Rechercher

VEILLE SUR TA BOUCHE !



Mon Enfant,


Au commencement J’étais par la Parole, J’étais avec la Parole et J’étais la Parole. J’étais au commencement dans la parole. Toutes choses ont été faites par Ma parole, et rien de ce qui a été fait n’a été fait sans Ma parole. En elle était la vie, et la vie était la lumière des hommes. La lumière luit dans les ténèbres, et les ténèbres ne l’ont point reçue.


Je suis la lumière et Je suis la véritable lumière, qui, en venant dans le monde, éclaire tout homme. Je suis la lumière du monde ; celui qui Me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. Je suis venu comme une lumière dans le monde, afin que quiconque croit en Moi ne demeure pas dans les ténèbres. Je suis ta lampe. J’illumine tes ténèbres. Ma parole est une lampe pour tes pas, une lumière pour ton sentier. J’envoie Ma lumière et Ma vérité : elles te guideront, te feront parvenir à Ma montagne sainte et à Mes demeures.


Si tu veilles sur ta bouche, tu gardes ton âme ; Mais si tu ouvres de grandes lèvres, tu cours à ta perte. Si tu es sage, les paroles de ta bouche sont pleines de grâce ; mais si tu es un insensé, tes lèvres causent ta perte. Le commencement des paroles de ta bouche est folie, et la fin de ton discours est une méchante folie. Ne sois pas insensé en multipliant tes paroles. Tu ne sais point ce qui t’arrivera, et qui te dira ce qui sera après toi ?

Tu bronches de plusieurs manières. Si tu ne bronches point en paroles, tu es un homme parfait, capable de tenir tout ton corps en bride.

Si tu mets le mors dans la bouche d’un cheval pour qu’il t’obéisse, tu diriges aussi son corps tout entier. Voici, même les navires, qui sont si grands et que poussent des vents impétueux, sont dirigés par un très petit gouvernail, au gré du pilote. De même, la langue est un petit membre, et elle se vante de grandes choses. Voici, comme un petit feu peut embraser une grande forêt !

La langue aussi est un feu ; c’est le monde de l’iniquité. La langue est placée parmi nos membres, souillant tout le corps, et enflammant le cours de la vie, étant elle-même enflammée par la géhenne. Toutes les espèces de bêtes et d’oiseaux, de reptiles et d’animaux marins, sont domptées et ont été domptés par la nature humaine ; mais la langue, aucun homme ne peut la dompter ; c’est un mal qu’on ne peut réprimer ; elle est pleine d’un venin mortel. Par elle tu me bénis, et par elle tu maudis les hommes faits à mon image. De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction. Il ne faut pas, Mon enfant, qu’il en soit ainsi.

La source fait-elle jaillir par la même ouverture l’eau douce et l’eau amère ?

Un figuier, peut-il produire des olives, ou une vigne des figues ? De l’eau salée ne peut pas non plus produire de l’eau douce.


La mort et la vie sont au pouvoir de ta langue. Si tu te mêles aux disputes, tu es un insensé, Et ta bouche appelle les coups. Si tu es un homme bon, tu tires du bien de ton bon trésor, et si tu es un homme mauvais, tu tires du mal de ton mauvais trésor.

Ta bouche doit exprimer la sagesse, et ta langue doit proclamer le droit. Si ma loi est dans ton cœur alors tes pas ne chancellent pas. Si tu bavardes à la légère, tu blesses comme une épée ; mais si ta langue est sage, elle apporte la guérison.


Puisque tu es juste, ton cœur doit méditer pour répondre. Si tu es sage de cœur, je te considère intelligent, et la douceur de tes lèvres augmente ton savoir. Donne à ta bouche de t’exprimer avec discernement alors l’accroissement de ton savoir paraîtra sur tes lèvres. Qu’il ne sorte de ta bouche aucune parole malsaine, mais s’il y a lieu, quelque bonne parole qui serve à l’édification nécessaire et communique une grâce à ceux qui l’entendent. Que ma parole habite en toi avec sa richesse, instruis-toi et avertis les autres, en toute sagesse, par des psaumes, des hymnes, des cantiques spirituels ; sous l’inspiration de la grâce, chante moi de tout ton cœur. Que ta parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que tu saches comment tu dois répondre à chacun. Le discernement est une source de vie si tu le possèdes. Une langue douce est un arbre de vie.

Que ces paroles que je te donne aujourd’hui restent dans ton cœur.


La Parole de Dieu

Mise en forme par Laetitia Gilman


27 vues