Rechercher

CONNAITRE L'ESPRIT



« L’esprit de vérité que le monde ne peut recevoir parce qu’il ne le voit point et ne le connaît point; mais vous le connaissez parce qu’il demeure avec vous et qu’il sera en vous. »

Jean 14:17

« Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de dieu et que l’esprit de dieu habite en vous? »

1 co 3:16


Dans la vie de la foi on ne saurait attacher trop de prix à la véritable connaissance spirituelle. Un homme qui fait un héritage ou qui possède un trésor dans son champ n’en est pas plus riche jusqu’à ce qu’il en soit informé, qu’il sache en prendre possession et en user; de même les dons de la grâce de Dieu ne peuvent devenir une bénédiction pour nous que lorsque nous en avons connaissance et que nous nous en saisissons. En Christ se trouvent « tous les trésors de la sagesse et de la science », (Col 2: 3) et c’est pour « l’excellence de la connaissance de Jésus-Christ, son Seigneur », que le croyant « regarde toutes les autres choses comme une perte » (Phi. 3: 8). C’est souvent faute de connaître ces trésors, que la vie du croyant conserve un niveau si peu élevé; aussi ne saurions-nous trop demander « que le Père de gloire nous donne l’Esprit de sagesse et de révélation dans sa connaissance, et qu’il ouvre les yeux de notre cœur pour que nous sachions quelle est l’espérance qui s’attache à son appel, quelle est la richesse de la gloire de son héritage qu’il réserve aux saints, et quelle est envers nous qui croyons l’infinie grandeur de sa puissance » (Eph 1: 17, 18). Oh! Qu’il nous est nécessaire de connaître tout d’abord celui qui doit nous initier à toute vraie connaissance! Notre Père donne à chacun de ses enfants, non seulement Christ qui est la Vérité, la réalité de toute vie et toute grâce divine, mais encore le Saint-Esprit qui est l’Esprit même de Christ, l’Esprit de vérité. « Nous avons reçu l’Esprit qui vient de Dieu, afin que nous connaissions les choses que Dieu nous a données » (1Co 2: 12).


Ici se présente une question très importante: Comment pouvons-nous reconnaître l’Esprit, savoir que c’est bien lui qui nous parle? Jésus nous dit: « Vous le connaissez parce qu’il demeure avec vous et qu’il sera en vous ». Il faut donc que l’Esprit demeure en nous, pour que nous puissions discerner sa présence. C’est lui-même qui se fera connaître à nous. Aussitôt qu’avec obéissance et foi, nous le laisserons entrer, prendre possession de nous et nous parler de Jésus, il déploiera ses lettres de créance, il nous donnera lui-même la preuve qu’il est l’Esprit de Dieu.

Nous avons vu que l’obéissance est une condition essentielle à l’habitation de l’Esprit en nous. L’obéissance est également la preuve de sa présence. Jésus nous a envoyé l’Esprit pour nous enseigner et nous guider; et toute l’Écriture insiste sur le fait que c’est l’abandon de tout notre être à Dieu qui permet à l’Esprit d’agir en nous. « Si par l’Esprit vous mortifiez les œuvres du corps, vous vivrez, car tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont enfants de Dieu » (Rom 8: 13, 14). « Votre corps est le temple du Saint-Esprit… glorifiez donc Dieu en votre corps » (1Co 6: 19, 20). « Si nous vivons par l’Esprit, marchons aussi selon l’Esprit » (Gal 5: 25). L’Esprit vient nous montrer quelle est la volonté de Dieu, nous montrer Christ accomplissant cette volonté et il nous appelle à suivre ses traces dans la voie de l’obéissance. C’est en nous disposant à obéir à Dieu comme Christ lui obéissait, que l’Esprit rend témoignage à notre esprit de sa demeure en nous.


Il est impossible de connaître un fruit avant de le goûter; il est impossible de connaître la lumière à moins de s’en servir, ou de connaître une personne à moins d’avoir des rapports avec elle; il est impossible aussi de connaître le Saint-Esprit à moins de le posséder et d’être possédé par lui. Vivre selon l’Esprit est le seul moyen de connaître l’Esprit. Le laisser faire son œuvre en nous, le laisser nous apprendre à dépendre de lui, telle est la voie que nous indique le Maître quand Il nous dit: « Vous le connaissez parce qu’il sera en vous ».


O mon Dieu, le Saint-Esprit, qui est ta vie-même, est venu à moi pour être la vie de tout mon être, pour faire de moi ta propriété sans réserve. Enseigne-moi à le reconnaître en moi et à lui obéir.

Amen.


La parole de Dieu ne suffit pas pour nous faire connaître l’Esprit. Sans doute elle nous parle de lui, mais elle n’a de vie et de réalité pour nous qu’autant que l’Esprit lui-même nous parle.

0 vue