Please reload

ROMAINS 1

 

Verset 1

Comme à chaque lettre, Paul se présente. Bien qu’il a été appelé à devenir un apôtre, Paul se considère aussi comme un esclave de Jésus-Christ. La traduction « serviteur » est faible, car le mot employé en grec est « doulos » qui veut dire « esclave ». 

C’est aux romains, aux philippiens et à Tite que Paul se présente de cette manière. À Philémon, il emploiera le mot « desmios » qui veut dire « prisonnier ». Jacques, Pierre et Jude se présenteront également comme esclave, sans oublier Jean dans l’Apocalypse. Il est important de mettre l’accent sur ce mot qui est fort. 

 

Il est dommage de voir que les traductions n’ont pas osé employer le terme exact, car la nuance est importante. Un simple serviteur peut avoir une vie à côté, parfaitement dépendante de la vie qu’il a au service de celui qu’il sert. Mais la définition même de l’esclave est celle ci : personne qui est sous l’entière dépendance de quelqu’un ou de quelque chose.

Les apôtres cités ci-dessus se considéraient totalement dépendant de Jésus-Christ, ils n’avaient plus aucun moment qu’ils mettaient à part pour eux-mêmes. Jésus était leur « maitre » et ils ne dépendaient que de lui.

 

Verset 2 à 4

L’évangile avait déjà été annoncé par les prophètes. Qu’est-ce que l’évangile, c’est la bonne nouvelle. Et Jésus est venu apporter cette bonne nouvelle au monde entier, en ressuscitant des morts pour nous sauver. Tout l’ancien testament annonce sa venue Act 10:43 Tous les prophètes rendent de lui le témoignage que quiconque croit en lui reçoit par son nom le pardon des péchés.

Toutes les prophéties des prophètes concernant le messie se sont accomplies. En tant qu’être humain, Il devait notamment descendre de David, et ce fut le cas par sa mère. Mais plus qu’un homme, Jésus a été déclaré « Fils de Dieu » par l’Esprit Saint dès qu’il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Mc 1:10-11Au moment où il sortait de l’eau, il vit les cieux s’ouvrir, et l’Esprit descendre sur lui comme une colombe. Et une voix fit entendre des cieux ces paroles : Tu es mon Fils bien–aimé, en toi j’ai mis toute mon affection. Plus tard, c’est Dieu directement qui le dira aux 3 disciples lors de la transfiguration de Jésus face à Elie et Moïse. Mc 9:7 Une nuée vint les couvrir, et de la nuée sortit une voix : Celui–ci est mon Fils bien–aimé : écoutez–le ! 

 

Verset 5 à 7

Paul ainsi que les autres apôtres, ont été appelés à une tâche lourde : amener les païens à l’obéissance de la foi et à la sainteté. "Apôtre" n’est pas un titre pompeux, c’est avant tout une lourde responsabilité. C’est Dieu qui appelle et élève, mais c’est l’homme qui ensuite accepte d’accomplir la mission avec sérieux. 

Les apôtres n’ont pas été appelés à apporter l’évangile dans le but de sauver des âmes uniquement. Ils ont été établis afin de mettre en place l’Eglise de Jésus-Christ qui perdurera jusqu’à son retour. Pour cela, il faut que les bases soient solides, le fondement inébranlable. 

Si nous suivons Jésus, nous sommes par conséquent appelés à être saint. 1 Pie 1:15-16 Mais, puisque celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu’il est écrit : Vous serez saints, car je suis saint. 

Ce n’est pas une option, car les preuves de notre conversion se verront aux fruits que nous porterons.

 

Verset 8 

A travers ces versets, on ressent la fierté de Paul concernant les chrétiens de Rome. Ils ont la foi, et une foi dont tout le monde parle ! N’est-ce pas merveilleux ?

 

Qu’en est-il de notre foi ? Est-elle renommée pour les gens qui nous entourent ? 

 

Les romains ont non seulement la foi, mais ils sont également obéissants. Paul les en félicite à la fin de sa lettre Rom 16:19 Pour vous, votre obéissance est connue de tous ; je me réjouis donc à votre sujet, et je désire que vous soyez sages en ce qui concerne le bien et purs en ce qui concerne le mal. 

 

Verset 9 

Paul sert le Seigneur "dans son esprit".

 

Notre service commence avant toute chose dans notre esprit. Nous pouvons faire beaucoup de choses, mais si notre coeur n’y est pas, cela n’a aucun prix devant le Seigneur, c’est pourquoi Paul dit qu’il sert le seigneur dans son esprit, parce que quelque soit le service, il le fait de tout son coeur. 

 

Servons-nous le Seigneur dans notre esprit ? Est-ce vraiment pour lui que nous travaillons à son oeuvre ou est-ce pour une raison cachée qu’il connait déjà ? Nous pouvons servir pour notre propre gloire, nous pouvons également le faire parce que les autres le font ou encore par habitude, voir même par hypocrisie afin d’être vu par les autres. Il est important de se poser cette question, car nous n’avons pas de temps à perdre, nul ne trompera le Seigneur ! Servons le dans notre esprit et alors nos vies l’honoreront. 

 

Il sert dans son esprit, parce que la prière est avant tout un travail qui se fait dans l’esprit également. 

 

Verset 10

Paul désire ardemment rendre visite aux chrétiens de Rome, mais il ne le fera que si c’est la volonté de Dieu. C’est pourquoi, il le demande au Seigneur afin qu’il lui permette de le faire dans le cadre de sa volonté.

 

Nos désirs passent-ils avant la volonté de Dieu, ou prenons-nous le temps de les lui soumettre d’abord ? 

 

Paul aurait pu se rendre à Rome de son propre chef, sans se soucier de la volonté de Dieu, pensant que son initiative était bonne. Beaucoup de choses semblent bonne en soi, mais là n’est pas le propos de Paul ! Le but n’est pas de faire de « bonnes choses », le but est de faire la volonté de Dieu et Paul se soucie avant tout de cela. Est-ce notre cas à nous également ? 

 

Verset 11 à 12

Paul voudrait leur transmettre quelque don spirituel. Ce n’est pas Paul qui est le donateur de don, mais le Saint-Esprit. Cependant, c’est par l’imposition des mains qu’il désire leur communiquer. Timothée avait lui-même reçu un don par l’imposition des mains de Paul 2 Tim 1:6 C’est pourquoi je t’exhorte à ranimer le don de Dieu que tu as reçu par l’imposition de mes mains. 

C’est l’Esprit qui distribue les dons selon son bon vouloir, mais Paul, comme tout disciple de Christ peut être l’instrument choisi par Dieu pour transmettre ces dons aux hommes par l’imposition des mains.

 

Les dons ne sont pas donnés dans un but égoïstes ou mercantile, comme ce fut le cas de Simon le magicien, ils sont donnés pour l’édification du corps de Christ 1 Cor 14:12 De même vous, puisque vous aspirez aux dons spirituels, que ce soit pour l’édification de l’Eglise que vous cherchiez à en posséder abondamment. Les romains ont besoin d’être fortifiés et seul le Saint-Esprit peut les équiper afin qu’ils restent fondés et inébranlables dans la foi jusqu’au bout. 

 

C’est encourageant de voir les dons se répandre aux uns et aux autres. C’est ainsi que le corps de christ devient solide et complet, parce que chacun reçoit un ou plusieurs dons différents. Il y a plusieurs dons, mais un seul esprit et une seule foi ! La foi est commune et il est encourageant de la voir chez nos frères et soeurs. La foi des uns fortifient la foi des autres et vice versa ! 

 

Soyons au contact de ceux qui ont beaucoup de foi, car notre foi sera renforcée encore davantage ! Lorsque nous sommes découragés, rapprochons-nous de personnes qui ont la foi afin qu’ils nous la communiquent. 

 

Verset 13 à 15

Paul a voulu se rendre à Rome à plusieurs reprises, mais il en a été empêché.  Rome est la plus grande ville du monde à cette époque et Paul désire y annoncer l’évangile afin d’en recueillir du fruit. Et il veut le faire dans toutes les classes sociales, car tous ont besoin de recevoir Christ, sans exception. 

 

Verset 16 à 17

L’évangile, c’est à dire « la bonne nouvelle » est la puissance de Dieu pour ceux qui le reçoivent dans leur coeur. Paul n’a pas honte de l’annoncer partout, parce qu’il sait que ce n’est pas lui qui sauvera les âmes de l’enfer, mais c’est la mort et la résurrection de Christ qui procurent la vie, rien d’autre. 1 Cor 1:18 Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent ; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. 

 

Certains emploient des tas de stratagèmes et de procédés pour évangéliser, mais la réalité est que seul l’évangile pure et simple a de la puissance. Ce n’est pas par nos propres moyens que nous convaincrons le monde de pécher, seul le Saint-esprit peut le faire et c’est par la croix de Christ qu’il oeuvre dans les coeurs. 

 

La justice de Dieu se manifeste pour quiconque met sa foi en Jésus-Christ. C’est la grâce de Dieu qui nous justifie par le sacrifice de Jésus à la croix. Quelqu’un devait porter le péché de l’humanité, et seul Dieu lui-même pouvait expier le péché par le moyen de son sang. Les sacrifices d’animaux n’étaient pas suffisants, il fallait que quelqu’un paye la dette une fois pour toute et pour tous sans exception. Par le sang de Jésus, la justice de Dieu a enfin été accomplie !

 

Verset 18

Dieu est Amour, mais pas seulement, c’est aussi un Dieu de colère ! L’injustice et le péché lui sont en horreur, c’est pourquoi, celui qui ne marche pas dans ses voies sera frappé par sa colère ! Dieu a mis la pensée de l’éternité en chaque homme, mais pourtant la grande majorité refuse d’entendre la Vérité, ils lui ferment leur coeur. Toute personne qui refuse la vérité est appelé « Fils de la rébellion » et c’est ce que nous étions autrefois. Col 3:6-7 C’est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion, parmi lesquels vous marchiez autrefois, lorsque vous viviez dans ces péchés. 

 

Verset 19 à 23

Avant même de parler de Jésus, déjà la base n’est pas bonne, car l'homme en règle générale a rejeté Dieu, ils ne croient pas en lui. Et pourtant, les perfections de Dieu sont visibles à l’oeil nu, il suffit de regarder le ciel, la nature, les animaux, la mer, et même l’homme pour s’émerveiller devant une telle création, tellement complexe, diverse et merveilleuse ! La création parle d’elle-même, elle est le sceau de Dieu ! Jb 12:7-9 Interroge les bêtes, elles t’instruiront, Les oiseaux du ciel, ils te l’apprendront ; Parle à la terre, elle t’instruira ; Et les poissons de la mer te le raconteront. Qui ne reconnaît chez eux la preuve Que la main de l’Eternel a fait toutes choses ? 

Pour Paul, tout être humain devrait croire en Dieu, ne serait-ce que par la création qui le représente et qui est là sous leurs yeux. C’est pourquoi, personne ne pourra s’excuser lors du jugement et demander une autre chance, ce sera trop tard.

Au lieu de rendre gloire à Dieu, les hommes se sont fabriqués des faux dieux « des images qui représentent l’homme corruptible, des oiseaux, des quadrupèdes et des reptiles. ». L’homme a pris la place de Dieu grâce à l’intelligence que Dieu lui a donnée, des simples mortels deviennent après leur mort, des idoles que l’on prie,  on élève des statuts d’animaux, tel que le veau d’or par exemple Ps 106:19-20 Ils firent un veau en Horeb, Ils se prosternèrent devant une image de fonte, Ils échangèrent leur gloire Contre la figure d’un bœuf qui mange l’herbe. Partout dans le monde, les pratiques diverses d’idolâtrie se multiplient au dépend de la recherche du seul et unique vrai Dieu. Jr 10:14 Tout homme devient stupide par sa science, Tout orfèvre est honteux de son image taillée ; Car ses idoles ne sont que mensonge, Il n’y a point en elles de souffle, 

 

Verset 24 à 32

La non reconnaissance de l’homme envers son créateur, met Dieu très en colère. Au lieu d’adorer Dieu, ils ont adoré des idoles, comme nous pouvons encore le constater aujourd’hui pour l’église catholique. Même si beaucoup croient en Dieu, beaucoup ont créé leur veau d’or, un Dieu à leur image ! Ils ne tiennent plus compte de la Parole de Dieu et pensent que la bonté et l’amour de Dieu les épargneront quoi qu’il arrive.

Athée ou croyant, cela ne change rien, si la Vérité n’est pas annoncée, si le chemin n’est pas le bon. Seul Jésus est le seul chemin, la seule Vérité et la vie, c’est pourquoi, la Vérité ne peut être modifiée, il est le seul médiateur entre nous et le Père, il n’y en a pas d’autre ! Aucune statue ni aucune idole ne pourra nous sauver, seul Jésus sauve et libère, il est le seul qui donne la vie et qui mène jusqu’au Père. 

 

Quand Paul dit que Dieu les a livrés, cela veut dire qu’il les a laissés faire tout ce qu’ils désiraient au plus profond d’eux-mêmes !  De cette manière, il démontre à quel point le coeur de l’homme est corrompu, jusqu’où la nature humaine sans Dieu est capable d’aller ! Ce n’est pas Dieu qui a entrainé l’homme vers ces choses, mais il leur a donné en quelque sorte, la pleine liberté pour se souiller jusqu’à l’extrême. Ap 22:11 Que celui qui est injuste commette encore l’injustice ; et que celui qui est souillé se souille encore ; et que celui qui est juste pratique encore la justice ; et que celui qui est saint soit sanctifié encore. 

 

 

 

Please reload