Rechercher
  • LAETITIA GILMAN

AMOS


CHAPITRE 1


Le jugement de Dieu sur les voisins d’Israël.

Le jugement est terrible :

  • feu

  • j’enverrai le feu dans la maison de Hazaël et il dévolrera les palais de Ben Hadad

  • j’enverrai le feu dans les murs de Gaza et il en dévorera les palais

  • j’enverrai le feu dansles murs de Tyrs et il en dévorera les palais

  • j’enverrai le feu dans théman et il dévorera les palais de Botsra

  • j’allumerai le feu dans les murs de Rabba et il en dévorera les palais au milieu des cris de guerre le jour du combat, au milieu de l’ouragan le jour de la tempête.

  • j’enverrai le feu dans Moab, il dévorera les palais de Kerijoth et Moab mourra au milieu du tapage, au milieu des cris de guerre et du bruit de la trompette

  • extermination

  • j’exterminerai de Bikath-Aven les habitants et de Beth-Eden celui qui tient le sceptre

  • j’exterminerai d’Asdod les habitants et d’Askalon celui qui tient le sceptre… et le reste des philistins disparaitra

  • j’exterminerai le juge du milieu d’elle et je tuerai tous ses chefs avec lui

  • exile

le peuple de Syrie sera exilé

leur roi partira en exil, lui et ses chefs avec lui


Image du jugement de Dieu sur les nations.



CHAPITRE 2


Le jugement de Dieu sur Juda et Israël, c’est à dire Son peuple.

  • j’enverrai le feu dans Juda et il dévorera les palais de Jérusalem

  • je vous écraserai comme un chariot…

Juda et Israël ont beau être le peuple de Dieu, ils sont cependant jugés et de manière aussi sévère que les peuples païens.

Cela montre que le peuple de Dieu ne sera pas épargné s’il prend à la légère les commandements de Dieu.



CHAPITRE 3


« Je vous ai choisis, vous seuls parmi toutes les familles de la terre » c’est un privilège énorme dont nous ne nous rendons pas toujours compte. C’est la raison pour laquelle Dieu est intransigeant envers ceux qu’il a choyé et mis à part pour sa gloire.

Rien n’arrive au hasard. Aucun malheur n’est là sans explication. Mais Dieu ne reste pas sourd, il fait connaitre sa colère à travers ses prophètes et avertit ainsi son peuple de ce qu’il menace de faire si les gens ne se repentent pas.



CHAPITRE 4


Dieu a repris Israël par diverses manières, il voulait qu’elle se repente et revienne à lui, mais rien n’y a fait ! La patience de Dieu est inégalable, il prévient, il attend, il persévère, mais les gens continuent leur route sans rien entendre, sans prêter attention aux avertissements du Seigneur.

Un jour, nous devrons tous nous présenter devant Dieu, c’est inévitable ! Malheur à ceux qui n’ont pas prêté attention à ses avertissements !



CHAPITRE 5


« Cherchez-moi et vous vivrez ! » Dieu fait un appel à son peuple, il ne cesse de lui dire de revenir à lui et de changer de comportement. Les religieux ne seront pas sauvés plus que les autres. ce ne sont ni nos cultes, ni nos prières et nos louanges qui nous apportent la faveur de Dieu, c’est la pratique du bien que Dieu veut voir dans nos vies. « Mais que le droit jaillisse comme un cours d’eau, et la justice comme un torrent qui n’arrête jamais de couler. » (24)

Le droit et la justice, voilà ce qui plait à l’Eternel, tout le reste n’a aucun prix à ses yeux si ces deux choses ne sont pas appliquées !

Michée le dit clairement aussi : « Ce que l’Eternel demande de toi, c’est que tu pratiques la justice, que tu aimes la miséricorde et que tu marches humblement avec ton Dieu » (Mi 6:8)

Jésus a payé pour nous, mais c’est pour que, maintenant, nous marchions dans la droiture et pratiquions la justice. C’est possible parce que nos coeurs ont été transformés, la grâce a été déversée sur nous, à nous de ne pas la rejeter.



CHAPITRE 6


Les riches se croient en sécurité et se réjouissent de profiter d’une vie luxueuse, mais le Seigneur les fera partir en premier et mettra en ruine leurs maisons.


L’orgueil précède la ruine et beaucoup pensent que c’est par eux même qu’ils y arriveront, c’est mettre de côté le Seigneur et ne pas lui rendre gloire de tout ce qu’il fait pour nous. La ruine est annoncée par une nation qui opprimera la nation d’Israël.

Nous pouvons penser être à l’abri de tout pendant tout un temps, mais ce n’est qu’une illusion car Dieu voit toute chose et a son temps pour corriger. Dieu est patient et prévient afin que l’on puisse changer de comportement, mais si nous ne l’écoutons pas et continuons dans la même direction, la colère de Dieu tombera sur nous et plus rien ne pourra l’arrêter.

Encore aujourd’hui Le Seigneur est irrité en voyant son peuple (les enfants de Dieu) faire n’importe quoi et vivre comme le monde.



CHAPITRE 7


Amos arrive à stopper Dieu dans ses projets à 2 reprises.

  • Alors que l’Eternel voulait envoyer des sauterelles afin qu’elles dévorent la seconde récolte, après celle du roi, Amos supplie Dieu de ne pas le faire car Israël ne survivrait pas.

  • A nouveau le Seigneur voulait envoyer le feu sur Israël, mais Amos l’a supplier de ne pas le faire

Dieu l’a regretté et a dit « cela n’arrivera pas » !

Notre prière est importante car nous pouvons retarder les plans de Dieu et faire bouger les choses. Amos est un berger au service du Seigneur. Il ne se considère pas pour un prophète, mais comme un simple berger qui prophétise de la part du Seigneur.

A la 3 ème vision, Amos n’intercède pas. Dieu a décidé de détruire tous les hauts lieux d’Isaac et le sanctuaire d’Israël et de s’en prendre uniquement à la famille de Jéroboam par l’épée. Ce qui est plus juste, car c’est vraiment le roi Jéroboam qui doit être repris. C’est pourquoi Amos ne dit rien.

le prêtre Amatsia n’aime pas les prophéties annoncées par Amos, aussi il va le voir pour qu’il parte très loin, mais en réponse à cette demande, Amos lui annonce le malheur dans toute sa famille et la mort pour lui même. Il ajoutera que tout Israël sera exilé loin de son pays.

Amos n’est pas aimé par les religieux, tout comme il arrive que certains chrétiens soient rejetés par les gens de l’église. Les prophètes sont des gens seuls et Amos est un homme seul avec ses brebis. De même, tous ceux qui suivent vraiment Christ sont finalement seuls ! Notre seul désir doit être de faire la volonté de Dieu et c’est tout. Jésus a dit « s’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront vous aussi; s’ils ont observé ma parole, ils observeront aussi la vôtre » (Jn 15:20)



CHAPITRE 8


le peuple juif fête le sabbat mais s’empresse de mal agir dés qu’il est terminé.


Nous pouvons faire des tas de choses religieuses, mais si notre main droite fait différemment de notre main gauche, alors nous sommes des hypocrites. Dieu a en horreur les hypocrites et Jésus l’a crié haut et fort Math 23:25 Malheureux êtes-vous, scribes et pharisiens hypocrites, vous qui purifiez l’extérieur de la coupe et du plat, alors que l’intérieur est rempli des produits de la rapine et de l’intempérance.

Dieu nous donné sa parole, et c’est un privilège extraordinaire parce qu’elle est le trésor le plus inestimable que nous puissions posséder. Le problème, c’est que peu la considèrent pour ce qu’elle est réellement. Elle est trop souvent négligée, abandonnée et même rejetée.

Dans la vision qu’Amos reçoit, Dieu dit qu’il va retirer définitivement la parole et qu’ainsi plus personne ne pourra s’en nourrir. « Ils irons çà et là pour chercher la parole de l’Eternel, et ils ne la trouveront pas ». Je pense que c’est un avertissement pour les temps de la fin. Lorsque l’Eglise sera enlevée, la parole sera peut-être également retirée définitivement. Les hommes ne pourront plus la trouver parce qu’elle disparaitra de la circulation. C’est terrible de penser à cela car la parole est le pain de Vie, et sans elle, il n’y aura plus moyen de connaitre le Seigneur. Sans nourriture, c’est la mort assurée. Sans parole de Dieu, c’est le même sort pour tout ceux qui resteront.


Combien il est triste de voir des chrétiens ne pas se nourrir de la parole, ils ne voient pas leur anorexie et ne s’aperçoivent pas qu’ils sont en train de dépérir. C’est par la parole, que nous sommes nourris, elle est notre nourriture spirituelle ! Combien de chrétiens persécutés rêveraient d’en avoir une, mais cela leur est impossible ! Dieu est en colère contre ceux qui se disent appartenir au peuple de Dieu et qui pourtant ne se préoccupent ni de sa parole et ni de ses commandements.



CHAPITRE 9


Dieu ne veut pas détruire Israël dans sa totalité, ce sont uniquement « tous les pécheurs de mon peuple » qui mourront par l’épée. C’est à dire tous ceux qui se rebellent et qui n’écoutent pas la voix du Seigneur.


Beaucoup aujourd’hui ne croient pas que Dieu chassera loin de lui les impies, car il est bon. Mais c’est une grave erreur, car ils oublient que Dieu est juste et qu’il ne ment pas !

Par contre, il va rétablir la situation du peuple d’Israël et plus jamais ils ne seront arrachés de leur pays.

il est difficile de savoir pour quand cette prophétie est datée. Il est certain que c’est pour la fin des temps et plus particulièrement pour le retour de Jésus. Mais, déjà le peuple d’Israël a retrouvé sa terre de 1968 et a prospéré comme jamais depuis qu’il s’y est installé. On peut déjà voir la main de Dieu sur cette abondance alors qu’à la base, ce n’était qu’un désert.





8 vues