Please reload

PERGAME

 

Ap 2:12-17 Ecris à l’ange de l’Eglise de Pergame : Voici ce que dit celui qui a l’épée aiguë, à deux tranchants: Je sais où tu demeures, je sais que là est le trône de Satan. Tu retiens mon nom, et tu n’as pas renié ma foi, même aux jours d’Antipas, mon témoin fidèle, qui a été mis à mort chez vous, là où Satan a sa demeure. Mais j’ai quelque chose contre toi, c’est que tu as là des gens attachés à la doctrine de Balaam, qui enseignait à Balak à mettre une pierre d’achoppement devant les fils d’Israël, pour qu’ils mangeassent des viandes sacrifiées aux idoles et qu’ils se livrassent à l’impudicité. De même, toi aussi, tu as des gens attachés pareillement à la doctrine des Nicolaïtes. Repens–toi donc ; sinon, je viendrai à toi bientôt, et je les combattrai avec l’épée de ma bouche. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises : A celui qui vaincra je donnerai de la manne cachée, et je lui donnerai un caillou blanc ; et sur ce caillou est écrit un nom nouveau, que personne ne connaît, si ce n’est celui qui le reçoit. 

 

Félicitations :

 

Tu retiens mon nom, et tu n’as pas renié ma foi, même aux jours d’Antipas, mon témoin fidèle, qui a été mis à mort chez vous, là où Satan a sa demeure.

  • Ils n’ont pas renié Jésus malgré les persécutions.

 

Si nous étions menacé de mort à cause de notre foi, qu’en serait-il pour nous ?

Ferions-nous comme Pierre qui a nié 3 fois connaitre Jésus ?

Pierre s’est repenti dès le chant du coq, c’est à dire sans attendre, en ferions-nous autant ?

Les temps sont de plus en plus difficiles et la menace terroriste est sans cesse autour de nous. Partout dans le monde des gens souffrent à cause du nom de Jésus. En Corée, des gens sont emprisonnés, en Afrique, certains sont enfermés dans des containers, puis il y a ceux qui doivent se cacher pour se protéger et encore d’autres qui se font tuer parce qu’ils confessent être chrétien. En Europe, bien que la menace terroriste existe, nous avons encore le droit d’afficher notre foi, mais jusqu’à quand ? Nous devons nous préparer au pire, parce que le monde n’ira pas de mieux en mieux. Christ doit revenir nous chercher et nous avons été prévenus en Matthieu 24 et 25 de ce que seraient les signes de la fin. Nous y sommes, tout se déchaine et c’est pour cela que nous devons être prêts à tout, et surtout à perdre notre vie pour sauver notre âme. 

 

Antipas fait parti de ces vaillants héros qui pourraient être ajouté à la liste d’Hébreu 11. Par amour pour Jésus, il n’a pas renié son maitre et a donné sa vie pour lui. En ferions-nous autant ? Cette question est très importante parce qu’il s’agit de vie ou de mort pour notre âme. Jésus a dit : Lc 9:26 Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l’homme aura honte de lui, quand il viendra dans sa gloire, et dans celle du Père et des saints anges. 

 

 

Reproches :

  • Mauvais enseignants,

et par conséquent

  • Mauvais enseignements

Mais j’ai quelque chose contre toi, c’est que tu as là des gens attachés à la doctrine de Balaam, qui enseignait à Balak à mettre une pierre d’achoppement devant les fils d’Israël, pour qu’ils mangeassent des viandes sacrifiées aux idoles et qu’ils se livrassent à l’impudicité. De même, toi aussi, tu as des gens attachés pareillement à la doctrine des Nicolaïtes.

 

Malheureusement, comme une grande partie de l’église actuelle, l’église de Pergame vivait dans le péché à cause de faux enseignants.

 

Balaam était un prophète de Dieu qui avait de beaux discours

C’était un homme qui paraissait suivre l’Eternel et qui pourtant avait le coeur corrompu.

Pi 2:15-16  Après avoir quitté le droit chemin, ils se sont égarés en suivant la voie de Balaam, fils de Bosor, qui aima le salaire de l’iniquité, mais qui fut repris pour sa transgression : une ânesse muette, faisant entendre une voix d’homme, arrêta la démence du prophète. 

Nb 24:1 Balaam vit que l’Eternel trouvait bon de bénir Israël, et il n’alla point comme les autres fois, à la rencontre des enchantements ; mais il tourna son visage du côté du désert. 

 

La grâce nous est donnée pour recevoir le pardon de Dieu et pour commencer une vie nouvelle, mais elle n’est pas là pour nous laisser faire n’importe quoi, au gré de nos envies. Beaucoup de chrétiens pensent que la grâce leur permet tout et que l’Amour de Dieu ne les condamne plus parce qu’ils sont en Christ. C’est une méconnaissance totale et le peuple de Dieu est en train de périr parce qu’ils ne cherchent pas à plaire à leur Dieu.

 

Balaam n’était pas un homme droit et pieux, et il a entrainé les israélites dans le péché immoral. 

Nb 31:16 Voici, ce sont elles (les femmes moabites) qui, sur la parole de Balaam, ont entraîné les enfants d’Israël à l’infidélité envers l’Eternel, dans l’affaire de Peor ; et alors éclata la plaie dans l’assemblée de l’Eternel. 

 

La séduction est parfois bien tentante et si nous ne sommes pas attachés au Seigneur par dessus tout, nous tomberons inévitablement. De la même manière qu’un grand nombre est mort à l’époque de Moïse à cause de leurs infidélités, il en sera de même au jour du jugement.

Paul a averti les corinthiens que tous ces faits étaient là pour nous servir d’exemple. La grâce ne nous dispense pas d'obéir, au contraire, elle nous permet de suivre Christ et de marcher comme lui-même a marché, parce que nous avons tout pleinement en lui et que son Esprit nous aide à vaincre le péché. La grâce est notre moyen pour rentrer dans le Royaume de Dieu, seuls ceux qui auront renoncé à eux mêmes et qui auront porté leur croix y rentreront. Seuls ceux qui obéiront à la parole et se laisseront sanctifier par le Saint-Esprit, pourront vivre dans la présence du Seigneur éternellement. Nos paroles peuvent être belles comme celles de Balaam, nos actes peuvent également bénir les autres et pourtant notre coeur peut être pervers et notre enseignement peut entrainer les autres dans le péché.  

 

Où en sommes-nous avec le péché ? Laissons nous encore des portes ouvertes à la convoitise, à l’amour de l’argent, à l’immoralité, etc… pensant que Dieu nous pardonnera ? 

Soyons sérieux avec les choses de Dieu. Notre Dieu n’a pas changé, il est le même depuis toute éternité et sa parole est véritable, ce qu’il dit il l’accomplit. Nous pouvons avoir une foi à transporter les montagnes et cependant être rejetés au jour du jugement. Toutefois, il reste une solution :

 

 

Remède :

  • La repentance

Encore une fois, la repentance est le pilier de la vie en Christ. Dieu continue à ouvrir sa porte à quiconque vient à lui, quelque soit sa vie et son péché ! Il prend plaisir à la repentance parce qu’elle est notre seule issue pour connaitre le salut ! 

 

Avant la croix, Jésus a dit :

Mat 4:17 Dès ce moment Jésus commença à prêcher, et à dire : Repentez–vous, car le royaume des cieux est proche. 

Après la croix, cela reste inchangé, il continue de dire : 

Ap 2:16 : Repens–toi donc

 

Celui qui se repent doit abandonner ses péchés. l'abandon du péché est le signe d'une vraie repentance.

 

Sinon :

 

Ap 2:16 sinon, je viendrai à toi bientôt, et je les combattrai avec l’épée de ma bouche. 

 

  • Dieu exercera son jugement sur ceux qui pratiquent et enseignement de fausses doctrines. Les uns et les autres sont concernés. 

 

Dieu est sérieux, et le peuple de Dieu doit prendre garde à sa trop grande légèreté. Nous ne devons pas nous reposer sur des enseignants, mais sur la parole de Dieu uniquement. Comme les Béréens, examinons tout ce que nous entendons en vérifiant dans la parole de Dieu. Tous peuvent se tromper, c’est la raison pour laquelle nous devons lire la parole et la méditer avec l’aide du Saint-esprit. Il nous guidera et nous enseignera toute chose.

Jn 16:13 Quand le consolateur sera venu, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans toute la vérité ; car il ne parlera pas de lui–même, mais il dira tout ce qu’il aura entendu, et il vous annoncera les choses à venir. 

 

Si Dieu nous combat à l’aide de sa Parole parce que nous n’obéissons pas, nous sommes morts ! Sa parole est une arme à double tranchant et elle est redoutable si nous ne la prenons pas au sérieux. Elle se retournera contre tous ceux qui l’auront négligée et auront désobéi à ce qu’elle enseigne. 

 

 

PROMESSES :

  • Recevoir une nourriture cachée

  • Recevoir un caillou blanc où il sera inscrit un nouveau nom 

 

Les bénédictions sont plus que merveilleuses :

  •  La manne cachée, c’est Le pain de vie, le pain du ciel.

Le pain vivant est Jésus–Christ, non présent sur la terre et pour cela appelé caché. 

 

Jn 4:32-34 Mais il leur dit : J’ai à manger une nourriture que vous ne connaissez pas. Les disciples se disaient donc les uns aux autres : Quelqu’un lui aurait–il apporté à manger ? Jésus leur dit : Ma nourriture est de faire la volonté de celui qui m’a envoyé, et d’accomplir son œuvre. 

Jn 6:51 Je suis le pain vivant qui est descendu du ciel. Si quelqu’un mange de ce pain, il vivra éternellement ; et le pain que je donnerai, c’est ma chair, que je donnerai pour la vie du monde. 

  • Chez les Grecs, un caillou blanc était le symbole de l’acquittement, un caillou noir celui de la condamnation.

Le caillou blanc implique la justification, l’innocence et la victoire.

 

 

CONCLUSION 

 

Les péchés cités sont plus exactement l’idolâtrie et l’immoralité sexuelle. Ceux qui les pratiquent ne seront pas admis dans le Royaume, la parole est très claire à ce sujet Ap 21:8 Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et tous les menteurs, leur part sera dans l’étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.

Combien pratiquent ces choses et pourtant remplissent les rangs de nos églises sans pour cela être repris par ceux qui sont au courant. Le Seigneur est en colère et demande à ce que cela change. Nous devenons responsables à partir du moment où nous connaissons la situation de quelqu’un et que nous ne faisons rien pour l’en sortir. La parole enseigne la manière pour reprendre un frère qui vit dans le péché (Matt 18:15-17).


Mais il y a plus que cela, ce que le Seigneur dénonce principalement pour l'église de Pergame, ce sont les faux enseignants. Chacun devra rendre compte devant le Seigneur, c'est un fait, mais nous ne pourrons pas prendre pour excuse que c'est ainsi que l'on nous a enseigné les choses. Nous avons la Bible et si nous la prenons pour ce qu'elle est, c'est à dire la parole de Dieu, alors notre confiance doit reposer exclusivement sur elle. Lisons la Parole, méditons-la jour et nuit, imprégnons nous de ses promesses, mais aussi de ses avertissements, et alors nous serons assurés d'être dans la vérité, parce que le Saint-Esprit nous gardera et nous guidera pas à pas. Il ouvrira nos yeux sur la Vérité et nos oreilles sur les erreurs doctrinales. Nous ne pouvons pas empêcher les faux enseignants d'exercer, mais nous pouvons ne pas les écouter et ainsi rejeter leurs fausses doctrines.  

 

 

 

 

 

 

Please reload