Rechercher
  • LA PAROLE DE DIEU

PORTES, ELEVEZ VOS LINTEAUX !


Portes, élevez vos linteaux ; Élevez-vous, portails éternels !

Que Je fasse Mon entrée !


Que les portes de la justice s'ouvrent ! Par elles tu entreras, tu me célébreras. Voici Ma porte, c'est par elle qu'entrent les justes.

Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville !

Venez au-devant de Moi pour Me célébrer, avec des psaumes lancez vers Moi une joyeuse clameur. Entrez dans Mes portes avec reconnaissance, Dans Mes parvis avec la louange ! Célébrez-Moi, bénissez Mon nom ! Qui montera à Ma montagne ? Qui s’élèvera jusqu’à Mon lieu saint ? Celui qui a les mains innocentes et le cœur pur ; Celui qui ne livre pas son âme aux choses vaines, Et qui ne jure pas pour tromper.


Portes, élevez vos linteaux ; Élevez-les, portails éternels !

Que Je fasse Mon entrée !


Il y aura là un chemin frayé, une voie, qu’on appellera la voie sainte ; Nul impur n’y passera ; Elle sera pour eux seuls ; ceux qui la suivront, même les insensés, ne pourront s’égarer, et là il n’y aura pas de lion ; nulle bête féroce ne la prendra, nulle ne s’y rencontrera ; Et là marcheront des affranchis ; ainsi ceux que J'ai libérés retourneront, ils arriveront dans Sion avec des chants de triomphe, et une joie éternelle couronnera leur tête : L’allégresse et la joie s’approcheront, le chagrin et les gémissements s’enfuiront. Ses portes ne se fermeront point pendant le jour, car là il n’y aura pas de nuit Il n’y entrera rien de souillé, ni personne qui se livre à l’abomination et au mensonge, mais ceux-là seuls qui sont inscrits dans le livre de vie. Heureux ceux qui lavent leurs robes, afin d’avoir droit à l’arbre de vie, et d’entrer par les portes dans la ville ! Dehors les chiens, les magiciens, les débauchés, les meurtriers, les idolâtres et quiconque aime et pratique le mensonge !


Portes, élevez vos linteaux ; Élevez-vous, portails éternels !

Que Je fasse Mon entrée !


Portes, levez la tête ! élevez-vous, portails antiques !

Je suis fort et vaillant, Je suis vaillant à la guerre.

Portes, levez la tête ! levez-la, portails antiques !

Qui est le roi de Gloire ?

Je suis le tout-puissant, c’est Moi Le Roi de Gloire.


Ma gloire remplit toute la terre ! Les pivots des portes se mettent à trembler au son de Ma voix , et le Temple se remplit de fumée.

« le SEIGNEUR, Dieu des puissances, le SEIGNEUR », c’est ainsi qu'il faut M’invoquer.

Et maintenant, rois, soyez intelligents ; laissez-vous corriger, juges de la terre ! Servez-Moi avec crainte, exultez en tremblant ; rendez hommage à Mon Fils ; sinon Je me fâche, et vous périrez en chemin, un rien, et Ma colère s’enflamme ! Heureux tous ceux dont Je suis le refuge.

Quand Mon Fils viendra dans sa gloire, accompagné de tous les anges, alors il siégera sur son trône de gloire. Car Il va venir avec ses anges dans Ma gloire ; et alors Il rendra à chacun selon sa conduite. Je lui ai donné la souveraineté, la gloire et la royauté : des gens de tous peuples, nations et langues le servent. Sa souveraineté est une souveraineté éternelle qui ne passera pas, et sa royauté, une royauté qui ne sera jamais détruite. Moi, Le Père, Je lui a donné le pouvoir d’exercer le jugement parce qu’il est le Fils de l’homme.

Que tout ceci ne vous étonne plus ! L’heure vient où tous ceux qui gisent dans les tombeaux entendront Ma voix,et ceux qui auront fait le bien en sortiront pour la résurrection qui mène à la vie ; ceux qui auront pratiqué le mal, pour la résurrection qui mène au jugement.

Mon Fils, Jésus, siège pour toujours, Il affermit Son trône pour le jugement. Au vainqueur, Il lui donnera de siéger avec Lui sur Son trône, comme Lui aussi a remporté la victoire et est allé siéger avec Moi sur Mon trône.


A qui voulez-vous Me comparer ? Et quelle image ferez-vous Mon égale ?

C’est Moi qui est assis au-dessus du cercle de la terre, et ceux qui l’habitent sont comme des sauterelles ; J'étend les cieux comme une étoffe légère, Je les déploie comme une tente, pour en faire Ma demeure.


Portes, élevez vos linteaux ; Élevez-les, portails éternels !

Que Je fasse Mon entrée !


Les sacrifices qui me sont agréables, c’est un esprit brisé : Un cœur brisé et contrit. Quand les justes crient, Je les entend, et je les délivre de toutes leurs détresses ; Je suis près de ceux qui ont le cœur brisé, et Je sauve ceux qui ont l’esprit dans l’abattement. Je guéris ceux qui ont le cœur brisé, et Je panse leurs blessures. Mes yeux observent, du regard J'apprécie les humains. Voici sur qui je porterai mes regards : Sur le malheureux qui a l’esprit abattu, qui tremble à ma parole.


Je suis dans Mon temple saint ; J'ai Mon trône dans les cieux.

Mes yeux observent, du regard J'apprécie les humains. Mon trône est éternel, Mon sceptre royal est un sceptre de droiture. J'ai établi Mon trône dans les cieux, et Ma royauté domine tout. Avancez-vous donc avec pleine assurance vers le trône de la grâce, afin d’obtenir miséricorde et de trouver grâce, pour être aidés en temps voulu ; Recherchez-Moi puisque Je me laisse trouver, appelez-Moi, puisque Je suis proche. Que le méchant abandonne son chemin, et l’homme malfaisant, ses pensées. Qu’il retourne vers Moi, qui lui manifesterai Ma tendresse, vers Moi , qui pardonne abondamment.


Portes, élevez vos linteaux ; Élevez-vous, portails éternels !

Que Je fasse Mon entrée !


Qui a mis la sagesse dans le cœur, ou qui a donné l’intelligence à l’esprit ? Celui qui dispute contre Moi est-il convaincu ? Celui qui conteste avec Moi a-t-il une réplique à faire ? Ceins tes reins comme un vaillant homme ; Je t’interrogerai, et tu m’instruiras. As-tu un bras comme celui de Dieu, Une voix tonnante comme la Mienne ? Quel est celui qui a la folie d’obscurcir mes desseins ?


Portes, élevez vos linteaux ; Élevez-vous, portails éternels !

Que Je fasse Mon entrée !


Ton oreille avait entendu parler de Moi ; Mais maintenant ton œil M’a vu. C’est pourquoi condamne-toi et repens-toi sur la poussière et sur la cendre. Si tu ne te repens pas, tu périras. L’orgueil des humains devra plier, les hommes hautains seront abaissés : et ce jour-là, Moi seul sera exalté. Je punirai le monde pour sa méchanceté, les impies pour leurs crimes. Je mettrai fin à l’orgueil des insolents, Je ferai tomber l’arrogance des tyrans. Tout orgueilleux m'est en horreur , en fin de compte il ne restera pas impuni. Ils devront plier, les humains, l’homme sera abaissé, les orgueilleux devront baisser les yeux. Je résiste aux orgueilleux, mais Me montre favorable aux humbles.

Cherchez Moi et Ma force, recherchez toujours Ma face. Recherchez-Moi puisque Je Me laisse trouver, appelez-Moi, puisque Je suis proche. Recherchez-Moi, vous tous les humbles de la terre, qui mettez en pratique le droit que J'ai établi ; recherchez la justice, recherchez l’humilité, peut-être serez-vous à l’abri au jour de Ma colère. Du moment que vous êtes ressuscités avec Mon Fils, recherchez ce qui est en haut, là où se trouve le Christ, assis à Ma droite.

Recherchez la paix avec tous, et la sanctification sans laquelle personne ne verra le Seigneur.


Portes, levez la tête ! élevez-vous, portails antiques !

Bientôt je vais entrer, Moi le roi de gloire !


Je tonne à pleine voix Mes miracles, J'en fait de grandioses qui vous échappent. Crie Alléluia ! Car Je suis le Dieu tout-puissant qui va bientôt manifester son Règne.


La Parole de Dieu

mise en forme par Laetitia Gilman


41 vues