pour le petit-déjeuner à 9h, cela aurait du être Jésus après une telle journée.

Mais, quand Pierre s’est levé, il n’a pu trouver le Seigneur nulle part. Jésus était déjà parti commencer la nouvelle journée. Il avait un rendez-vous qu’Il voulait honorer.

Il était debout avant le point du jour et était parti vers un endroit isolé et calme pour être seul. Mais, Il n’était pas seul. Il était avec Son Père. Il était seul dans le désert, un endroit isolé où Il priait, longtemps avant que la lumière du jour ne révèle Sa forme.

Le Seigneur attachait une grande importance à la prière privée par son enseignement public et son exemple personnel. Nous voyons plusieurs choses ici sur la vie de prière de Jésus.

  • Un moment

« Vers le matin, Il se leva… » – Il avait un moment pour le faire ; Il choisit un moment et utilisa ce moment. Le moment exact n’est presque pas aussi important que d’AVOIR un moment, qui normalement devrait être le moment avec le moins de distractions et le plus approprié pour nous personnellement. Avez-vous un moment où vous allez pour la prière privée ? Pour certains, c’est à 5h du matin et pour d’autres, ce moment est différent. Ce n’est pas le moment de la journée qui est critique, mais plutôt qu’un moment dans la journée quelque part est utilisé pour une prière réelle et sans distraction.

  • Une discipline –

« …et sortit… » – Jésus a du choisir de sortir ; Il n’était pas porté par les anges vers cet endroit ; Il s’est levé et sortit ; nous devons suivre Son exemple et nous discipliner dans le but de la sainteté. C’est un choix que nous devons faire. S’il n’y a pas d’isolement, il n’y aura pas de communion avec le Père. Jésus a du choisir de faire ça et nous le devons aussi.

Sortez-vous quelque part pour prier ? Y a-t-il un principe dans votre cœur pour sortir et être seul ? Le temps avec la foule et le temps avec les autres nous volerons notre moment d’isolement pour être avec notre Père dans les cieux. Nous devons nous lever et sortir.

  • Un endroit –

« …dans un lieu désert… » – Jésus est sorti seul là où Il pouvait réellement être seul. Pour Lui, il était nécessaire de se retirer complètement. Le principe est d’aller réellement seul là où personne ne vous dérangera ; cela peut être votre jardin, le parc le plus proche, votre voiture dans la cour, ou un lac ou un cimetière proche. Allez dans un endroit où vous êtes réellement seul. Pourquoi notre Seigneur a-t-il fait ça ? C’était nécessaire et c’était souhaitable – « dans un lieu désert.»

  • Pour la solitude

« … dans un lieu désert… » signifie un endroit de solitude. Se retirer réellement dans cet endroit désolé apporte avec lui la solitude qu’aucun endroit bruyant ne peut fournir. Cela signifie être éloigné de toute autre personne. Si nous ne pouvons pas prendre cet isolement des autres personnes pour être seuls, alors nous n’apprécierons jamais la communion privée avec Dieu. Nous devons être séparés des hommes pour avoir un moment seul avec Dieu. C’est le défi. Certaines personnes passent plus de temps sur Facebook qu’elles ne le passent en prière privée parce que les amitiés terrestres sont plus réelles et nécessaires que l’intimité avec Dieu. Si nous connaissons les autres plus étroitement que nous ne connaissons notre Sauveur, quelque chose ne va vraiment pas. Si nous ne voulons pas être socialement séparés des hommes, nous resterons spirituellement pauvres. Savons-nous ce que c’est d’avoir la solitude dans un endroit désolé ?

  • L’action

« …où Il pria. » – Il pria ; Jésus ne faisait pas que lire sur la prière dans l’Ancien Testament. Il ne faisait pas qu’enseigner sur la prière. Il ne courait pas tous les week-ends dans les séminaires qu’il y avait sur la prière ou n’allait pas à la librairie acheter le dernier best-seller sur la prière. Non – Il priait. Il se levait, sortait dans un endroit particulier qui était le plus adapté pour Lui pour avoir une prière privée et « …IL PRIAIT ».


Il n’y a aucun raccourci pour la croissance et la maturité spirituelle. Nous pouvons lire les meilleurs livres, aller dans tous les bonnes conférences, écouter les plus belles prédications, et être dans la meilleure église possible. Mais, si nous ne suivons pas l’exemple de notre Seigneur qu’Il nous a donné dans Sa vie de prière, alors nous ne connaitrons jamais la communion avec Dieu qui pourrait être la notre. « Et là Il pria. »

Mack Tomlinson

25 vues