Please reload

GENESE 28

 

Verset 1 à 5

Isaac ne va pas donner une simple recommandation à Jacob, mais il va lui ordonner de prendre une femme parmi les filles de Laban. Cette fois, selon le souhait de Rebecca et de lui-même, il veut que la bénédiction d’Abraham repose sur son fils et qu’il ne fasse pas la même erreur qu’Esaü. Isaac fait la même chose que son Père avait fait pour lui. La bénédiction qui reposait sur lui, doit maintenant être transmise à son fils, afin que la promesse de Dieu s’accomplisse. C’est pourquoi le choix du conjoint est essentiel.

 

Verset 6 à 9

Ce qui est interpellant, c’est de voir qu’Esaü ne savait pas que ses choix ne plaisaient pas à ses parents. Ce n’est qu’en écoutant la conversation de son père avec Jacob, qu’il s’aperçoit que ses épouses ne sont pas les bienvenues dans leur famille. C’est sans doute, la raison pour laquelle, il décide lui aussi de partir.

 

A travers ce passage, on décèle l’aveuglement spirituel d’Esaü. Il n’avait aucune attache à son droit d’ainesse et l’a vendu pour un bol de lentilles et maintenant il va se rendre dans la famille de son père, pour y trouver une femme. Il doit certainement se dire que si son frère prend une femme chez le frère de sa mère, il aura encore mieux en prenant une femme chez le frère de son père. Même si Laban adore d’autres dieux, il est important que la lignée continue avec des membres de cette famille. Isaac n’a pas proposé d’aller chez Ismaël, son frère, parce qu’il n’est pas l’enfant de la promesse, c’est un enfant d’esclave. Il aurait pu également l’envoyer chez ses autres frères, les fils de Ketura, mais le choix a été porté vers Laban, car c’est de là que sa propre femme vient. C’est dans cette famille qu’Abraham a envoyé son serviteur pour chercher une femme à son fils.

 

Verset 10 à 15

Jacob est sur la route pour aller à Charan, mais il va devoir s’arrêter et se reposer à luz (v19). Et là, Adonaï va se révéler à lui dans un songe, et il va lui promettre des choses merveilleuses pour lui et sa descendance.

 

Les anges ont pour ministère de servir les hommes. Ils vont et viennent pour nous aider. Ce monde angélique est bien réel, et il est dommage que parce que nous ne le voyons pas, nous le négligions. Dans notre vie, nous avons certainement tous rencontré un ange, mais n’en avons malheureusement pas tous pris conscience. Dieu est au dessus, car c’est lui qui dirige et c’est lui qui envoie. Ils sont là pour nous protéger et d’ailleurs beaucoup d’exemples dans la bible nous le prouvent. Daniel dans la fosse aux lions, Pierre dans la prison, et David qui le clame dans le psaume 91:11-12 Car il ordonnera à ses anges De te garder dans toutes tes voies ; Ils te porteront sur les mains, De peur que ton pied ne heurte contre une pierre. 

Il est dommage que nous n’en parlions pas davantage, car ils sont pour nous une aide très précieuse dont nous ne portons pas suffisamment d’attention. Maintenant, il est vrai que nous devons être prudents, car nous ne devons en aucun cas, ni les louer, ni les invoquer et encore moins les adorer. Ce sont des créatures célestes qui ont un rôle bien précis, mais elles restent des créatures à notre service et non des dieux à vénérer. Certains sont partis dans des dérives en mettant beaucoup trop l'accent et l'honneur sur les anges. Si nous devons prendre conscience de leur présence, nous devons avant tout savoir qu'ils sont là pour nous aider et non pour prendre la place de Dieu.

 

Verset 13 à 15

YHWH va faire une promesse merveilleuse à Jacob. C’est la première fois que Dieu lui parle, et il ne le fait pas de la même manière qu’à son père et son grand père. Il vient à lui dans un rêve. Jacob est en fuite, il est obligé de partir à cause de ce qu’il a fait et de la haine de son frère qui s’est retourné contre lui, mais Dieu lui promet d’être avec lui et de ne jamais l’abandonner. 

En recevant une telle promesse, Jacob peut être enfin assuré pour son avenir et ne plus jamais craindre. 

 

Verset 16 à 17

Jacob n’avait pas senti la présence de Dieu, c’est pourquoi, il va craindre. 

Le mot employé est Yaré : avoir peur, être effrayé

 

La présence de Dieu devrait tous nous effrayer, mais la tiédeur et la légèreté du monde chrétien d’aujourd’hui nous laisse penser que cette peur a totalement disparue ! Est-ce vraiment la présence de Dieu que nous ressentons ou n’est-ce pas plutôt des émotions qui nous laissent simplement joyeux, avec une absence totale de crainte !? 

La réaction de Jacob devrait nous faire réfléchir ! Au lieu de se réjouir, il a peur ! Il se rend compte que ce qu’il vient de vivre est très puissant ! Il est à la fois abasourdi, mais surtout très effrayé.

 

Verset 18 à 19

C’est ainsi que Jacob va faire un autel pour Dieu. Sans avoir reçu la loi de Moïse, Jacob va  déjà appliquer l’onction d’huile sur un lieu sacré. C’est ce que fera plus tard Moïse pour le tabernacle de Dieu. Lev 8:10 Moïse prit l’huile d’onction, il oignit le sanctuaire et toutes les choses qui y étaient, et le sanctifia. 

Chaque fois que nous entendons la voix de Dieu dans notre coeur, nous devrions ne pas prendre à la légère les paroles qui nous sont adressées. Jacob a conscience que c'est sérieux et c'est pourquoi, il applique un principe spirituel très important : la consécration du lieu où la voix de Dieu s'est fait entendre. Retenons dans notre coeur les paroles que Dieu nous a données, elles sont précieuses pour nous diriger et nous amener à rentrer dans son plan. 

 

Verset 20 à 22

Malgré ce qu’il vient de vivre en songe, Jacob va encore faire un voeu. Jusque là, sans doute que l’idée de suivre Dieu ne lui était jamais venu à l’esprit, mais à présent, il est fermement décidé à le suivre et à lui donner la dime de tout ce qu’il aura. En revanche, il va quand même faire un voeu et par celui la même, se donner ainsi le temps pour suivre Dieu.

Jacob pose 3 conditions essentielles, et seulement alors, il fera de YHWH son Dieu et lui donnera la dîme de tout : Si Dieu me garde, s’il me donne à manger et des habits et si je retourne en paix à la maison de mon père. 

Ce qui sous-entends, que pour l’instant, ce ne sera pas encore le cas. Jacob a été très impressionné par son songe, et malgré qu’il sait que Dieu lui a parlé, il émet encore des conditions pour le suivre complètement.

 

Avoir pleins de bonnes intentions dans le coeur, c’est bien, mais ce qui compte, c’est de les mettre en action. N’attendons pas trop longtemps pour élire Jésus comme le Seigneur de nos vies, car nous ne savons pas ce que sera le lendemain. Jacob a reçu une promesse et s’appuie sur elle pour se donner du temps, mais un coeur enjoué sans aucune retenu fera la plus grand joie de notre Seigneur. Quoi qu’il en soit, sans une promesse aussi précise que celle que Jacob a reçue, si nous attendons, nous prenons le risque de ne peut-être jamais le suivre. Le coeur de l’homme s’endurcit avec le temps et s’il ne répond pas à l’appel instantanément, il peut ne jamais le faire. Heb 4:7 Dieu fixe de nouveau un jour–aujourd’hui–en disant dans David si longtemps après, comme il est dit plus haut : Aujourd’hui, si vous entendez sa voix, N’endurcissez pas vos cœurs. 

 

 

 

 

Please reload