Rechercher

JE VEUX TE SAUVER !


Tu crois qu’il y a un seul Dieu, tu fais bien ; les démons le croient aussi, et ils tremblent. Tourne-toi vers moi, et tu seras sauvé ! Car je suis Dieu, et il n’y en a point d’autre. Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême. Il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, moi, Jésus-Christ homme. Si tu veux venir après moi, renonce à toi-même, charge-toi de ta croix, et suis moi. Si tu ne prends pas ta croix, et ne me suis pas, tu n’es pas digne de moi. Si tu veux sauver ta vie, tu la perdras, mais si tu la perds à cause de moi, tu la sauveras. Si tu as honte de moi et de mes paroles, j’aurai honte de toi, quand je viendrai dans ma gloire, et dans celle de mon Père et des saints anges. Et si tu ne portes pas ta croix, et ne me suis pas, tu ne peux être mon disciple.

A quoi cela te servirait-il de gagner tout le monde, si tu perds ton âme ? Ou, que donnerais-tu en échange de ton âme ? Si ton œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loin de toi ; car il est avantageux pour toi qu’un seul de tes membres périsse, et que ton corps entier ne soit pas jeté dans la géhenne.


Le moment est arrivé et Mon royaume est proche. Change d’attitude et crois à la bonne nouvelle ! Le temps est accompli et mon règne s’est approché. Change radicalement et crois à la bonne nouvelle, repent-toi !


Si tu vis selon la chair, tu mourras ; mais si par l’Esprit tu fais mourir les actions du corps, tu vivras. Or, les œuvres de la chair sont manifestes, ce sont : l’impudicité, L’impureté, la débauche, la luxure, l’idolâtrie, la magie, l’occultisme, la sorcellerie, l’adoration de faux dieux, les superstitions, les pensées impures, la sensualité, l’immoralité, l’indécence, le libertinage, l’adultère, la débauche. Puis la haine, les disputes et les querelles, la jalousie, le mauvais caractère, les accès de colère, les intrigues, les cabales, les sectes, les rivalités inspirées par des ambitions égoïstes et aboutissant à des dissensions et des scissions dans l’Eglise. C’est l’esprit de parti, le sentiment d’être seul dans la vérité, ce sont les fausses doctrines et leur cortège de divisions, l’envie, l’ivrognerie, la gloutonnerie, les beuveries, les ripailles et autres excès de ce genre. Je te dis d’avance, comme Je l’ai déjà dit, que si tu commets de telles choses, tu n’entreras pas dans Mon royaume.

Soit, tu vis pas l’Esprit, et tu demeures en Moi, et alors Il n’y a donc aucune condamnation pour toi. Soit tu vis selon la chair et tu ne sauras me plaire. Je te le répète, si tu vis selon la chair, tu mourras.


Mon enfant, tu as été appelés à la liberté, seulement ne fais pas de cette liberté un prétexte de vivre selon la chair ; mais rend toi, par l’amour, serviteur de l’un et de autre.


Ce n’est pas toi qui m’as choisi, mais c’est moi qui t’ai choisi, et je t’ai établi afin que tu ailles, que tu portes du fruit et que ton fruit demeure. Ne vis pas selon la chair, mais selon l’esprit, si du moins mon Esprit habite en toi. Si tu n’as pas mon Esprit, tu ne m’appartiens pas. Le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la maitrise de soi. Si tu vis en moi, tu as crucifié la chair avec tes passions et tes désirs. Si tu vis par l’Esprit, marche aussi selon l’Esprit. Car je te le dis : si ta justice ne surpasse pas celle des religieux, non, tu n’entreras pas dans Mon Royaume. Cherche d’abord Mon Royaume et Ma justice, et tout le reste te sera donné par surcroît. Il ne suffit pas de me dire : "Seigneur, Seigneur !" pour entrer dans Mon Royaume; il faut faire la volonté de Mon Père qui est aux cieux. Depuis les jours de Jean le Baptiste jusqu’à présent, mon Royaume est assailli avec violence ; ce sont des violents qui l’arrachent. Si tu n’es ni froid ni bouillant mais que tu es tiède, Je vais te vomir de ma bouche.


Tous ceux que j’aime, je les reprends et les corrige. Sois donc fervent et repens-toi !

Souviens-toi donc de ce que tu as reçu et entendu. Garde-le et repens-toi ! Si tu ne veilles pas, je viendrai comme un voleur, sans que tu saches à quelle heure je viendrai te surprendre. Mais Si tu as gardé ma parole avec persévérance, moi aussi je te garderai de l’heure de l’épreuve, qui va venir sur l’humanité entière, et mettre à l’épreuve les habitants de la terre. Je viens bientôt. Tiens ferme ce que tu as, pour que nul ne te prenne ta couronne.


La Parole de Dieu

mise en forme par Laetitia Gilman




21 vues