Please reload

ROMAINS 2

 

Verset 1 

Attention à ne pas juger facilement les autres. Nous devons condamner le péché, c’est un fait, mais à la condition de ne pas le commettre nous-mêmes. Paul a dit aux corinthiens que nous devions juger les gens de l’intérieur, c’est à dire les chrétiens qui pèchent 1 Cor 5:12 Qu’ai–je, en effet, à juger ceux du dehors ? N’est–ce pas ceux du dedans que vous avez à juger ? Mais à la condition de ne pas vivre nous mêmes dans le péché.

 

Avant de pouvoir juger les gens du dedans, nous devons examiner nos vies et régler ce qui ne va pas à la lumière de la Parole de Dieu. La médisance peut s’exercer de bien des manières, il y a différentes formes d’impureté également, tous les péchés peuvent avoir des niveaux différents et surtout des formes différentes, il n’en reste pas moins, que c’est le péché et qu’aux yeux de Dieu, celui qui commet ces choses, quelqu’en soit son degré, est inexcusable s’il juge les autres.

 

Verset 2 à 3

Le jugement sera le même pour quiconque pèche. Dieu est Saint et il ne peut tolérer le péché.

 

Si le sang de Jésus est sur nous,  ne nous réfugions pas sous la grâce pour faire ce que bon nous semble, ça ne marchera pas ! Un vrai chrétien se sanctifie et se purifie. Le sang le couvre, mais la grâce crée en lui le désir de sanctification. Jean a dit 1 Jn 3:9 Quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché, parce que la semence de Dieu demeure en lui ; et il ne peut pécher, parce qu’il est né de Dieu. 

 

Si notre vie n’est pas en règle devant Dieu, nous sommes très mal placés pour porter un jugement sur quiconque. Le but n’est pas de se taire définitivement face au péché, mais d’agir selon les règles. Occupons-nous de nous-mêmes, de notre cas personnel afin de ne pas recevoir un jugement encore plus fort contre nous. Ayons un bon témoignage devant Dieu et ainsi nous pourrons en effet être une aide pour les autres et ainsi les inciter à marcher dans la sainteté.

 

Verset 4 à 5

Dieu est bon et très patient. Il veut que le plus grand nombre soit sauvé, c’est pourquoi, il use de persévérance envers tous pour que les gens se repentent et croient en la bonne nouvelle. 

 

Dans ce passage, Paul s’adresse principalement à des religieux, à des personnes qui croient en Dieu mais qui ne lui obéissent pas. Il ne suffit pas de croire pour être sauvé, il faut obéir à la Parole. La repentance doit être le style de vie d’un chrétien, le faire occasionnellement n’est pas le signe d’une vraie conversion. Croire en Jésus et continuer à vivre dans le péché n’a aucune valeur devant Dieu. Son jugement sera identique à ceux qui n’ont pas cru ! La repentance est la clé du Royaume, sans elle nul ne sera pardonné. Dieu pardonne le péché de l’homme, mais à la condition qu’il se repente. Jésus a dit « Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche ! » Sans repentance, pas de pardon. Et un vrai chrétien demande pardon au moindre péché, et cela dans le but d’être pardonné. Il ne supporte pas de continuer sa marche sans s’être d’abord repenti devant le Seigneur. Le péché attriste le saint-Esprit qui finira peut-être par partir définitivement.

 

Verset 6 à 11

Ceux qui persévèrent en glorifiant et en honorant Dieu dans leurs oeuvres et qui s’attendent à l’immortalité auront la vie éternelle. Seuls les justes entreront dans le Royaume de Dieu et pour être juste, il faut pratiquer la parole de Dieu dans sa vie. On reconnait un juste au fruits qu’il porte. 

Par contre ceux qui rejettent Jésus et font le mal seront jetés en enfer. Peu importe la race, ou le niveau social, Paul dit que l’on soit juif ou grec, de la race élue ou païen, se disant chrétien ou pas. Dieu ne fera aucun favoritisme, seul le nom de Jésus sera élevé, parce que la justice de Dieu sera parfaite. Seul le sang de Jésus justifie, et seul nos fruits prouveront que nous avons réellement été justifiés. Personne ne pourra prétendre avoir plus de droits, absolument personne ! 

 

Verset 12

Tous ceux qui auront péché périront. S’ils vivaient sous la loi, ils seront jugés d’après la loi, et s’ils vivaient sans la loi, il périront sans être confrontés à la loi.

 

Verset 13 

Écouter la loi n’a aucune importance aux yeux de Dieu, si elle n’est pas mise en pratique. Si quelqu’un met toute la loi en pratique, il sera déclaré juste, mais nous savons qu’il est impossible à un homme de l’appliquer dans sa totalité, c’est pourquoi, Jésus est venu pour accomplir la loi et ainsi donner à tout ceux qui croient en lui, le pouvoir de devenir enfant de Dieu. Ceux qui croient en lui, obéissent à la parole de Dieu et portent du fruit parce que la loi a été gravée dans leur coeur par le Saint-Esprit. Ils n’appliquent plus la loi de Moïse, mais les commandements de Dieu qui existent depuis le commencement.

 

Verset 14 à 16

Certains obéissent aux commandement de Dieu naturellement, sans même être devenus enfant de Dieu. C’est Dieu qui les jugera par Jésus-Christ. 

 

Verset 17 à 23

Il ne suffit pas de connaitre la loi, encore faut-il l’appliquer ! Certains connaissent la bible presque sous le bout des doigts et sont pourtant les plus grands des pécheurs. Ce passage est valable pour tous les religieux de la terre, pour toute personne qui connait la loi de Dieu et qui ne l’applique pas pour lui-même, qu’il soit juif, catholique ou musulman. L’amour est le plus grand des commandements a dit l’apôtre Paul « Si je n’ai pas l’amour, je ne suis rien ! » 1 Cor 13 

 

Avant d’enseigner aux autres, prenons garde d’être clair devant Dieu. Il n’est rien de pire aux yeux de Dieu que ceux qui donnent « des leçons » et qui font le contraire dans leur propre vie. Un chrétien doit d’abord être une lumière et ce n’est que s’il la représente, qu’il pourra alors se permettre d’enseigner les autres. Paul ne parle pas d’atteindre la perfection avant d’enseigner, il met en garde contre l’hypocrisie religieuse, exactement comme Jésus l’avait fait Mt 23:26 Pharisien aveugle ! nettoie premièrement l’intérieur de la coupe et du plat, afin que l’extérieur aussi devienne net. 

 

Verset 24

Malheureusement, trop souvent le nom de Dieu est blasphémé à cause des hypocrites. Paul parle des juifs religieux dans ce passage, mais nous avons tous été déçus par des personnes se disant « chrétiennes ». Et cela est très dommageable pour le témoignage !

Combien de personnes déçues ont rejeté l’évangile à cause de ces mauvais témoignages.  

 

Verset 25 à 27

Paul dit aux juifs que leur circoncision  n’a aucune valeur aux yeux de Dieu s’ils pratiquent l’injustice.

 

La circoncision est le signe d’une coupure avec le péché. La partie impure a été extraite, c’est avant tout un acte symbolique ! La circoncision de chair n’est que l’image physique de la circoncision de coeur. Seul les coeurs circoncis plaisent à Dieu. 

 

Verset 28 à 29

Paul est juif, et pourtant, il va clairement annoncer qu’un juif ce n’est pas celui qui l’est de naissance, mais c’est celui qui le devient. « Le juif, c’est celui qui l’est intérieurement ». Le grec dit « celui qui l’est dans le secret ». D’après Paul, on ne nait pas juif, on le devient. Et pour la circoncision, c’est un acte de coeur ! C’est l’Esprit de Dieu qui circoncit le coeur de l’homme. Nous ne sommes plus dans le domaine du visible, mais uniquement dans le domaine spirituel. Gal 6:15 Car ce n’est rien que d’être circoncis ou incirconcis ; ce qui est quelque chose, c’est d’être une nouvelle créature. 

Croire en Dieu, c’est bien mais « les démons aussi croient et ils tremblent ! » (Jc 2:19). Croire en Dieu et vivre dans l’injustice est une insulte à Dieu, mieux vaut ne pas croire ! Nous devons être vrais et honnêtes envers ce que nous proclamons. 

 

 

 

 

 

 

 

Please reload