Rechercher

ROMAINS 11



Verset 1 à 5

Les juifs n’ont pas été rejetés par Dieu, ce sont eux-mêmes qui se sont écartés et qui ont repoussé la main que Dieu leur tendait. Tout israélite peut se tourner vers Dieu et être sauvé, il suffit qu’il reconnaisse que Jésus est le Messie. Paul en est la preuve. Dieu est souverain et il s’est conservé un reste qui le suivra. Amos avait déjà prophétisé en ces termes Am 9:8 Voici, le Seigneur, l’Eternel, a les yeux sur le royaume coupable. Je le détruirai de dessus la face de la terre ; Toutefois je ne détruirai pas entièrement la maison de Jacob, Dit l’Eternel.

(Pour l’élection, voir chap 9)


Verset 6

Qu’est-ce qu’une grâce ? c’est un don gratuit, une faveur imméritée.

Aussi difficile que cela puisse paraitre, rien de ce qui vient de nous ne peut nous sauver, pas même les plus belles oeuvres qui existent sur la terre. C’est un don de Dieu, c’est pourquoi, nous ne pouvons que lui être reconnaissants car nous ne méritons rien. Il ne nous fait pas grâce parce que nous avons été bons, mais parce qu’ils nous aiment tout simplement. Le pire des hommes peut être sauvé et la "meilleure" personne peut périr, ce ne sont pas nos oeuvres qui nous sauvent, mais uniquement la grâce de Dieu !


Verset 7 à 11

Jésus a choisi ses apôtres parmi les juifs, il a élu des hommes israélites pour bâtir son église. Mais ensuite, parce que pendant des siècles le peuple juif s’est rebellé, il a décidé d’étendre la promesse sur toutes les nations. A la fin des temps, les juifs reviendront et ouvriront leur coeur, mais en attendant Dieu les a aveuglés afin de partager cette promesse à la terre entière. Alors que le salut leur était réservé à eux uniquement, à cause de leur entêtement et de leur rébellion, ils ont été contraints à le partager avec le reste du monde. Ainsi Paul est l’homme que Dieu a choisi pour aller de part le monde annoncer la bonne nouvelle aux païens Ac 13:46-47 Paul et Barnabas leur dirent avec assurance : C’est à vous premièrement que la parole de Dieu devait être annoncée ; mais, puisque vous la repoussez, et que vous vous jugez vous–mêmes indignes de la vie éternelle, voici, nous nous tournons vers les païens. Car ainsi nous l’a ordonné le Seigneur : Je t’ai établi pour être la lumière des nations, Pour porter le salut jusqu’aux extrémités de la terre.

la rébellion du peuple juif est une grâce pour tous les païens. D'un tout petit peuple, Dieu a étendu sa faveur sur toutes les nations de la terre.


Verset 12 à 16

Paul sait que son ministère n’est pas inutile pour les juifs, car même si pour l’instant, leur coeur est endurci, un jour, ils se réveilleront et seront sauvés.

Le peuple juif est la racine d’origine, ses branches sont naturelles et non greffées. Sa base est bonne, c’est pourquoi l’arbre en lui-même est bon aussi. Il faut juste attendre un peu de temps, car le plan de Dieu est de faire entrer les païens avant de retirer définitivement le voile qui aveugle le peuple juif.

N’oublions jamais que c’est parce qu’ils ont été rejetés pendant un temps que nous avons pu bénéficier du salut. Bénissons ce peuple, car un jour, il reconnaitra Jésus et ainsi les juifs deviendront nos frères pour l’éternité.


Verset 17 à 24

Ne nous glorifions surtout pas, parce que nous croyons en Jésus ! Le peuple juif n’a pas été oublié, ni rejeté définitivement. L’heure vient où le Seigneur va toucher leur coeur et les amener à se repentir. Alors, ils seront à nouveau enter dans l’arbre pour reprendre leur place initiale. Dieu est puissant et il peut tout.

Se pourrait-il qu’un chrétien soit retranché du cep ?


Dans ce chapitre, il est parlé de 2 oliviers, l’un est cultivé, l’autre est sauvage.

L’olivier cultivé, c’est à dire l’original, est le peuple juif dans son intégralité.

Les juifs ont été choisis par Dieu pour représenter son peuple, mais comme le précise Paul, un reste seulement sera sauvé à la fin, selon l’élection de la grâce (v5).

Et contrairement à ce que beaucoup croient, l’olivier sauvage ne représente pas les chrétiens, mais tous les gentils dans leur ensemble ! C'est pour cela qu'il y aura émondage pour certains et retranchement pour d'autres, car le peuple païen n'est pas mieux que le peuple juif et nous en avons la preuve chaque jour autour de nous.


Les gentils ont été greffés, et le mot "greffe" est très important.

Une greffe d’organe ne prend pas à chaque fois, il y a malheureusement beaucoup de rejets. Une greffe peut sembler prendre vie pendant tout un temps et pourtant décliner petit à petit avec le temps, jusqu’au rejet total. Tout comme un reste du peuple d’Israël sera sauvé, il en sera de même pour le peuple païen, seuls ceux qui auront cru seront sauvés.


Jésus donne une autre image de cette greffe dans la parabole du semeur. Si la semence ne tombe pas dans la bonne terre, elle ne portera jamais le fruit désiré, c’est à dire la vie. Le chemin dur, les endroits pierreux, les ronces et les épines rejettent l’évangile plus ou moins rapidement. La semence est jetée à terre afin qu’elle se greffe à la terre, mais une petite partie seulement portera le fruit de la vie.


Un grand nombre de personnes rejettent totalement l’évangile, d’autres l’acceptent pour un temps et nous constatons que l’apostasie est en pleine effervescence un peu partout dans le monde. Une grande majorité de croyants ne sont jamais nés de nouveau. Ils vivent leur foi selon eux, et non selon ce que Christ enseigne.


Or une choses est claire, si Dieu a retranché la nation d’Israël apostate en raison de son incrédulité, combien plus certainement il retranchera une église apostate pour cause d’incrédulité. Mais une église apostate n’est pas la représentation de l’église de Christ, et Paul sait qu’à Rome, comme dans toutes les autres églises qu’il a visitées, les personnes qui en font parties ne sont malheureusement pas tous des chrétiens authentiques ! Paul veut mettre en garde ces personnes là, ces chrétiens de noms, ceux qui utilisent la grâce pour leur propre intérêt. Si un homme peut tromper son monde, il ne peut en aucun cas, tromper Dieu ! On ne se moque pas de Dieu !


Un authentique enfant de Dieu ne perdra jamais son salut et par conséquent ne sera jamais retranché, parce que Dieu le garde dans sa main et l’affermit pour qu’il puisse terminer la course. Un chrétien « né de nouveau » est devenu une nouvelle créature. L’esprit Saint l’accompagne et met en lui le désir d’avancer et de persévérer, il lui donne la capacité de continuer même lorsqu’il est tenté de tout laisser tomber. Il persévère malgré les épreuves et c’est à cette persévérance que l’on reconnait sa véritable conversion.


Les sarments qui seront retranchés ne demeurent pas en Christ, ils ne lui obéissent pas. Les uns finissent par abandonner Christ à cause de la persécution et des épreuves et les autres à cause des soucis de la vie et de l’amour qu’ils ont encore pour monde. Leur coeur a été touché pour un temps, mais ils ne sont pas restés attachés à lui, et la semence n’a produit que de l’ivraie !


C’est une chose d’utiliser le nom de Jésus mais c’en est une autre de demeurer en lui !

Le grand problème est qu’un grand nombre de gens sont à l’intérieur des églises alors qu’ils ne sont pas de vrais chrétiens et c’est à ses personnes que Paul s’adresse ! Il les met en garde parce qu’ils s’illusionnent sur leur salut ! Un chrétien demeure en Christ et s’il ne le fait pas, c’est qu’il n'a jamais été régénéré !


Verset 25

Ce n’est pas parce que nous reconnaissons le messie que nous devons nous considérer mieux que les juifs. Le plan de Dieu s’accomplit parfaitement, parce qu’il voulait faire entrer les païens d’abord, puis le peuple d’Israël suivra derrière et refermera la porte. Leur coeur a été endurci afin que nous puissions rentrer.

« Une partie d’Israël », car nous voyons que depuis tout temps, des juifs se sont convertis et encore aujourd’hui, cela contenu.

« La totalité des païens » ne veut pas dire que le monde entier sera sauvé, car nous savons que depuis toujours des millions de gens sont morts et n’ont pas accepté Christ. La totalité, veut dire que ce sera la totalité des élus, ceux qui sont inscrits dans le livre de vie depuis la fondation du monde.


Verset 26 à 27

Tout Israël ou plus précisément "le reste" ne rentrera que lorsque les pains seront rentrés, et pas avant. Mais Dieu n’a pas rejeté son peuple, il l’aime et l’aimera éternellement. Comme tous les païens, eux aussi auront droit au pardon de leurs péchés dès lors qu’ils lui ouvriront leurs coeurs.

Ils sont encore sous l’ancienne alliance, mais bientôt ils connaîtront la nouvelle Heb 8:10-13 Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours–là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur cœur ; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple. Aucun n’enseignera plus son concitoyen, Ni aucun son frère, en disant : Connais le Seigneur ! Car tous me connaîtront, Depuis le plus petit jusqu’au plus grand d’entre eux ; Parce que je pardonnerai leurs iniquités, Et que je ne me souviendrai plus de leurs péchés. En disant : une alliance nouvelle, il a déclaré la première ancienne ; or, ce qui est ancien, ce qui a vieilli, est près de disparaître.


Verset 28 à 29

Même si la postérité d'Abraham comprend en réalité les circoncis de coeur, comme nous le dit Paul Gal 3:28-29 Il n’y a plus ni Juif ni Grec, il n’y a plus ni esclave ni libre, il n’y a plus ni homme ni femme ; car tous vous êtes un en Jésus–Christ. Et si vous êtes à Christ, vous êtes donc la postérité d’Abraham, héritiers selon la promesse, le peuple juif reste néanmoins toujours dans le coeur de Dieu, à cause de leurs pères et des promesses que Dieu leur a faites. Nb 23:19 Dieu n’est point un homme pour mentir, Ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera–t–il pas ? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera–t il pas ?


Verset 30 à 32

Ainsi, ils sont aujourd’hui dans le même état spirituel que les païens, Dieu a rétabli l’égalité entre juifs et païens par la désobéissance. Il viendra un temps où les juifs reconnaitront Christ et par là même, qu’ils sont pécheurs et qu’ils ont besoin de son pardon. Le salut n’est pas un dû pour eux, comme ils le pensent, ils ont besoin aussi d’expérimenter la miséricorde de Dieu ! La promesse de Dieu s’accomplit par la foi et non par les oeuvres et c’est que qu’ils doivent comprendre et expérimenter Gal 3:22 Mais l’Ecriture a tout renfermé sous le péché, afin que ce qui avait été promis fût donné par la foi en Jésus–Christ à ceux qui croient.


Verset 33 à 36

Ne cherchons pas à tout comprendre, les mystères de Dieu sont insondables, il est le grand sage, il est le créateur, il est parfait ne l’oublions jamais. Qui contesterait devant lui ? Il est le potier et nous ne sommes que l’argile. Jb 36:23 Qui lui prescrit ses voies ? Qui ose dire : Tu fais mal ? Dieu est Dieu et il est Souverain !





1 vue