Rechercher
  • LA TROMPETTE

OÙ EST LA VERITABLE ÉGLISE ?


Beaucoup d'églises prétendent être la seule véritable église, en dehors de laquelle il n'y a point de salut. Cet article nous explique quelle est la véritable Eglise, selon la Bible.


Beaucoup d'églises chrétiennes prétendent être la "seule véritable Eglise". La Bible est pourtant claire à ce sujet et nous révèle la nature de la véritable Eglise de Jésus-Christ.

Presque tous ceux qui ont créé un nouveau mouvement chrétien ont déclaré que leur mouvement était la seule véritable Eglise chrétienne au monde. Ils ont aussi prétendu que personne ne pouvait être sauvé, ni considéré comme un véritable Chrétien, s'il n'appartenait pas à leur mouvement ou à leur église. Beaucoup pensent que nous sommes déjà pleinement engagés dans l'apostasie. Nous avons donc besoin d'une pleine restauration de la vérité. Car Dieu possède déjà une véritable Eglise sur la terre. Il a déjà révélé de quelle manière nous pouvons entrer dans cette Eglise et en devenir membre.


Voici ce que disait Ezra Taft Benson, 13e Président de l'Eglise Mormone : "Notre Eglise n'est pas n'importe quelle église ! Elle n'est pas seulement l'une des églises de la famille des églises chrétiennes. Elle est l'Eglise, le Royaume de Dieu, la seule véritable Eglise sur toute la face de la terre…" "Il n'y a aucun salut en dehors de l'Eglise de Jésus-Christ des Saints des Derniers Jours" (nom officiel de l'Eglise Mormone) (Doctrine Mormone, page 670).

"Voici, il n'y a que deux églises. La première est l'Eglise de l'Agneau de Dieu, et l'autre est l'église du diable. Tous ceux qui n'appartiennent pas à l'Eglise de l'Agneau de Dieu appartiennent à cette grande église du diable, qui est la mère des abominations, et la prostituée de toute la terre" (Livre de Mormon, 1 Nephi 14 :10).

Le 8 avril 1973, Mark E. Petersen, Apôtre Mormon, a proclamé que "le salut ne peut être obtenu qu'en appartenant à l'Eglise que le Seigneur a établie… Il est donc clair que le salut est donné par l'appartenance à cette Eglise. Il ne peut être reçu que de cette Eglise, et par cette Eglise".

"Les Eglises Catholique, Orthodoxe, et Protestantes constituent cette grande puissance ecclésiastique corrompue, qui forme la grande Babylone" (Orson Pratt, Ecrits d'un Apôtre, Authenticité divine, N°6, page 84).

"L'Eglise Mormone est la seule véritable Eglise vivante sur la face de toute la terre, dans laquelle Moi, le Seigneur, J'ai mis tout Mon plaisir" (Brigham Young, second Président des Mormons).

"Notre message s'impose absolument, quand vous réfléchissez que le salut, le salut éternel du monde, repose sur les épaules de notre Eglise. Tout bien considéré, si le monde doit être sauvé, c'est nous qui devrons le faire" ("L'Eglise se porte très bien", article de Church News, publication bimensuelle de l'Eglise Mormone, 2 juillet 1999).


Voici ce que déclarait Watchtower, l'organe officiel des Témoins de Jéhovah, le 1r décembre 1928, pages 363-364 : "L'Evangile du Royaume a cessé d'être annoncé peu après la mort des apôtres. Il n'a été annoncé à nouveau qu'après 1918".

"Nous reconnaissons que la Société Watchtower est l'organisation visible de Jéhovah sur la terre. Nous reconnaissons aussi que cette Société est le canal et l'instrument par lesquels Jéhovah et Jésus-Christ donnent, en temps utile, instructions et nourriture à la communauté des croyants" (Watchtower, 15 avril 1939, page 125).

"La Société Watchtower est l'unique moyen utilisé par le Seigneur pour dispenser continuellement Sa vérité, depuis le commencement de la période de la moisson" (Watchtower, 1r avril 1919, page 6414).

"Le monde est rempli de Bibles. Pourquoi donc les gens ne savent pas où aller ? Parce qu'ils ne sont pas enseignés et ne connaissent pas la loi de leur mère, qui est lumière" (Watchtower, 1r mai 1957, page 274).

"En dehors de la véritable congrégation chrétienne, qu'y a-t-il comme autre organisation ? Il n'y a que l'organisation de Satan" (Watchtower, 1r mars 1979, page 24).

"Considérez aussi le fait que l'organisation de Jéhovah, seule dans toute la terre, est dirigée par le saint esprit de Dieu, qui est Sa puissance active" (Watchtower, 1r juillet 1973, page 402).

Voici ce que déclarait de son côté l'Eglise de Christ dans sa revue Pasugo de juillet-août 1979, page 8 : "L'Eglise de Christ a complètement disparu au premier siècle, pour laisser émerger l'Eglise Catholique".

"Ainsi, en dehors de l'Eglise de Christ, personne ne peut être considéré comme un croyant véritable" (Pasugo, septembre-octobre 1981, page 9).

"Chaque membre doit se soumettre à l'administration de l'Eglise de Christ, s'il veut être sauvé" (Pasugo, janvier 1976, page 9).

"Ceux qui se joignent à la véritable église ne seront pas sauvés à cause des bonnes œuvres qu'ils ont faites, mais par la miséricorde de Dieu, qui a envoyé Ses messagers avec des paroles de réconciliation" (Pasugo, septembre-octobre 1986, page 20).

Quant à l'Eglise Internationale de Christ, elle a déclaré : "Il n'y a qu'une seule Eglise ! Il n'y a qu'un seul Dieu. Il n'y a qu'un seul Royaume de Dieu, et vous le trouverez chez nous !" (Cassette audio sur "La grande commission").

"Nous sommes la seule famille existant sur la face de la terre" (Famille de l'Agneau, cassette audio 1990, Convention de la Côte Ouest).

"Nous sommes le dernier espoir du monde. Personne ne va faire ce que nous faisons. Personne, en dehors de nous, n'est détenteur du message de vérité. Personne ne marche dans la vérité" (Gordon Ferguson, "Des hommes radicaux pour des temps radicaux", Mouvement de l'amour radical de Dieu, Conférence Mondiale de Manille, août 1994).

"Votre salut est en jeu ! Si vous vous écartez des voies de Dieu, vous ne pouvez aller nulle part. Vous quittez la lumière pour marcher dans les ténèbres. Dans notre pays, en dehors de nous, personne ne répand le véritable Evangile. Personne ne s'efforce de faire des disciples de Jésus. Vous pouvez parcourir le monde entier, vous ne trouverez personne, à part nous ! Nous sommes le Mouvement de Dieu ! N'allez nulle part ailleurs ! (Nick Young, Réunion de reconstruction de Tulsa, août 1992, cassette audio).

"Pour conduire les gens au salut, voici ce que vous devez prêcher : que vous devez avoir la foi, que vous devez vous repentir, que vous devez devenir un vrai disciple de Jésus, et que vous devez être baptisé par immersion pour recevoir le pardon de vos péchés, par le Saint-Esprit. Cela exclut toutes les autres dénominations que la nôtre, tous ceux qui ne sont pas avec nous" (Kip McKean, Conférence Mondiale de Johannesburg sur les Missions Mondiales, août 1995, cassette audio 10091).

"La véritable Eglise est la maison de Dieu. C'est elle qui est la famille que Dieu dirige. Elle constitue le cercle intime de Dieu, composé de Ses élus choisis. Un seul homme a été nommé par Dieu pour diriger cette Eglise. Notre Eglise est la seule à pouvoir donner la véritable nourriture céleste en temps utile. Notre Eglise est la seule à faire l'œuvre de Dieu !" (M. Flurry, Eglise de Philadelphie, "The Philadelphia Trumpet" de mai 1995, page 1).

"Certains tentent d'assimiler l'Eglise de Philadelphie à une secte. En fait, nous sommes les seuls représentants de Dieu sur la terre !" ("The Philadelphia Trumpet" de mars 1994, page 19).

"Notre Eglise est aujourd'hui la seule à détenir la vérité. Elle est l'Eglise de Dieu. L'Eglise de Philadelphie est la seule Eglise à avoir conservé la Loi de Dieu dans ces temps de la fin" ("The Philadelphia Trumpet" de Mars 1994, page 5).


Quant à l'Eglise Catholique Romaine, voici ce qu'elle a déclaré : "Par institution divine, les successeurs de Pierre et des autres apôtres sont les seuls à enseigner exclusivement la vraie foi, revêtus de l'autorité de Christ" (Concile de Vatican II, Vol. 2, page 430, 1984).

"Si quelqu'un affirme que l'Eglise de Rome, qui est la mère et la souveraine de toutes les églises, n'enseigne pas la vraie doctrine concernant le sacrement du baptême, qu'il soit anathème (maudit) !" (Canons et Décrets du Concile de Trente, page 53, septième session concernant le sacrement du baptême, Canon 3).

"Cette soumission loyale de la volonté et de l'intelligence doit être faite, d'une manière toute spéciale, envers l'autorité magistrale et authentique du Pontife de Rome, même quand il ne parle pas ex cathedra. En vérité, cette autorité magistrale suprême doit être reconnue et respectée. On doit sincèrement adhérer aux décisions prises par le Pape, et se conformer à sa volonté et à ses intentions manifestes…" (Concile de Vatican II, Vol. 1, page 379).

Le décret sur l'œcuménisme adopté par le Concile de Vatican II stipule ceci : "Car c'est exclusivement par l'Eglise Catholique de Christ que l'on peut pleinement obtenir tous les moyens du salut. C'est elle seule qui peut universellement aider ceux qui veulent être sauvés".

Le Pape Boniface VIII a déclaré : "Il n'y a qu'une seule Eglise Catholique et Apostolique. Hors de cette Eglise, il n'y a point de salut… Il est donc absolument nécessaire, pour toute créature qui veut être sauvée, d'être soumise au Pontife de Rome" (Bulle sur l'infaillibilité pontificale, Unam Sanctam). Le Concile Vatican II a déclaré : "Ce saint Concile enseigne que l'appartenance à l'Eglise est nécessaire pour obtenir le salut" (Vatican Council II, Costello Publishing, Austin Flannery, O.P., Vol 1, pp. 364-365).

"Tous les Chrétiens seront rassemblés pour la célébration commune de l'Eucharistie, dans l'unité de la seule véritable Eglise… Nous croyons que l'unité subsiste dans l'Eglise Catholique, comme quelque chose qu'elle ne pourra jamais perdre". (Vatican II, Décret sur l'œcuménisme, chap. 1, 4, page 416).


Voici ce qu'a déclaré Witness Lee, promoteur du mouvement de l'Eglise Locale : "Quand nous étions dans les dénominations, nous étions aveugles. Je crois qu'aucun cher Chrétien auquel le Seigneur a réellement ouvert les yeux ne peut rester dans une dénomination. Tous ceux qui voient clair doivent quitter ce troupeau et entrer dans les gras pâturages, au soleil, dans l'air pur et la liberté. Où êtes-vous à présent ? Etes-vous dans le troupeau des dénominations, ou dans les gras pâturages ? Permettez-moi de vous dire ceci : Tous ceux qui sont encore dans le troupeau des dénominations sont des aveugles. Il est évident que des aveugles ont besoin d'un troupeau pour être gardés. Mais quand un aveugle reçoit la vue, il quitte rapidement ce troupeau pour entrer dans les gras pâturages, au soleil et dans l'air pur". (Witness Lee, Christ Versus Religion, LSM, 197, 1, pages 109-110).

"Le seul moyen de suivre parfaitement le Seigneur est de suivre la voie de l'Eglise Locale" (Witness Lee, The Practical Expression…, page 94).

"Si vous quittez l'église (l'Eglise Locale), vous êtes à côté du témoignage du Seigneur. Il faut que vous restiez dans le témoignage de Jésus. Seules les églises locales, qui sont les chandeliers d'or, sont le témoignage de Jésus… Si vous n'appartenez pas aux églises locales, vous n'êtes pas le témoignage de Jésus" (Witness Lee, The Stream Magazine, nov. 1976, page 7).

Voici ce que proclame le mouvement La Maison de Yahweh : "Puisqu'il y a aujourd'hui, dans ces derniers jours, tant d'Eglises et d'organisations religieuses qui prêchent ce qu'elles appellent le salut, pourquoi donc Yahweh a-t-Il eu besoin d'instituer une autre organisation ? Il a voulu que soit enseignée Sa voie, la véritable voie du salut."

"Le seul Corps du Messie est la Maison de Yahweh ! Si nous quittons le seul Corps du Messie, la Maison de Yahweh, nous succombons à Satan. A cet instant précis, nous devenons des adorateurs de Satan… Si nous quittons le Corps, le seul qui a été prophétisé, la seule œuvre que Yahweh Lui-même a choisie, alors nous ne sommes plus participants du Corps du Messie, nous sommes coupés du reste du Corps du Messie, de la Maison de Yahweh". (What Yahweh's Feasts Mean to You, pages 78, 87).

"Aujourd'hui, les églises du monde entier ne prétendent même plus garder les lois de Yahweh. Comment pourraient-elles le prétendre, d'ailleurs, alors qu'elles se rebellent toutes ouvertement contre tous Ses commandements ? Il devrait être très évident pour tous que

l'on comprenne pour quelle raison Yahweh a dû établir Sa maison, dans ces jours de la fin. Les églises chrétiennes ne forment pas la Maison de Yahweh. Elles ne se tiennent pas dans le conseil de Yahweh. Elles ne forment pas le pilier et l'appui de la Vérité. Elles n'enseignent pas les Lois de Yahweh. Elles ne peuvent donc pas détourner les gens du péché, parce qu'elles violent les Lois de Yahweh".

Voici ce que proclame l'assemblée de l'Eglise Mondiale Universelle établie à Hawaï : "Une voix a retenti, et a fait entendre ces paroles : Celle-ci est ma fille, dans laquelle j'ai mis tout mon plaisir. De même que Jésus, Mon Fils, a payé le prix à la croix, par Sa fidélité, ainsi, ma fille ointe, Mademoiselle Velma, a payé le prix à l'autel d'or, par sa fidélité. Par conséquent, tous ceux qui croient en elle recevront de moi le don d'une éternelle jeunesse, qui constitue ma nouvelle révélation de Mamre". ("Le puissant miracle de la nouvelle révélation de Mamre, pages 49-50). "La nouvelle révélation de Mamre est le plus grand don qui ait jamais été fait à un peuple par le Dieu Tout-puissant" (Ibid., page 7).

"Mademoiselle Velma a payé le prix ! Elle est devenue l'offrande sacrificielle exigée par Dieu, afin que toute l'humanité puisse bénéficier de l'un des plus grands bienfaits de Dieu, la nouvelle révélation de Mamre" (Ibid., page 51).

Quant aux Adventistes du 7e Jour, voici ce qu'ils disent : "Je vois que Dieu a encore certains de Ses enfants honnêtes parmi les Adventistes de nom et parmi les églises déchues. Avant que les jugements divins ne s'exercent, les conducteurs et les membres de ces églises seront appelés à les quitter, et ils recevront la vérité avec joie… La lumière brillera, et tous ceux qui sont honnêtes quitteront les églises déchues, en se joignant au reste fidèle" (Early Writings - Premiers écrits - page 261 de l'édition américaine).


Nous pouvons voir quel est le fil conducteur commun de toutes ces églises. Elles sont toutes séparatistes, et refusent à tous ceux qui ne leur appartiennent pas le droit d'apporter le bon message. Il faut toujours faire partie de leur église pour être sauvé ! C'est une déviation de l'Ecriture qu'elles partagent toutes, et qui fait d'elles toutes des sectes.

"Ils sont sortis du milieu de nous, mais ils n'étaient pas des nôtres ; car s'ils eussent été des nôtres, ils seraient demeurés avec nous, mais cela est arrivé afin qu'il fût manifeste que tous ne sont pas des nôtres" (1 Jean 2 :19). L'Eglise primitive connaissait donc déjà de telles déviations.

Les citations ci-dessus ne représentent qu'une petite partie des églises qui prétendent avoir une exclusivité, et être les seules représentantes de Jésus-Christ et de Dieu sur la terre. Nous avons besoin de savoir ce que la Bible dit dans ce domaine. Il est possible que l'une de ces églises ait raison dans ce qu'elle affirme. Mais il est impossible que toutes aient raison, car toutes prétendent à l'exclusivité. Qui peut connaître la vérité ? Jésus-Christ la connaît, car il est la Tête de l'Eglise. Nous avons aussi besoin de voir ce que les Apôtres de Christ ont écrit sur ce sujet, car ils ont été choisis par le Seigneur pour nous faire connaître Ses enseignements.


Qu'est-ce que l'Église, selon la Bible ?


La première mention du mot "Eglise" se trouve dans Matthieu 16 :18, quand Jésus dit qu'Il bâtira Son Eglise sur la révélation donnée par le Père à Pierre, quand celui-ci confessa publiquement que Jésus était le Christ, le Fils du Dieu vivant : "Sur ce Rocher, je bâtirai mon Eglise". Cela doit donc constituer la confession de foi de toutes les églises chrétiennes. Sinon, elles n'appartiennent pas à l'Eglise. Dans la culture Juive, cela signifie que Christ est l'égal de Dieu, ayant la même nature que Son Père.

L'Ecriture est claire : seul Dieu doit être adoré. "Tu ne te prosterneras point devant un autre dieu ; car l'Eternel porte le nom de jaloux, il est un Dieu jaloux" (Exode 34 :14). L'Eglise adore donc Dieu, et adore aussi Jésus-Christ. Dans Hébreux 1:6, Dieu le Père dit que tous les anges adorent Son Fils. Dans Apocalypse, chapitres 4 et 5, nous voyons que le Père et le Fils sont tous deux adorés dans le ciel et sur la terre. La Bible nous montre que non seulement Jésus est adoré, mais qu'Il est appelé Dieu par Thomas dans Jean 20 :28 : "Mon Seigneur et mon Dieu !" Les mages ont aussi adoré Jésus quand Il était petit enfant (Matthieu 2 :11). Le lépreux également, dans Matthieu 8. Le chef s'est aussi prosterné devant Jésus dans un acte d'adoration (Matthieu 9 :18). Il en est de même pour l'aveugle de naissance, dans Jean 9 :38. Dans Matthieu 15 :25, la femme cananéenne vint se prosterner devant Jésus. Dans Matthieu 28 :9, ce fut le cas de Marie de Magdala. Les disciples adorèrent Jésus dans Matthieu 28 :17. Jésus était donc adoré de la même manière que le Père était adoré.


L'Eglise est appelée l'Eglise de Dieu, qu'Il a racheté par Son propre sang (Actes 20 :28). Après la résurrection d'entre les morts de Christ, il envoya le Saint-Esprit pour donner naissance à une nouvelle entité, l'Eglise. Le mot grec est "ecclésia" (employé 114 fois dans le Nouveau Testament). Ce mot signifie "assemblée", "ceux qui ont été appelés hors de". Il ne fait jamais référence à un bâtiment. Il n'est jamais utilisé pour désigner le Royaume de Dieu. L'Eglise n'est pas le Royaume, mais elle fait partie du Royaume. L'Eglise est un organisme spirituel vivant et invisible, composé de tous ceux qui croient en Jésus-Christ dans le monde entier, depuis le jour de la Pentecôte, jusqu'au moment de l'enlèvement.

L'Eglise trouve son origine en Dieu, lorsque le Saint-Esprit lui a donné la vie, dans Actes 2 :1-4, lorsque les disciples Juifs étaient rassemblés dans la chambre haute. Nous entrons dans l'Eglise aujourd'hui comme au jour de la Pentecôte, en naissant par le Saint-Esprit et en étant baptisé dans le même Esprit. Personne ne peut faire partie de l'Eglise sans avoir d'abord accepté Jésus-Christ et sans être uni à Lui. C'est pour cela que Jésus a affirmé que nous devions naître de nouveau, par l'Esprit (Jean 3 :5). Il ne s'agit pas de se joindre simplement à l'Eglise ! Toute Eglise dont l'origine ne remonte pas au jour de la Pentecôte, à Jérusalem, n'appartient pas à Jésus-Christ. Ceux qui prétendent être l'Eglise ont besoin de renoncer à leur apostasie, et n'appartiennent pas à la véritable Eglise.

Jésus a dit que les portes de l'Enfer ne prévaudraient pas contre l'Eglise, et qu'elle ne serait jamais vaincue. L'Eglise ne peut donc pas tomber complètement dans l'apostasie. Toute église affirmant être venue restaurer l'Eglise ne peut pas être confondue avec la véritable Eglise, telle que Dieu l'a instituée au début.


Jésus a dit à Pierre : "Et Moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle" (Mat. 16 :18). Cela signifie que les puissances de l'Enfer ne pourront pas détruire l'Eglise, ni freiner sa croissance, son œuvre ou ses membres. Si l'Eglise de Christ était tombée dans l'apostasie, cela aurait signifié que les portes de l'Enfer auraient prévalu contre elle. Cela aurait fait de Jésus un menteur, ce que même les sectes n'osent affirmer. Christ n'abandonnera jamais Son Epouse. Comment le Seigneur pourrait-Il être tous les jours avec Son Eglise, si celle-ci avait cessé d'exister depuis 1800 ans ? L'Eglise existe, et continuera à croître tout au long de l'histoire. Ni le diable ni les hommes ne pourront l'arrêter ni la freiner, car c'est Jésus qui la bâtit, pas un homme.

Certes, il est juste d'affirmer que l'Eglise a eu besoin de se repentir ou de se réformer tout au long de son histoire, et de revenir à la Bible lorsqu'elle s'en était écartée. Mais cela ne signifie pas qu'elle était complètement tombée dans l'apostasie.


Dans Matthieu 28 :20, Jésus-Christ a dit : "Voici, Je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin du monde". Et dans Jean 14 :16-18 : "Et Moi, Je prierai le Père, et il vous donnera un autre consolateur, afin qu'il demeure éternellement avec vous, l'Esprit de vérité, que le monde ne peut recevoir, parce qu'il ne le voit point et ne le connaît point ; mais vous, vous le connaissez, car Il demeure avec vous, et Il sera en vous. Je ne vous laisserai pas orphelins, Je viendrai à vous".

Christ a promis que rien ne prévaudrait contre l'Eglise, qu'Il serait tous les jours avec elle, et qu'Il lui donnerait un autre Consolateur, le Saint-Esprit, la troisième Personne de la Trinité, pour être éternellement avec elle. Christ n'abandonnera pas Son Epouse. Comment pourrait-Il être tous les jours avec l'Eglise, si celle-ci avait cessé d'exister depuis 1800 ans (comme le prétendent certaines sectes) ?


Nous sommes l'Église


C'est nous qui sommes l'Eglise ! "Approchez-vous de Lui, pierre vivante, rejetée par les hommes, mais choisie et précieuse devant Dieu ; et vous-mêmes, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle, un saint sacerdoce, afin d'offrir des victimes spirituelles, agréables à Dieu par Jésus-Christ" (1 Pierre 2 :4-5). Nous sommes comme des pierres cimentées ensemble. Notre sacrifice spirituel, c'est nous-mêmes, c'est notre vie. Romains 12 :2 nous demande de nous offrir nous-mêmes comme un sacrifice vivant.

1 Corinthiens 3 :16 nous enseigne que chaque Chrétien est le temple de Dieu, parce que le Saint-Esprit de Dieu demeure en lui.

Colossiens 1 :24 nous dit que nous sommes Son Corps, qui est l'Eglise. "Quel rapport y a-t-il entre le temple de Dieu et les idoles ? Car nous sommes le temple du Dieu vivant, comme Dieu l'a dit : J'habiterai et je marcherai au milieu d'eux ; je serai leur Dieu, et ils seront mon peuple" (2 Cor. 6 :16).

"Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous ?" (1 Cor. 3 :16). Christ en nous est "l'espérance de la gloire" (Col. 1 :27).

"Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ lui-même étant la pierre angulaire. En lui tout l'édifice, bien coordonné, s'élève pour être un temple saint dans le Seigneur. En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit" (Eph. 2 :20-22).

Jésus est la pierre d'angle, et les apôtres sont les pierres de fondement. Paul ajoute dans Ephésiens 4 :15-16 : "mais que, professant la vérité dans la charité, nous croissions à tous égards en celui qui est le chef, Christ. C'est de lui, et grâce à tous les liens de son assistance, que tout le corps, bien coordonné et formant un solide assemblage, tire son accroissement selon la force qui convient à chacune de ses parties, et s'édifie lui-même dans la charité". L'Eglise est un temple vivant, et nous sommes les pierres de ce temple. Nous sommes tous dépendants les uns des autres. De même, une maison n'est pas construite avec une seule pierre, mais avec de nombreuses pierres cimentées ensemble.

Chaque pierre a des dons et des talents différents. Toutes les pierres sont utilisées, afin que le Corps soit en bonne santé. Paul explique aussi, dans cet exemple du corps, que nous sommes tous différents, et que l'on doit honorer le membre qui est le moins important comme celui qui est le plus important. Il est certain que si les glandes surrénales ne fonctionnent pas bien, c'est tout le corps qui en sera affecté.

"C'est pourquoi, frères saints, qui avez part à la vocation céleste, considérez l'apôtre et le souverain sacrificateur de la foi que nous professons, Jésus, qui a été fidèle à celui qui l'a établi, comme le fut Moïse dans toute sa maison. Car il a été jugé digne d'une gloire d'autant supérieure à celle de Moïse que celui qui a construit une maison a plus d'honneur que la maison même. Chaque maison est construite par quelqu'un, mais celui qui a construit toutes choses, c'est Dieu. Pour Moïse, il a été fidèle dans toute la maison de Dieu, comme serviteur, pour rendre témoignage de ce qui devait être annoncé ; mais Christ l'est comme Fils sur sa maison ; et sa maison, c'est nous, pourvu que nous retenions jusqu'à la fin la ferme confiance et l'espérance dont nous nous glorifions" (Hébreux 3 :1-6).


Comment devient-on membre de l'Eglise ?


"Vous êtes le Corps de Christ, et vous êtes ses membres, chacun pour sa part" (1 Cor. 12 :27). Notez qu'il s'agit d'une position individuelle et collective à la fois. Cela signifie que nous n'avons pas besoin d'appartenir à une quelconque dénomination ni à un groupe quelconque, pour être membre de l'Eglise. Mais nous devons appartenir à Christ.

Les apôtres n'ont demandé à personne de se joindre à l'Eglise, car tous ceux qui se convertissent à Jésus sont automatiquement intégrés dans un Corps, dont Christ est la Tête. "Si quelqu'un est en Christ, il est une nouvelle créature. Les choses anciennes sont passées ; voici, toutes choses sont devenues nouvelles" (2 Cor. 5 :17). Nous sommes placés en Christ pour devenir une nouvelle créature. Nous ne sommes pas placés dans une église. Quand nous passons par la nouvelle naissance, nous faisons naturellement partie de l'Eglise.

"Mais à tous ceux qui l'ont reçue (la lumière), à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l'homme, mais de Dieu" (Jean 1 :12-13). Nous sommes nés de Dieu quand le Saint-Esprit vient régénérer notre esprit mort, pour rétablir sa relation avec Dieu. Cela ne peut se faire que par Christ et Lui seul. Aucune église, ni aucun pasteur, ne peuvent vous donner cela.

"Car, comme le corps est un et a plusieurs membres, et comme tous les membres du corps, malgré leur nombre, ne forment qu'un seul corps, ainsi en est-il de Christ. Nous avons tous, en effet, été baptisés dans un seul Esprit, pour former un seul Corps, soit Juifs, soit Grecs, soit esclaves, soit libres, et nous avons tous été abreuvés d'un seul Esprit" (1 Cor. 12 :12-13).

C'est ainsi que l'on entre dans l'Eglise, par le Saint-Esprit qui vient demeurer en nous, et qui nous unit au reste du Corps, qui est à la fois invisible et visible. Paul écrit dans Romains 3 :24 : "Ils sont gratuitement justifiés par sa grâce, par le moyen de la rédemption qui est en Jésus-Christ". C'est l'un des termes "techniques" favoris de Paul. Paul nous fait remarquer que la vie spirituelle nous est communiquée quand nous sommes reliés au Fils. Jésus-Christ Lui-même a dit qu'Il était la Porte et le Chemin. Nous entrons dans l'Eglise et nous en faisons partie grâce à une Personne, et à l'œuvre qu'Il a accomplie pour nous. Quand nous venons à Christ, Il nous fait participer à ce Corps spirituel qui est Son Eglise.

Lorsque Paul persécutait l'Eglise, Jésus lui a dit qu'il Le persécutait en réalité, parce qu'Il possédait ce Corps, et que Son Esprit demeurait dans ceux que Paul faisait mettre à mort. En faisant mettre à mort des Chrétiens, Paul était en train de combattre Christ Lui-même. L'Eglise est le Corps invisible de Christ sur la terre. L'Eglise est appelée "l'Eglise de Dieu".

"Car le mari est le chef de la femme, comme Christ est le chef de l'Eglise, qui est son Corps, et dont il est le Sauveur. Or, de même que l'Eglise est soumise à Christ, les femmes aussi doivent l'être à leurs maris en toutes choses" (Eph. 5 :23-24). L'Eglise est soumise à Christ. L'Eglise est dirigée directement par Dieu, de même que notre corps reçoit ses instructions de sa tête. "Il est la tête du corps de l'Eglise ; il est le commencement, le premier-né d'entre les morts, afin d'être en tout le premier" (Col. 1 :18). Si nous voulons obéir à la vérité, nous recevrons notre nourriture et nos instructions de Christ seul, collectivement et individuellement !

Jésus parle de ceux qui sont membres de Son Corps en les appelant "Ses brebis". Dans Jean 10 :16, Jésus parle d'autres brebis qui ne sont pas de ce troupeau, et qu'Il doit aussi aller chercher, pour qu'ils forment un seul troupeau, sous la direction d'un seul Berger. Il parlait des Gentils, qui ne faisaient pas partie de la nation d'Israël, mais qui devaient être greffés sur le même tronc et bénéficier de la même alliance, afin d'avoir Jésus pour Berger.

"Vous êtes les sarments et je suis le cep". Toutes ces images nous montrent que nous sommes en relation vivante avec le Fils de Dieu, qui nous conduit au Père, et qui est la source de notre vie éternelle. Nous ne pouvons produire aucun fruit en dehors de Jésus (Jean 15).

"Quand il sortit de la barque, Jésus vit une grande foule, et fut ému de compassion pour eux, parce qu'ils étaient comme des brebis qui n'ont point de berger ; et il se mit à leur enseigner beaucoup de choses" (Marc 6 :34). Si vous voulez avoir Jésus comme berger, la première chose à faire est de L'écouter. Puis vous devez devenir Son disciple, en acceptant Ses enseignements. Les conducteurs ou les pasteurs doivent apprendre aux brebis à entendre la voix du Grand Berger.

Dans les Ecritures, l'expression "Eglise de Christ" n'est pas au singulier, mais au pluriel, ce qui cause un problème à ceux qui prétendent être l'Eglise exclusive de Christ. 1 Cor. 1 :2 et 10 :32, comme Romains 16 :16, parlent des "Eglises de Christ". Apocalypse 1 :20 dit que le Seigneur Se tient au milieu des sept chandeliers. Il tient dans Sa main les sept étoiles, qui sont les anges (ou les messagers) des sept églises. Cela signifie qu'Il est leur Maître. Cela devient un problème pour les nombreux groupes qui prétendent être la seule Eglise de Christ, puisque cette expression est au pluriel dans la Bible et non au singulier. Il en est ainsi pour les Témoins de Jéhovah, qui ne sont que "l'organisation de Jéhovah", mais qui ne sont pas une Eglise, et qui n'appartiennent pas à Christ. Pas seulement en raison du nom de leur organisation, mais parce qu'ils ne considèrent pas Jésus-Christ comme leur Tête. En général, si vous demandez à tous ces groupes exclusifs de vous dire qui est la tête de leur Eglise, ils vous citeront tel prophète, tel apôtre, tel homme qui a reçu une révélation, ou le Pape. Même ceux qui vous diront que leur tête est Christ feront référence à un autre Jésus que le Jésus de la Bible (2 Cor. 11 :4). Nous devons donc examiner de près qui est Jésus pour eux, et quelle est leur relation avec Lui.

"Et toutes les Eglises connaîtront que je Suis Celui qui sonde les reins et les cœurs, et Je vous rendrai à chacun selon vos œuvres" (Apoc. 2 :23). Seul Dieu est capable de sonder les cœurs et de rendre à chacun selon ses œuvres.


La mission de l'Eglise


La véritable Eglise n'enseigne que la Bible et seulement la Bible. Elle annonce l'Evangile pour accomplir la mission que lui a confiée Jésus-Christ dans Matthieu 28 :18-19. Notre but est "de mettre en lumière quelle est la dispensation du mystère caché de tout temps en Dieu qui a créé toutes choses, afin que les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd'hui par l'Eglise la sagesse infiniment variée de Dieu". Cela s'accomplit par l'enseignement des Ecritures, dans le but d'équiper le Corps de Christ, d'abord pour assurer sa croissance, puis pour l'œuvre du ministère (Ephésiens 4). C'est ainsi que le message de l'Evangile peut se répandre. Nous devons nous assembler pour recevoir l'enseignement et pour être équipés pour le ministère, afin de pouvoir évangéliser et amener des âmes au Seigneur. L'Eglise est un hôpital spirituel où les pécheurs peuvent être guéris du péché. L'Eglise n'est pas un bâtiment où l'on se réunit pour "aller à l'église". C'est au contraire l'Eglise qui doit sortir pour évangéliser. Nous avons une mission à accomplir : faire des disciples et les aider à grandir dans leur relation avec Dieu. Nous les invitons à se joindre au Corps, que ce soit dans notre église locale, ou dans tout autre partie de l'Eglise universelle. Chaque Chrétien a besoin de s'impliquer dans une cellule locale du Corps de Christ, une assemblée qui les aidera à vivre sainement dans le Seigneur.

Les différentes églises ont diverses manières d'accomplir le ministère et mettent l'accent sur des points différents. Elles peuvent rester dans le même cadre général de l'Evangile tout en ayant des manières différentes d'exercer le ministère. Cela ne signifie pas que toutes doivent être exactement dans le même moule, tant qu'elles restent dans les limites de la Bible. Chaque église peut avoir une manière particulière d'exercer son ministère, en fonction des besoins spécifiques de ses membres et de leurs centres d'intérêt. C'est grâce à cette variété que Dieu peut satisfaire les besoins individuels, selon les personnalités en présence.


La seule véritable Eglise


La véritable Eglise reste attachée aux enseignements fondamentaux du Christianisme, sans rien y ajouter ni en retrancher. Christ est le Dieu éternel venu en chair. Il n'y a qu'un seul Dieu, manifesté en trois Personnes distinctes qui existent simultanément, en formant un seul Dieu. Les doctrines fondamentales de l'Evangile sont toujours les suivantes : la conception miraculeuse de Jésus par la Vierge Marie, la nature pécheresse de l'homme et son besoin d'un Sauveur, la nouvelle naissance, la mort, l'ensevelissement et la résurrection physique de Christ, Son retour, le baptême, la médiation et la prêtrise éternelles de Christ, la prêtrise de tous les Chrétiens, le caractère infaillible et parfait de l'Ecriture, les jugements, et les récompenses attribuées aux Chrétiens.


Si l'Eglise à laquelle vous appartenez ne partage pas toutes ces doctrines essentielles, elle ne fait pas partie de la véritable Eglise de Christ, quelle que soit son appellation. Il ne s'agit pas là de mon opinion personnelle, mais de ce que les apôtres ont enseigné dans la Bible, notamment dans les Evangiles, dans le Livre des Actes, et dans les Epîtres.


En conclusion, il n'y a qu'une seule véritable Eglise, qui ne s'identifie à aucune dénomination ni à aucun groupe particulier. Ceux qui affirment que vous devez vous joindre à leur groupe pour être en règle avec Dieu ne font que prouver qu'ils ignorent ce que signifie le mot Eglise, ou l'expression "Corps de Christ". L'Eglise n'est pas exclusive, mais inclusive. On la trouve dans le cœur de tous ceux qui ont accepté le vrai Jésus, qui sont venus à Dieu de la manière qu'Il a indiquée, et qui sont attachés à toutes les doctrines essentielles de la foi. Que l'on soit Luthérien, Anglican, Baptiste, Presbytérien, Episcopalien, Charismatique ou Pentecôtiste, ce n'est pas cela qui importe avant tout. L'Eglise transcende les barrières entre dénominations. Elle existe au sein des dénominations, comme en dehors des dénominations. Elle est l'Eglise Universelle, qui existe depuis le jour de la Pentecôte. Les dénominations chrétiennes peuvent avoir des différences sur des points de doctrine qui ne sont pas essentiels. Mais elles sont normalement attachées aux doctrines fondamentales qui leur permettent de se rattacher au Corps de Christ.


Source : www.latrompette.net

Article de Let Us Reason Ministries.

113 vues