Rechercher

L'ABONDANCE DE TON COEUR...


Mon enfant,


C’est de l’abondance de ton cœur que ta bouche parle !

Ne sois pas un insensé, car c’est par tes paroles que je vois ton cœur.

Délivre ton âme de la lèvre mensongère, de la langue trompeuse ! Que te donne, que te rapporte une langue trompeuse ? Si tu médites de mauvais desseins dans ton cœur et chaque jour complotes la querelle, tu aiguises ta langue comme un serpent, et tu as sous tes lèvres un venin de vipère. Car l’insensé profère des folies, et son cœur s’adonne au mal, pour commettre l’impiété, et dire des faussetés contre Moi, pour laisser à vide l’âme de celui qui a faim, et enlever le breuvage de celui qui a soif. Il n’en est aucun qui fasse le bien, pas même un seul. Leur gosier est un sépulcre ouvert, Ils usent de tromperie avec leurs langues. Ils ont sous leurs lèvres un venin d’aspic. Leur bouche est pleine de malédiction et d’amertume.


La langue est un petit membre, mais elle a de grandes prétentions. Vois comme un petit feu peut embraser une grande forêt ! Or la langue aussi est un feu, elle est le monde de l’injustice : la langue a sa place parmi tes membres, elle souille tout le corps et embrase tout le cours de l’existence, embrasée qu’elle est par la géhenne. Aucun homme ne peut la dompter : c’est un mal qu’on ne peut maîtriser ; elle est pleine d’un venin mortel. Celui qui bavarde à la légère, blesse comme une épée.


Sois sage dans tes propos ! Car la bouche du juste exprime la sagesse, et sa langue proclame le droit. Si tu as Ma parole dans ton cœur, tes pas ne chancelleront pas. Ne ferme pas tes lèvres, ne cache pas dans ton cœur Ma justice. Parle de Ma fidélité et de Mon salut, et ne dissimule pas Ma bienveillance et La Vérité. Que ta bouche raconte Ma justice et Mon salut, tout le jour, car tu n’en connais pas encore le compte. Qu’il ne sorte de ta bouche aucune parole malsaine, mais s’il y a lieu, quelque bonne parole qui serve à l’édification nécessaire et communique une grâce à ceux qui l’entendent. Que l’inconduite, toute forme d’impureté, ou la cupidité ne soient pas même mentionnées dans ta bouche, comme il convient à un saint ; pas de grossièretés, pas de propos insensés, pas de bouffonneries, cela est malséant ; mais plutôt des actions de grâces.


Entretiens-toi par des psaumes, des hymnes et des cantiques spirituels ; chante et célèbre Moi de tout ton cœur ; Que ta parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que tu saches comment tu dois répondre à chacun. La langue des sages apporte la guérison. Sois un modèle pour tes frères et sœurs, en parole, en conduite, en charité, en foi, en pureté. Efforce-toi de te présenter devant Moi comme un homme éprouvé, un ouvrier qui n’a point à rougir, qui dispense droitement la parole de la vérité. Que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de tes pensées. Par une réponse douce, tu calmeras la colère, alors qu’une parole blessante fera monter l’irritation.

Lorsqu’un homme est déprimé parce qu’il a un souci dans le cœur, donne lui une bonne parole et il se réjouira. Une parole réconfortante est un arbre de vie ! Que tes paroles soient peu nombreuses !


L’homme bon, de son bon trésor, retire de bonnes choses ; l’homme mauvais, de son mauvais trésor, retire de mauvaises choses. Or je te le dis : les hommes rendront compte au jour du jugement de toute parole sans portée qu’ils auront proférée. Car c’est d’après tes paroles que tu seras justifié, et c’est d’après tes paroles que tu seras condamné.


La Parole de Dieu

Mise en forme par Laetitia Gilman


37 vues