Rechercher

ÉPHÉSIENS 6


Verset 1 à 9

Il s’agit des relations entre personnes proches.

Les enfants doivent obéir à leur parents, c’est à dire les écouter et se soumettre à eux. C’est un commandement que d’honorer ces parents et c’est un commandement qui récompense par une promesse : être heureux et vivre longtemps.

Qu’est-ce qu’honorer ? (timao) c’est estimer, mettre à l’honneur, révérer.

"Timao" vient de timios qui veut dire : précieux, d’un grand prix, particulièrement cher, tenu en honneur

Quant aux parents, ils ne doivent pas irriter leurs enfants, c’est à dire les provoquer, les pousser à la colère, les exaspérer.

On peut considérer aujourd'hui que les serviteurs sont les employés et les maitres, les employés. L'employé doit obéir à son employeur, avec crainte et tremblement pour refléter Christ. Les employeurs doivent à leur tour agir de même, toujours dans le but de plaire au Seigneur.


Verset 10 à 13

1ère règle : avoir de bonnes relations

2ème règle : se fortifier dans le Seigneur et dans sa force toute puissante. Et pour cela, il faut prendre les armes, et se battre contre le bon ennemi. Nous ne nous battons pas contre un homme ou une femme, mais contre un adversaire spirituel.

v12 Car nous n’avons pas à lutter contre la chair et le sang, mais contre les dominations, contre les autorités, contre les princes de ce monde de ténèbres, contre les esprits méchants dans les lieux célestes.

Notre adversaire rôde et il est puissant, mais nous avons tout reçu pour le mettre K.O.

Si nous employons les armes spirituelles que Dieu nous a données, alors nous n'aurons pas de mal à l'éloigner de nous et à remporter le combat. Aucune arme n'est à négliger, toutes ont leur importance, car nous savons qu'il peut attaquer aussi bien à la tête que dans les pieds. Si nous revêtons l'armure, il n'a aucune chance de gagner, il est vaincu d'avance !


Verset 14

La vérité est Jésus "Je suis le chemin, la vérité, la vie" Jn 14:6 et Jésus est la Parole faite chaire. La vérité doit être attachée à la taille afin de maintenir fermement tout l'équipement. À l'époque des romains, le soldat avait une longue tunique et s'il voulait se battre, il devait réunir ses pans et les attacher avec l'aide d'une ceinture pour pouvoir être libre de ses mouvements. C'est pourquoi nous devons à notre tour être libres de nos mouvements en attachant fermement la vérité à nos reins. La Parole ne doit pas être crue en partie, mais dans son ensemble. C'est la vérité qui nous affranchit et qui nous rend libre. Une demie vérité donne l'avantage à l'adversaire et nous fait perdre la bataille. C'est pourquoi nous devons étudier la Parole et la méditer jour et nuit, c'est elle qui nous donnera du succès en toute chose (Jos 1:8; Ps 1:3). De plus, Paul parle à l'impératif, ce qui nous met face à nos responsabilités. Les armes nous sont données pour que nous nous en servions efficacement et que nous prenions conscience que notre adversaire est redoutable et qu'il ne lâchera rien. C'est pourquoi nous devons être ferme dans notre position spirituelle et la ceinture nous aide à l'être parce que, si elle est bien accrochée, elle maintient tout l'équipement et nous permet non seulement de nous défendre mais aussi d'attaquer lorsque c'est nécessaire.


La cuirasse protège le coeur et les organes principaux du corps. Sans la cuirasse, le moindre coup peut être fatal. La cuirasse recouvre le tronc de l'homme qui est la partie centrale du corps. Le coeur représente nos émotions, nos sentiments. et les autres organes sont le centre de nos pensées. La cible privilégiée d'un adversaire au combat, c'est évidemment de frapper là où c'est le plus sensible afin de tuer. C'est pourquoi l'obéissance à la Parole de Dieu est notre meilleure protection contre les assauts du diable. En croyant en la Parole et en la pratiquant, l'ennemi n'a plus d'avantage sur son adversaire, il ne peut plus atteindre un endroit vital. Le diable a fait chuter l'homme en touchant ses sentiments et en le faisant douter de Dieu. Il a touché ses émotions et l'a entrainé avec lui dans la mort. La désobéissance d'Adam et Eve les ont fait mourir spirituellement. C'est l'obéissance à la Parole qui prouve que nous appartenons à Dieu 1 Jn 3:24 Celui qui garde ses commandements demeure en Dieu, et Dieu en lui ; et nous connaissons qu’il demeure en nous par l’Esprit qu’il nous a donné.


Verset 15

les chaussures sont primordiales pour la stabilité dans le combat. Les semelles des chaussures du soldat romain étaient munies de clous, ce qui l'empêchait de glisser sur le terrain et dans la bataille. Elles étaient également montantes afin de maintenir les pieds fermement. Celui qui croit en la Bonne Nouvelle (l'évangile) est ferme dans sa marche avec le Seigneur, car il sait que le Seigneur ne l'abandonnera pas et qu'il sera son soutien à tous moments et jusqu'à la fin. Il a l'assurance que sa vie est dans les mains du très haut et qu'il ne craint aucun mal.

Ps 23:4 Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi : Ta houlette et ton bâton me rassurent.


Verset 16

Sans la foi, non seulement nous ne pouvons être agréable à Dieu (Heb 11:6) mais en plus, nous serons vaincus face à l'adversité. Or la foi s'entretient et grandit par la Parole de Dieu Rom 10:16 Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ. C'est un don de Dieu à la base, mais il est de notre responsabilité de la faire grandir. Plus nous serons attachés à la Parole, et plus nous serons fortifiés dans notre âme. Ainsi l'ennemi ne pourra plus nous atteindre par ses flèches. son stratagème est de nous dérouter par la Parole de Dieu et de nous faire perdre courage à la moindre épreuve, c'est pourquoi nous avons besoin d'un bouclier solide afin qu'il ne puisse pas nous toucher là où nous sommes le plus sensible. Plus nous connaitrons la vérité (Jésus - La Parole incarnée), plus notre foi sera inébranlable et plus nous expérimenterons des victoires dans nos vies.


Verset 17

Le casque protège la tête du soldat des mauvais coups. Satan veut détruire l'assurance du salut du chrétien, il ne veut pas qu'il soit en paix avec son salut, mais qu'il oeuvre toujours pour le gagner. Or le salut est donné gratuitement et une fois pour toute. Lorsque Dieu marque quelqu'un de son sceau, c'est de manière définitive. Le Chrétien authentique ne doit pas craindre de perdre son salut, car même s'il chute, Dieu le relève et l'aide à continuer sa route jusqu'à la fin.

L'épée est la seule arme offensive du soldat, c'est avec elle qu'il peut faire taire son adversaire. La Parole de Dieu est l'épée du chrétien et nous le voyons dans le désert lorsque Jésus est attaqué par le diable. C'est avec La Parole que Jésus désarçonne Satan et le fait partir. Nous avons un ennemi rusé et sa meilleure façon d'agir est d'attaquer nos points faibles, c'est pourquoi nous devons lui résister et pour pouvoir le faire, il faut avant tout obéir aux commandements de Dieu, c'est ainsi qu'il fuira loin de nous. Le diable connait la Parole parfaitement et il s'en sert de manière très subtile en la manipulant à son avantage, c'est pourquoi, nous devons nous aussi la connaitre afin de ne pas nous laisser détourner de la Vérité. La Parole est l'arme qui va nous permettre de lui fermer la bouche et de l'éloigner de nous.


Verset 18 à 20

Nous avons des armes pour nous battre et l’une d’entre elles est la prière, il ne faut jamais l’oublier. Nous devons prier en tout temps et ne jamais nous relâcher. Toutes les occasions sont bonnes et peu importe les circonstances. « la prière du juste est d’une grande efficacité ».

N'oublions pas de prier pour les autres afin que leur service soit à la gloire de Dieu et qu’ils puissent avoir du résultat dans ce qu’ils font.

Paul a besoin d’assurance pour faire connaitre le mystère de l’évangile et nous en avons besoin également. Nous n’avons pas à craindre les autres, mais c’est beaucoup plus facile à dire qu’à faire ! Certaines personnes sont intimidantes et d’autres nous déstabilisent facilement. C’est la raison pour laquelle nous avons besoin de prières, car le Seigneur nous affermira au temps convenable, comme il l’a promis dans sa Parole.


Verset 21 à 24

Paul envoie Tychique à Éphèse pour leur donner de ses nouvelles et les encourager également.

Paul prie que tous ceux qui aiment Jésus d’un amour sincère, pur et éternel, reçoivent la grâce de Dieu. C’est d’ailleurs la seule fois où il émet une condition à la grâce de Dieu. Partout ailleurs, il dira : « Que la grâce soit avec vous ! »



17 vues