Please reload

EZECHIEL 2 et 3

 

Chapitre 2

 

Ezéchiel est choisi comme prophète et envoyé vers Israël et vers les nations rebelles afin qu’ils entendent ce que Dieu a à leur dire.

 

Dieu connait le cœur de chacun et même si nous n’écoutons pas, il nous envoie des messagers.

 

Ezéchiel fait parti de ces messagers qui ont parlé de sa part. Dieu ne lui cache pas la souffrance que lui infligera cette mission, mais il compte sur lui et lui dit de ne pas craindre ceux qui ne peuvent pas perdre son âme, mais de le craindre lui qui a le pouvoir de la vie et de la mort. « Ne te montre pas rebelle comme cette communauté de rebelles ! » 

Il le prévient que ce ne sera pas facile.

 

Combien rêvent d’être eux-mêmes prophètes, mais ne se rendent pas compte de la difficulté de la tâche. Annoncer la parole de Dieu n’est pas chose facile, car les hommes ne veulent entendre que des bonnes choses et dès lors qu’il y a des paroles difficiles à entendre, ils les rejettent et s’en prennent au messager de la parole. Elie s’est enfui dans le désert et Jérémie se lamentait et aurait préféré ne pas naitre, alors le Seigneur prévient Ezéchiel de sa mission et lui demande de ne pas avoir peur. « Tu leur diras mes paroles, qu’ils écoutent ou qu’ils n’écoutent pas. » (v7)

Dans ce passage, il y a un appel du Seigneur à le servir sans avoir peur des hommes, exactement comme il l’a dit à  Esaïe 51:12  C’est moi, c’est moi qui vous console. Qui es-tu, pour avoir peur de l’homme mortel, Et du fils de l’homme, pareil à l’herbe ?  Et à Jérémie Jérémie 1:8  Ne les crains point, car je suis avec toi pour te délivrer, dit l’Eternel.

La mission est donnée à Ezéchiel avec toutes les recommandations, il en est de même pour nous aussi, nous avons reçu une mission et de la même manière, le Seigneur nous demande d’avancer et de ne pas craindre l’homme mortel. Si nous sommes proches de Seigneur, nous n’avons pas à nous inquiéter, car ces promesses sont certaines et nous devons lui faire confiance Romains 8:31 Que dirons-nous donc à l’égard de ces choses ? Si Dieu est pour nous, qui sera contre nous ?

 

 

 

Chapitre 3

 

Le Seigneur demande à Ezechiel de manger le rouleau qu’il lui donne.  Cela paraît bizarre en entendre mais le rouleau n’est autre que la parole de Dieu et la parole, c’est Jésus, notre pain de vie. 

Dans le désert, la manne représentait la nourriture céleste, et aujourd’hui la nourriture d’un chrétien, c’est la parole de Dieu, cette manne céleste venant chaque jour nous remplir et nous fortifier. 

Même dans la détresse Jérémie s’est nourrit sans cesse de la parole « ta parole a provoqué mon allégresse, elle a fait la joie de mon cœur, car je suis appelé de ton nom, Eternel, Dieu de l’univers ! » (Jér 15 :16)

David a dit « Heureux l’homme qui ne marche pas… et qui prend son plaisir dans la loi de l’Eternel, qui la médite jour et nuit » (ps 1)

De la même manière, ce sont les recommandations qui ont été données à Josué pour conduire le peuple d’Israël dans le pays promis « Que ce livre de la loi ne s’éloigne pas de toi ! Médite le jour et nuit pour agir avec fidélité conformément à tout ce qui y est écrit » (Jos 1 :8)

Jésus a dit :  « C’est moi qui suis le pain de vie ; celui qui vient à moi n’aura pas faim ; celui qui croit en moi jamais n’aura soif. (Jn 6:35) et un peu plus loin, il leur dit à nouveau « Je suis le pain de vie » (Jn 6:48)

 

Ezéchiel va s’exécuter. Il va nourrir son ventre et remplir ses entrailles.

 

Il ne s’agit pas de picorer juste quelques versets à la va vite chaque matin, mais de nous remplir de la parole, d’en faire un plat copieux et bourratif. Notre âme a besoin de nourriture chaque jour, mais que lui offrons-nous réellement ? il y a différentes manière de se nourrir : les fast-food dont beaucoup raffolent et pourtant c’est une nourriture de mauvaise qualité et qui ne rassasie pas, ou un plat consistant qui calera l'estomac jusqu'au prochain repas.

Nous vivons dans un monde où tout va vite et nous ne prenons pas le temps pour l’essentiel. La nourriture de beaucoup de chrétiens est pauvre, elle ne nourrit pas, elle le laisse maigre et sans force. Dès qu’un obstacle surgit dans sa vie, celui-ci est faible et ne tient pas le choc. Il se décourage très vite parce qu’il n’a pas la vigueur nécessaire pour affronter les épreuves. « nourris ton ventre et remplis tes entrailles » lui dit le Seigneur !  Nourrir, c'est-à-dire lui apporter les nutriments nécessaires pour un bon équilibre et une vie saine et Remplir, c’est manger le nécessaire pour tenir jusqu’au prochain repas et ainsi éviter au corps une baisse de régime, une hypoglycémie ou une fringale. 

Soyons honnête avec nous-mêmes et examinons là où nous en sommes avec la nourriture quotidienne de la parole de Dieu ! Est-ce à coup de verset(s) pioché(s) sur mon portable ou dans le calendrier que je me nourris chaque jour ? « La parole du jour » me suffit-elle pour affronter une journée dans le stress et les mauvaises nouvelles ? La parole n’est-elle pas ce moment de « pure douceur » que le Seigneur nous offre chaque jour et que pourtant nous négligeons trop souvent ? 

C’est un réel moment de douceur pour Ezéchiel « Ezékiel 3:3 Je le mangeai, et il fut dans ma bouche doux comme du miel. La parole de Dieu est succulente, elle est douce et rassasie l’âme et l’Esprit. 

 

Ezéchiel est envoyé vers la communauté d’Israël pour annoncer les oracles de l’Eternel, des choses difficiles à entendre pour un peuple qui n’écoutera pas. Dieu avertit d’avance Ezéchiel mais l’équipe en conséquence Ezékiel 3:8  Voici, j’endurcirai ta face, pour que tu l’opposes à leur face ; j’endurcirai ton front, pour que tu l’opposes à leur front. 

Connaissant d’avance leur réaction, Le Seigneur donne à Ezéchiel les mêmes dispositions de cœur envers eux afin qu’il leur tienne tête et qu’il ne se décourage pas. 

 

 

 

 

Please reload