Rechercher
  • L. GILMAN

L'ORDONNANCE DIVINE




C’est notre âme que Dieu est venu sauver et non notre corps, car c'est malheureusement notre âme qui est le plus souvent meurtrie et blessée; c’est surtout elle qui a besoin de secours, car elle ne disparaitra jamais, quelle qu'en soit son issu, elle sera éternelle. C'est pourquoi, elle a besoin que le souffle de Dieu vienne insuffler en elle la vie, mais elle aura besoin également de soins particuliers pour l'aider à devenir ce pour quoi elle a été créée.


Jésus a dit qu’il était venu guérir les coeurs brisés et non les corps. Es 61:1 L’esprit du Seigneur, l’Eternel, est sur moi, Car l’Eternel m’a oint pour porter de bonnes nouvelles aux malheureux ; Il m’a envoyé pour guérir ceux qui ont le cœur brisé, Pour proclamer aux captifs la liberté, Et aux prisonniers la délivrance ;

Toutes les guérisons physiques de Jésus sont là principalement pour nous montrer la puissance que Dieu peut exercer à l’intérieur de nos âmes. Elles sont la démonstration physique de ce que Jésus fait dans notre être intérieur. Notre âme peut-être aveugle, sourde, boiteuse, voir même paralysée par la peur et Jésus est venu pour la guérir de toutes ces maladies !


David l’a vécu, car lui-même a été rejeté par ses frères, mais plus tard aussi par Saül. Pendant des années, il a du se cacher loin de ce roi qui ne cherchait qu’à l’abattre. Par la suite, le péché l'a emmené dans la culpabilité, et il a subi les conséquences qui en découlaient, à la fois lourdes et dramatiques au sein même de sa famille. Les souffrances de David étaient bien réelles et pourtant, il s’écrie « Il restaure mon âme ! » parce qu’il a expérimenté la puissance de Dieu dans sa vie.


Quel était donc son secret ?


  • David était proche de Dieu, il passait du temps à le chercher et à méditer sa parole jour et nuit. Il serrait la parole et la méditer dans son coeur, il ne voulait pas pécher contre l’Eternel, mais au contraire, n’avait qu’un désir lui être agréable.

Ps 119:11 Je serre ta parole dans mon cœur, Afin de ne pas pécher contre toi.

Ps 119:15 Je médite tes ordonnances, J’ai tes sentiers sous les yeux.


  • Il prenait sans cesse plaisir à être dans la présence de Dieu et le louait en toutes choses.

Ps 104:33-34 Je chanterai l’Eternel tant que je vivrai, Je célébrerai mon Dieu tant que j’existerai. Que mes paroles lui soient agréables ! Je veux me réjouir en l’Eternel.


  • Il aimait les commandement de Dieu

Ps 119:47 Je fais mes délices de tes commandements ! Car je les aime.


  • Mais David avait aussi compris qu’il était à l’école de Dieu et que pour être utilisé par lui, il fallait apprendre l’humilité et cela au travers des épreuves

Ps 119:71 Il m’est bon d’être humilié, Afin que j’apprenne tes statuts.



Fais-tu de la parole de Dieu tes délices ou est-ce une obligation pour toi, un devoir de la méditer ?


Là est toute la différence, car en faire ses délices, apporte la restauration de l’âme, mais la lire, voir la méditer parce qu’il faut le faire n’apportera que la misère

Ps 119:92 Si ta loi n’eût fait mes délices, J’eusse alors péri dans ma misère.


définition du mot "Délice" : plaisir qui ravit, joie, régal.


Faire de l’Eternel notre délice est primordial pour avoir la santé de son âme. Cela signifie aimer sa parole, aimer la justice de Dieu et aimer être en sa présence.


Certains sont plus blessés ou plus gravement malades que d’autres, mais il n’en reste pas moins que le médecin de l’âme est Jésus est qu’aucun cas n’est trop compliqué pour lui.


Si tu as besoin de guérison, Jésus te dit : « Que veux-tu que je fasse pour toi ? », car bien qu’il connaisse ton problème, il veut que tu t’adresses à lui directement et que tu lui demandes de ta bouche ce que tu désires profondément.


Ensuite, voici l’ordonnance qu’il te donne :


  • cherche ma présence jour et nuit

prière dans le lieu secret au quotidien et dans le coeur par l’esprit tout le reste du temps « prier sans cesse »

  • Fait de Ma parole ton délice

méditation de la parole au quotidien

  • Loue-moi sans cesse

chants et actions de grâce au quotidien


Chaque guérison est différente, car certaines prendront plus de temps que d’autre à guérir, mais si nous faisons confiance en notre Père, nous pouvons être assurés qu’il achèvera l’oeuvre qu’il a commencé en nous. La guérison sera parfaite et totale, à condition que nous y croyons et que nous demeurions fermement attachés à lui et à sa parole. N’oublions jamais que Jésus a dit : « Il en sera fait selon ta foi ! »


Crois-tu au miracle de Dieu pour ta vie ? Là est la véritable question, car si tu crois, le miracle arrivera tôt ou tard, tu peux en être assuré.

"Crois et tu verras la gloire de Dieu !"


L.Gilman



26 vues