Please reload

LA CRAINTE DE DIEU

 

Mal 1:6 Un fils honore son père, et un serviteur son maître. Si je suis père, où est l’honneur qui m’est dû ? Si je suis maître, où est la crainte qu’on a de moi ? Dit l’Eternel des armées à vous, sacrificateurs, Qui méprisez mon nom, Et qui dites : En quoi avons–nous méprisé ton nom?

 

Dieu nous pose la question, à nous chrétiens du 21ème siècle : « Si je suis maitre, où est la crainte qui m’est due ? » 

 

N’est-ce pas le vrai problème des chrétiens d’aujourd’hui ? Dans nos assemblées, il n’est plus parler de crainte ou si rarement. Ce que trop de prédicateurs préfèrent mettre en avant, c’est le verset de Paul qui dit : Rom 8:15 Et vous n’avez point reçu un esprit de servitude, pour être encore dans la crainte ; mais vous avez reçu un Esprit d’adoption, par lequel nous crions: Abba ! Père ! 

Nous rejetons la crainte de Dieu parce que nous nous sommes faits un Dieu à notre image, un « papa gateau » qui nous aime tant qu'il est prêt à accepter tous nos caprices ! Certains vont même jusqu'à dire que sa Justice ne surpassera jamais l'Amour infini qu’il a envers ses enfants. Beaucoup vont se servir de ce passage en négligeant le chapitre dans son ensemble. Aucun verset de la Bible ne devrait être pris à la légère sans d'abord avoir regarder soigneusement les versets qui l'entouraient.

 

En Rom 8:15, Paul dit qu’ils ne doivent pas avoir peur des hommes. Il ne parle absolument pas de la crainte de Dieu. Ce verset est entouré de 2 autres versets tout aussi importants et qui équilibrent ce passage :

 

Juste avant, au verset 13, il explique clairement que nous devons vivre par l’esprit, et que ce n’est pas juste une recommandation, mais un commandement : v13 Si vous vivez selon la chair, vous mourrez ; mais si par l’Esprit vous faites mourir les actions du corps, vous vivrez, 
Et il est malheureux de voir beaucoup de chrétiens continuer à vivre par la chair pensant que cela n'a pas vraiment  d'importance aux yeux de Dieu.

 

Et juste après, au verset 17, il précise que la vie d’un enfant de Dieu ne sera pas facile, parce qu’elle sera parsemée d’épreuves et de difficultés. v17 Or, si nous sommes enfants, nous sommes aussi héritiers : héritiers de Dieu, et cohéritiers de Christ, si toutefois nous souffrons avec lui, afin d’être glorifiés avec lui. 

Et l'on peut constater une fois de plus, qu'au milieu de nous, beaucoup ne veulent pas souffrir et ne comprennent pas dès qu'une épreuve survient dans leur vie. 

 

Il est clair que nous ne devons pas avoir peur des hommes parce qu’ils ne peuvent détruire notre âme, mais nous devons craindre Dieu, parce que c'est lui qui détermine notre avenir éternel ! 

 

Voyons ce que dit la bible sur la crainte de Dieu

 

Mal 2:4-6 Vous saurez alors que je vous ai adressé cet ordre, Afin que mon alliance avec Lévi subsiste, Dit l’Eternel des armées. Mon alliance avec lui était une alliance de vie et de paix, Ce que je lui accordai pour qu’il me craignît ; Et il a eu pour moi de la crainte, Il a tremblé devant mon nom. La loi de la vérité était dans sa bouche, Et l’iniquité ne s’est point trouvée sur ses lèvres ; Il a marché avec moi dans la paix et dans la droiture, Et il a détourné du mal beaucoup d’hommes. 

 

N’avons nous pas reçu cette alliance de vie et de paix par le sacrifice de Jésus à la croix ? 

Bien évidement, me direz-vous ! Alors la vie et la paix en Jésus Christ doivent nous aider à craindre Dieu, comme il le demande. Nous avons tout reçu en Jésus-Christ et si, tel est le cas, la crainte de Dieu ne sera qu'une conséquence naturelle !

 

Que faisait Lévi ? Il tremblait devant le nom de Dieu !

Mais est-ce réellement notre cas ? Nous entendons si souvent dire que la crainte ne veut pas dire "avoir peur" ! Mais c'est FAUX !

 

Ce qui est important,  ce n'est pas ce que nous entendons ou ce que nous pensons , mais c'est ce que dit la parole. 

 

Quelle est donc cette crainte qui plait à Dieu ?

 

Dans l’hébreu original, il est écrit :

 

Mal 2:5 « et il me craignait (Yaro  יָרֹא ) et devant mon nom, il était terrifié ( rhatot חָתֹת ) »

 

Yaro = craindre, avoir peur; respecter, révérer.

 

Rhatot = s’épouvanter, trembler, être consterné

 

Mal 1:6 : …Et si moi, je suis Seigneur, où est la crainte (Mora  מוֹרָא) envers moi, a dit YHWH des armées…?

 

Mora = crainte, terreur, respect, action terrible

 

Dans les trois cas, il est parlé de peur, nous ne pouvons l’ignorer ! 

 

Lévi était épouvanté devant le nom de Dieu et le Seigneur est indigné lorsqu'ils voient des religieux qui n'ont pas cette crainte dans le coeur.

 

Alors certains diront que c'est l'ancien Testament, et que depuis la venue de Jésus, c'est terminer, nous n'avons plus à avoir peur. 

 

Que dit le Nouveau testament ? 

 

Act 2:42-44 Ils persévéraient dans l’enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain, et dans les prières. La crainte (phobos)  s’emparait de chacun, et il se faisait beaucoup de prodiges et de miracles par les apôtres. Tous ceux qui croyaient étaient dans le même lieu, et ils avaient tout en commun. 

 

Act 9:31 L’Eglise était en paix dans toute la Judée, la Galilée et la Samarie, s’édifiant et marchant dans la crainte (phobos) du Seigneur, et elle s’accroissait par l’assistance du Saint–Esprit. 

 

2 Cor 5:11 Connaissant donc la crainte (Phobos) du Seigneur, nous cherchons à convaincre les hommes ; Dieu nous connaît, et j’espère que dans vos consciences vous nous connaissez aussi. 

 

Phobos = crainte, frayeur, peur, terreur, respect, redouter

 

Dans chacun de ces versets, la notion de peur est toujours présente. 

 

Un véritable disciple de Jésus-Christ a la crainte de Dieu. Où en sommes-nous avec la crainte ? Avons nous peur, non pas de Dieu, mais peur de lui déplaire, peur de ne pas lui être agréable ? Avons nous cette frayeur au fond de nous de ne pas être dans sa volonté ? Redoutons-nous d'être trouvé léger ? 

 

  • La crainte s’emparait de chaque disciple

  • Ils marchaient tous unanimement dans la crainte

  • Ils connaissaient la crainte de Dieu !

La crainte de Dieu n'est pas bien comprise dans le peuple de Dieu, ce qui amène beaucoup de légèreté et malheureusement ouvre la porte à l'apostasie.

 

Un chrétien authentique éprouve une réelle crainte dans son coeur car l’Amour qu’il a pour son Maître surpasse toute chose. 

 

Oui, il nous faut trembler devant le nom du Seigneur, car c’est là l’effet que devrait nous faire le nom de Jésus ou le nom de YHWH. Il est Dieu et je pense que nous devons réaliser à quel point nous lui devons le plus grand honneur et le plus grand respect parce qu’il nous donne accès à son trône grâce au sang de Jésus.  Ne prenons pas à la légère sa parole, elle est à prendre avec le plus grand sérieux. Comme le dit Paul, il est important de s’examiner et d’éprouver son coeur à la lumière de sa Parole, pour savoir si nous avons la crainte de Dieu dans notre coeur. Si nous ne l’avons pas, il est encore temps de se repentir et de reconsidérer notre marche avec Dieu pour savoir si nous sommes vraiment dans la foi. 

 

L. Gilman

 

 

 

 

 

 

Please reload