Please reload

DOCTRINE DE CHRIST OU DE JÉZABEL ?

 

LA DOCTRINE DE CHRIST

 

La caractéristique d’un chrétien mûr, c'est qu'il refuse d'être « flottant et entraîner à tous vents de doctrine » (Eph 4:14); Aucun enseignant ne peut manipuler de tels croyants et n’ont nul besoin de se déplacer sans arrêt de droite à gauche parce qu’ils boivent au rocher. Ils ne cessent de croître en Christ. Ils festoient dans des verts pâturages. Ils se sont circoncis les oreilles et ils mesurent chaque enseignant, chaque doctrine selon sa conformité à la sainteté du Christ. Ils savent reconnaître toutes les fausses doctrines, et les enseignements nouveaux et bizarres les repoussent. Ils ont appris Christ. La musique, les amis, les personnalités et les miracles ne peuvent les retenir. Seule une faim profonde pour la parole pure peut le faire.

Il n'existe que deux doctrines : Celle du Christ et celle de Jézabel. Paul a dit « de faire honorer en tout la doctrine de Dieu notre sauveur » Tit 2:10 

 

Qu'est-ce que la doctrine de Christ ?

La grâce de Dieu nous enseigne à renoncer à l'impiété et aux convoitises mondaines et à vivre selon la vie la justice, la sagesse et la piété (Tit 2:11-12)

 

La doctrine de Christ va vous conformer à l'image du Christ. Elle va révéler tous les péchés cachés et les désirs mauvais.

Celui qui vous enseigne la parole de Dieu, vous corrige-t-il avec autorité, en vous exhortant à abandonner le péché et à renoncer à toutes les idoles, comme nous l’enjoint Tit 2 ? Apprenez-vous à haïr le péché de toutes vos forces ? Ou bien quittez-vous l’église sans ressentir une profonde conviction ? Restez-vous attaché à vos pêchés favoris ? Voici le message de la doctrine du Christ : « purifions-nous de toute souillure de la chair et de l'esprit, en développant jusqu'à son terme la sainteté dans la crainte de Dieu » (2 Cor 7:1)

De nombreuses personnes nous écrivent ceci : « Notre pasteur dit régulièrement : mon rôle ne consiste pas à prêcher contre le péché. Je suis ici pour élever le nom de Jésus. Ou bien : de cette chair, on ne prêche pas la condamnation je veux ôter la crainte et la dépression qui habite mes enfants ». 

Même chez les pasteurs pentecôtistes, on trouve deux extrêmes. Certains prêchent un évangile dur et légaliste dépourvu d'amour, uniquement fondé sur les œuvres, tandis que d'autres prêchent lâchement contre le péché, et ils se contredisent dans le même message. Vous n'y pouvez trouver que des larmes est un amour faux.

 

La doctrine du Christ est une doctrine de piété et de sainteté. « Si quelqu'un enseigne autrement et ne marche pas selon les saines paroles de notre seigneur Jésus-Christ, et selon la doctrine conforme à la piété, il est enflé d'orgueil, il ne sait rien, il a la maladie des discussions et des disputes de mots. De là naissent, la discorde, les calomnies, les mauvais soupçons » (1 Tim 6:3-4)

Certains nous disent : « Notre pasteur parle de sainteté », mais il ne suffit pas d'utiliser les mots « saint » ou « pieux ». Il faut prêcher à ce sujet avec une pleine autorité. La prédication de la doctrine du Christ va vous bénir, vous fortifier vous encourager, mais elle va également vous convaincre, et si profondément qu'il vous sera impossible de l'entendre et de rester attaché à une convoitise secrète.

 

LA DOCTRINE DE JÉZABEL

 

Examinons la doctrine des démons pour déterminer si vous courez le danger de passer du côté de l'ennemi, à savoir Satan. Il existe trois caractéristiques bien distinctes de la doctrine de Jézabel. Elles ont été réunies en la personne même de Jézabel, dans l'ancien testament. Cette reine était la mère et l’incarnation de toutes les fausses doctrines. Jésus a rendu son nom synonyme de fausses doctrines. Elle enseigne que quelque chose de mauvais peut être bon, et que ce qui est impie peut être pur.

 

En hébreu, Jézabel signifie « chaste, vertueuse, sans idolâtrie ». Imaginez un peu cela. La femme la plus impie, la plus idolâtre, la plus intrigante, la plus haïssable de toute la Bible est appelée vertueuse, sans péché. On appelle bon quelque chose de très mauvais. Examinons aussi le Cas d’Achab. 1 R 16:30-31 30 Achab, fils d’Omri, fit ce qui est mal aux yeux de l’Eternel, plus que tous ceux qui avaient été avant lui. Et comme si c’eût été pour lui peu de chose de se livrer aux péchés de Jéroboam, fils de Nebath, il prit pour femme Jézabel, fille d’Ethbaal, roi des Sidoniens, et il alla servir Baal et se prosterner devant lui. Achab signifie «  comme un père » ou bien « la nature de son père imprimée sur lui ». Jézabel représente la fausse doctrine et Achab est sa victime. La Bible déclare qu’Achab avait le cœur incliné vers le péché, l'idolâtrie et le compromis; mais en plus de cela il introduit dans son existence une influence satanique qui va le fortifier dans son péché. « Il n'y a eu personne qui se soit vendu comme Achab pour faire ce qui est mal aux yeux de l'éternel, et sa femme Jézabel l’y excitait. » 1 roi 21: 25

Le message à en retirer est que les chrétiens qui tiennent à leurs péchés et à leurs désirs secrets ont tendance à embrasser et à épouser une fausse doctrine qui ne fera que renforcer et les confirmer dans leurs péchés. La dernière chose dont un Achab avait besoin était une Jézabel. Comme c'était dangereux ! Elle a fait ressortir ce qu'il y avait de pire en lui, l’a amplifié et l’a détruit. Il en est de même avec des fausses doctrines. 

 

S'il existe quelques péchés, convoitises mondanités en vous, vous n'avez certainement pas besoin d'une doctrine qui va amplifier ce mal. Quand David a péché avec Bath-Chéba, il n'avait pas besoin d'un faux prophète avec un message rassurant pour lui dire combien Dieu l’aimait.  Il avait besoin de Nathan, le prophète sans compromis, qui s'est décrié en le montrant du doigt en « tu es cet homme-là »; Ceux qui prêchent la doctrine du Christ montrent aux gens la différence qui existe entre le bien et le mal. Leurs lèvres ne prêchent pas un message édulcoré. « ils enseigneront à mon peuple (à distinguer) entre ce qui est saint et ce qui est profane » Ez 44:23

Ezékiel dénonce les faux prophètes qui s'enrichissent en prêchant un message qui excuse le péché. « Ses prophète conspirent au milieu d'elle ; comme un lion rugissant qui déchire sa proie, ils dévorent les âmes, ils s'emparent des richesses et des choses précieuses, ils multiplient les veuves au milieu d'elle. Ses sacrificateurs violent ma loi et profanent mon sanctuaire, ils ne distinguent pas ce qui est saint de ce qui est profane, il ne font pas connaître la différence entre ce qui est impur et ce qui est pur, il détourne les yeux de mes sabbats, et Je suis profané au milieu deux… Et ses prophètes… Disent ainsi parle le seigneur, l'Eternel ! Et l’ Eternel n'a point parlé. » Ezekiel 22: 25-28

 

À cause de cela, nous avons une génération entière de jeunes qui sont plongés dans la confusion, ils ne peuvent même pas reconnaître le mal quand ils le voient. Ils appellent cela bon quand les rockers aux cheveux violets, habillés comme des sado-masochistes se pavanent et se tortillent en chaire de façon très suggestive, en faisant rugir leur musique rock. On leur dit que les relations sexuelles en dehors du mariage sont bonnes si l'on est amoureux et si l'on respecte vraiment son partenaire. Les prédicateurs et les enseignants sont devenus les plus grands partisans du péché.

 

Dieu a envoyé des prophètes dans tout le pays, qui s'écrient d'une voix forte et affrontent la doctrine de Jézabel du matérialisme. À cause de leurs avertissements, les chrétiens ne peuvent plus jouir en paix de leurs biens et de toutes leurs acquisitions. Ils sont passés dans le camp de l’ennemi sans s'en rendre compte. Ils ne le discernent pas, mais le péché se cache derrière tout cela. Chaque fois que je prêche contre la doctrine de la prospérité, je ressens la puissance et l'esprit d’Elie qui s'abattent sur moi. De plus en plus de prédicateurs vont révéler au grand jour cette doctrine de Jézabel. Partout, on va entendre des voix prophétiques s’écrier d'une voix claire et forte : « vous vous êtes abandonnés au péché ».

 

Ceux qui enseignent la doctrine de Jézabel et ses victimes ne sont pas ouverts à la conviction du Saint Esprit, ni au message de repentance et de sainteté. Ils entendent, puis continuent leur chemin, plus convaincus que jamais de la justesse de leur doctrine. Ils ne ressentent aucune crainte de Dieu.

Le signe infaillible qui dévoile l'identité du faux enseignant ou la doctrine de Jézabel est la critique des avertissements prophétiques et le refus d'entendre parler du jugement. Ces personnes regardent une telle attitude comme une forme de pessimisme. Elles plaisantent, rient. et ne tiennent pas compte des avertissements. Jérémie a dit que de tels prophètes sont aveugles et stupides  « Et ils n'ont pas écouté, ils n'ont pas tendu l'oreille ; ils ont suivi les conseils, l'obstination de leurs mauvais cœur, ils ont été en arrière et non en avant « Jérémie 7:24

Ceux qui enseignent la doctrine de Jézabel prétendent être des prophètes, mais il existe un test qui révèle les vrais et les faux prophètes. Les prophètes de Jézabel annonce la paix et la prospérité. « Mais chez les prophètes de Jérusalem j'ai vu des choses horribles ; ils sont adultères et marchent dans la fausseté ; ils fortifient les mains de ceux qui font le mal, afin qu'aucun ne reviennent de sa méchanceté ; ils sont tous à mes yeux comme Sodome, et les habitants de Jérusalem comme Gomorrhe. C'est pourquoi ainsi parle l'éternel des armées sur les prophètes : Voici que je vais les nourrir d'absinthe je leur ferais boire des eaux empoisonnées ; car c'est par les prophètes de Jérusalem que la corruption s'est répandue dans tout le pays. Ainsi parle l'éternel des armées : n’écoutez pas les paroles des prophètes qui vous prophétisent ! Ils vous illusionnent ; ils racontent les visions de leur propre cœur, et non ce qui vient de la bouche de l'éternel. Ils osent dire à ceux qui me méprisent : l'éternel a dit : vous aurez la paix. Ils disent à quiconque suit l'obstination de son cœur : il ne t'arrivera aucun malheur » Jérémie 23:14-17. Ils ne détournent pas les gens du mal. Ils parlent de rêves, agissent en insensé, en chaire. Ce sont des charlatans.

 

Pasteur, enseignants et membres de l'assemblée disent tous de nos jours : « Nous ne voulons que la vérité. Prêchez la vérité simple. Allez-y. N’hésitez pas, même si ça fait mal. » Cependant dans leur cœur, certains bouillent de colère : « trop négatif, trop difficile, je ne peux plus le supporter ! ».

 

Les chrétiens qui sont liés par la doctrine de Jézabel sont tout à fait sûrs d'avoir raison. Ils ne peuvent voir la tromperie. Achab ne se disait pas : «Michée a raison, il sait ce que pense Dieu. Les 400 hommes sont de faux prophètes, ils n'ont pas entendu parler de Dieu ». Il était complètement convaincu est complètement trompé. Il était convaincu que Michée avait tort et que les 400 prophètes de baal avait raison. 

 

Pourquoi certains chrétiens sont-ils victimes d'une telle tromperie ?

 

« Mais voici que vous vous confiez en des paroles trompeuses, qui ne servent à rien. Quoi ! Voler, commettre des meurtres et des adultères, faire de faux serments, ouvrir de l'encens à baal, vous rallier à d'autres dieux que vous ne connaissez pas !… Puis vous venez vous placer devant moi, dans cette maison sur laquelle mon nom est invoqué et vous dites : nous sommes délivrés afin de commettre toutes ces horreurs ! » (Jér 7:8-10)

Voici la réponse. On s'attache à un péché secret, à une idole cachée dans le cœur. On justifie le péché. On marche avec le monde. On fraternise avec le monde. Puis on vient à la maison de Dieu en disant « je ne me sens pas coupable »C'est une porte ouverte aux esprits menteurs.

 

David Wilkerson 

"exhorte l'Eglise"

 

 

 

Please reload