Rechercher

Verset 1 à 3

Jonas est en colère car il ne voulait pas faire cette mission à cause de la compassion de Dieu. Il a fini par obéir mais le résultat est quand même là, ce qu’il redoutait de voir arriva. Pour lui Ninives devait payer et c’est tout. Jonas connait le Seigneur et sait qu’il est bon si on lui demande pardon, c’est pourquoi il avait fui son ordre au départ. Alors il préfère mourir, c’est insupportable pour lui.


C’est exactement l’attitude d’un bon religieux qui pense gagner son salut grâce à ses oeuvres. Certaines personnes se conduisent si bien sans jamais faire un pied de travers, qu’elles estiment mériter le ciel plus que d’autres qui n’en font pas le quart. le pardon de Dieu envers des gens indignes leur est impensable !



Verset 4

Dieu essaie de faire revenir Jonas à la raison « Fais tu bien de t’irriter ? » voulant dire : « penses-tu que cela vaille la peine à ce point de vouloir mourir ? Calme-toi ! »



Verset 5 à 6

Jonas sort de la ville et reste à proximité pour voir ce qui va se passer réellement. En quelque sorte, il attend de voir à nouveau le péché se propager, il attend une occasion pour plaider devant Dieu le jugement de ce peuple. Le Seigneur ne va pas se fâcher face à son comportement, mais au contraire il va lui montrer son amour, combien il prend soin de lui, alors même qu’il est en colère.

C’est pourquoi il va lui faire pousser un ricin qui va lui apporter l’ombre nécessaire pour ne pas avoir trop chaud. Cela apporte de la joie dans le coeur de Jonas, car la chaleur est intense et l’ombre doit être d’un grand prix.



Verset 7 à 8

Mais le jour suivant, Dieu va lui retirer le ricin et souffler sur lui un vent chaud qui va le faire tomber en défaillance. Le but de Dieu est de lui montrer sa puissance et sa souveraineté. C’est lui qui décide de qui il doit avoir compassion tout comme c’est lui qui décide de la mort. Il peut amener l’ombre comme la chaleur intense, mais il peut les retirer également.


Il peut pardonner le péché chez les pires êtres et leur envoyer son esprit. La bonté de Dieu n’enlève pas sa souveraineté. Il est Dieu et il pardonne à qui il veut pardonner, il fait miséricorde à qui il veut !

Rom 9:15 Car il dit à Moïse : Je ferai miséricorde à qui je ferai miséricorde, et j’aurai compassion de qui j’aurai compassion.


Jonas demanda à nouveau la mort, car la main de Dieu était trop pesante sur lui. A quoi bon vivre si Dieu s’oppose à nous ?



Verset 9 à 11

C’est le coeur de Jonas qui doit changer. Il préfère mourir que de se repentir !

Jonas a de la compassion pour un ricin et méprisent les êtres humains. Dieu lui montre l’état de son coeur et lui dit que le sien n’est pas ainsi.


L’être humain est précieux pour Dieu quelque soit son état de pécheur. Jusqu’au bout il essaiera de sauver le maximum sans jamais baisser les bras. Et c’est de cette manière que nous devons regarder les êtres qui nous entourent. On aurait parfois tendance à abandonner, mais Dieu n’abandonne pas. Ne méprisons pas ceux qui se vautrent dans le péché, Dieu a de la compassion pour eux et nous appelle à leur parler de lui. Aux yeux du Seigneur, il n’y a aucune différence entre petit pécheur et grand pécheur ! Le péché condamne, donc 1 seul petit péché suffit pour être jugé de la même manière qu’un grand pécheur !

Ne soyons pas comme Jonas, pensant mériter plus que les autres. Nous ne méritons rien ! Tout est grâce ! N’oublions pas de là où nous venons, notre péché nous condamnait et si la compassion de Dieu ne s’était pas révélée, nous serions peut-être encore bien pire que nous l’étions auparavant. Dieu nous a sauvé par miséricorde et il veut faire la même chose pour le plus grand nombre autour de nous.





7 vues