Please reload

DANIEL 1 à 3

 

CHAPITRE 1

 

verset 1 à 16

Daniel est un jeune homme rempli de foi et surtout déterminé à obéir à son Dieu. Il ose demander de ne pas manger les choses interdites par la loi parce qu’il ne veut pas se souiller et déplaire à Dieu.

 

Dans une situation comme celle-ci combien auraient prétexté ne pas pouvoir faire autrement. Par crainte de l’homme, ils n’auraient pas eu la crainte de Dieu. Trop souvent malheureusement nous ne craignons pas Dieu, mais les hommes. Daniel est un exemple et par son audace, Dieu va l’aider et lui donner la faveur de son chef et du roi. Le Seigneur nous met parfois à l’épreuve pour que nous puissions lui montrer où sont nos priorités. Il fallait oser faire ce qu’il a fait, mais en tant que jeune homme sage, il a su rassurer son supérieur et ne pas se braquer contre lui. Certains auraient imposer leur loi et par là même, installer le conflit. 

« Daniel prit la ferme décision » l’hébreu dit : « Et Daniel plaça sur son coeur qu’il ne se souillerait pas..; »  Il est impossible de prendre une ferme décision si ce n’est pas d’abord placer dans le coeur. C’est parce que nous sommes convaincus de quelque chose, que nous prendrons les décisions qui suivent. Sommes-nous convaincus de ce que nous faisons où le faisons nous pour plaire aux autres ou même juste pour plaire à Dieu ? Dieu ne force personne, et si nous n’avons pas de conviction profonde, nous finirons par chuter tôt ou tard. Si nous suivons le Seigneur, nous devons lui demander un affermissement dans notre foi et dans nos convictions. Si tous se liguent contre nous demain, comment pourrons-nous continuer le chemin si la loi de Dieu n’est pas placer sur notre coeur, c’est à dire enraciner profondément ?

 

verset 17 à 21

Daniel et ses amis avaient reçu la connaissance et le bon sens de la part du Seigneur, ils étaient donc admis près du roi et avaient de ce fait de l’influence et de l’écoute de sa part. 

Rien ne vient d’eux, c’est Dieu qui a donné parce qu’il a un plan.

 

Ne nous enorgueillissons pas de nos dons ou nos talents, mais cherchons à les mettre en pratique pour accomplir la volonté de Dieu. Nous n’avons pas reçu pour être mieux que les autres, mais pour servir le Seigneur. Soyons donc à son écoute et restons humbles de coeur.

 

 

 

CHAPITRE 2

 

verset 1 à 23

Nébucadnetsar fait un rêve et voudrait que les sages, les astrologues et les magiciens lui dévoilent son rêve avec ses explications. Mais comment dévoiler le rêve du roi, c’est impossible ?! l’expliquer oui, mais pas lui donner son rêve ! Et pourtant le roi se fâche de plus en plus jusqu’à ordonner de faire mourir tous les sages de Babylone. On reconnait le plan de Dieu pour élever Daniel auprès du roi. Comme les sages l’ont dit au roi « il n’y a personne qui puisse faire une telle révélation au roi, mis à part les dieux » (Dan 2:11)  Seul Dieu peut révéler le rêve, mais le roi ne veut rien entendre. c’est là, où Daniel va pouvoir, comme Joseph a pu le faire dans le passé, révéler le rêve et lui en donner les explications. Après avoir demandé un délai au roi, Daniel pria avec ses compagnons, et va recevoir une vision lui dévoilant le rêve secret de Nébucadnetsar, ainsi que ces explications. Mais avant voir le roi, Daniel va d’abord louer Dieu et le remercier de ce qu’il a fait. 

chose impossible à l’homme, Dieu l’a fait !

 

Croyons en l’impossible, osons croire que tout est possible à Dieu. En croyant de la sorte, nous glorifions Dieu ! Et n’oublions jamais de le remercier pour tout ce qu’il nous donne !

 

verset 24 à 30

Daniel va dire au roi que personne ne peut lui donner son rêve, mais Dieu lui en a donné la révélation. Daniel ne va pas se glorifier devant le roi « ce n’est pas parce qu’il y aurait en moi une sagesse supérieure à celle de tous les êtres vivants »(Dan 2:30). Il est humble et veut absolument que la gloire revienne à Dieu et que le roi le sache.

 

 

verset 31 à 45

Le rêve est donné et son explication aussi. 

Il s’agit de 5 royaumes et du 6ème Royaume qui ne sera jamais détruit.

  1. babylone

  2. medo-perse

  3. Hellenistique

  4. Romain divisé en 2 parties : les jambes et les pieds en fer, puis les orteils en argile mélangé au fer. ce dernier ressemble fortement à l’Europe « ce royaume sera en partie fort et en partie fragile. …ils feront des alliances tout humaines. Cependant, ils ne seront pas vraiment unis l’un à l’autre, de même qu’on ne peut allier le fer à l’argile » (43)

Gloire à Dieu il y aura après tout cela un royaume qui ne sera jamais détruit  et qui ne passera pas sous la domination d’un autre peuple ! (44)

 

Nous sommes dans ces temps de la fin, puisque l’Europe existe et qu’il n’y aura plus d’autre royaume après. C’est de ce royaume que va venir l’antechrist, la quatrième bête que Daniel verra dans un autre songe. 

 

 

verset 46 à 49

Nébucadnetsar est très reconnaissant envers Daniel et lui offre des cadeaux et une position très élevée : le commandement de Babylone. Le roi est époustouflé car il savait que ce qu’il demandait était impossible. Alors il se prosterne devant David et reconnait que son Dieu est le seul Dieu des cieux et de l’Univers. La porte est ouverte pour Daniel, Dieu avait préparé les choses. Dans une situation qui semblait désespérée à cause de la folie d’un homme, il en ressort une énorme bénédiction ! Daniel a eu la foi que Dieu pouvait intervenir et il a imploré Dieu pour un miracle qui est arrivé.

 

Soyons déterminés comme Daniel et non découragés dés qu’une catastrophe arrive. Dieu veut se glorifier à travers des situations humaines impossibles et nous devons le croire ! Arrêtons de marcher par la vue, croyons au miracle de Dieu dans toutes les situations ! Ayons foi qu’il va intervenir parce qu’il entend la prière de ses enfants et qu’il ne les abandonnera jamais.

 

 

CHAPITRE 3

 

verset 1 à 6

Alors que Nébucadnetsar a reconnu qu’il n’y avait qu’un seul roi, paradoxalement il fait ériger une énorme statue pour lui. Reconnaitre que Dieu est le Dieu de l’univers est une chose, mais se prosterner devant lui et le servir en est une autre.  Le roi a reconnu ce que Dieu était mais continue à se prendre pour quelqu’un de très important et plus encore, il veut que l’on se prosterne devant lui et qu’on l’adore.

 

Certaines personnes sont tellement fières de leur personne qu’elles se conduisent de la même manière. Il faut les glorifier sans cesse. Ils pensent être si important que tous doivent se prosterner devant eux et les aduler. 

 

Verset 7 à 18

Shadrak , Meshak et Abed Nego sont dénoncés par des babyloniens auprès du roi, parce qu’ils ne veulent pas se prosterner devant la statue. Alors le roi leur demande à nouveau de le faire sous peine d’être mis dans une fournaise ardente. Mais les 3 hommes restent fermes proclamant que leur Dieu les délivrera de sa main et de la fournaise et que même s’il ne le faisait pas, ils ne se prosterneraient pas devant lui. Ils sont déterminés à obéir à Dieu, quels qu’en soit le prix, tout comme Mardoché l’était face à Haman.

 

Aujourd’hui, on ne nous demande pas de nous prosterner devant des statuts, mais les dieux sont bien différents et se cachent au travers de la télévision, de l’argent, du pouvoir, du sexe, du sport, etc… Malheureusement beaucoup se prosternent devant ces nouveaux dieux et vont ensuite adorer Dieu le dimanche au culte. Ex 20:1-3 Tu n’auras pas d’autres dieux devant ma face. tu ne te feras point d’image taillée, ne de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. Tu ne te prosterneras point devant elles et tu ne les serviras point; car moi l’Eternel, ton Dieu, je suis un Dieu jaloux, qui punis l’iniquité des pères sur les enfants jusqu’à la troisième et la quatrième génération de ceux qui me haïssent, et qui fais miséricorde jusqu’en mille générations à ceux qui m’aiment et qui gardent mes commandements.

Aimons- nous réellement le Seigneur ? Si c’est le cas, ses commandements doivent être appliqués quelques soient les situations qui se présentent.

C’est notre foi en Dieu qui fera la différence ! Croyons nous qu’il peut nous délivrer de telle situation ? Aujourd’hui l’enjeu n’est pas une fournaise ardente, mais les moqueries, le rejet, voir des insultes. Dans certains pays, l’enjeu est la mort, la prison, voir la torture. Que vaut Dieu à nos yeux ? Est-il aussi important que nous le prétendons ? Sommes nous prêts à tout lui donner vraiment et à subir les pires choses par amour pour lui ? 

 

Verset 19 à 30

Nebucadnetsar est furieux ! Il ordonne alors de chauffer la fournaise 7 fois plus que d’habitude et de les jeter dedans. Les hommes qui vont les jeter vont être brulés sur le champs et le miracle va se produire sous les yeux de Nébucadnetsar. Au lieu de 3 hommes, il va en apercevoir 4, dont 1 qui ressemble à un fils des dieux. Il va donc leur demander de sortir. Seuls leurs liens ont brulés, tout le reste est resté intact, même leurs cheveux. Alors le roi  bénit Dieu et reconnait qu’un ange était avec eux grâce à leur foi. A partir de ce jour, il ordonne à ce que personne ne parle légèrement de leur Dieu sous peine d’être mis en pièces. 

 

Beaucoup reconnaissent les miracles de Dieu mais ne le suivent pas pour autant. Nébucadnetsar a du respect pour ces hommes à présent, pour leur grande foi, il va reconnaitre que leur Dieu est au dessus des autres, mais il ne va pas décider de se prosterner devant lui et de le suivre définitivement. L’orgueil précède la ruine. IL a pris la place de Dieu, même s’il reconnait que ce qu’il vient de voir est impossible pour lui et le laisse abasourdi.

Il ne suffit pas de reconnaitre, il faut se mettre en marche et obéir. On peut voir de grandes choses et reconnaitre que c’est divin, mais ne pas décider de suivre Dieu pour autant. 

 

Verset 31 à 33

Nebucadnetsar clame la grandeur de Dieu devant tout le peuple babylonien.

 

Clamer ne veut pas dire se prosterner ! Nous pouvons reconnaitre que Dieu existe mais ne pas le servir pour autant. Nébucadnetsar reconnait que le Dieu de Daniel est plus grand que les autres, et qu’il vit éternellement, mais il ne pense pas qu’il est le seul Dieu !

 

 

 

Please reload