CHRÉTIEN DE FOND OU CHRÉTIEN DE FORME ? 3 - Être un "chrétien de forme"




Il y aurait tant à dire sur le sujet et je vais tenter de vous apporter avec mon témoignage, ce qui caractérise un "chrétien de forme".

Je désire, éclairer les frères et soeurs qui ont ce désir de devenir des "chrétiens de fond" et qui souffrent d’être accusés de ne pas l’être, sans comprendre. Comme je le disais dans mon introduction, j’ai été un "chrétien de forme" durant plus de 20 années et je sais de quoi je parle.


Alors, je souhaite exhorter mes frères et soeurs, les encourager, leur dire qu’avec le Seigneur tout est possible ! Et que Ezéchiel 34 est aussi pour eux, Jésus n’abandonne pas ses brebis et il va les chercher lorsqu’elles sont perdues. Il est venu me chercher, il m’a tendu Sa main, moi qui doutais de mon salut, qui secrètement ne voulait pas tout lâcher et aimais encore bien trop de choses du monde.


Moi qui pensais encore, sans le dire dans le milieu chrétien, que tout dans ce monde n’est pas mauvais en sois. Dieu ne vous empêchera jamais de cultiver l’amour du monde, de l’argent, des passions, du sport, etc.. ! Vous êtes libres, mais Il vous dit simplement que l'amour du monde vous rend adultères et par conséquent ennemis de Dieu ! Jc 4:44 Adultères que vous êtes ! ne savez–vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu ? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu. Et c’est là que ça coince !

Oui je disais aimer Jésus, et c'était vrai, mais je m’aimais plus que lui, j’aimais mal mon épouse mais malgré tout plus que lui, j’aimais certaines passions et l’argent plus que lui !


Cela m’a amené bien loin de lui !


Ma vie de "chrétien de forme" a alors pris place dans l’univers du compromis et du mensonge. Compromis, parce que j’avais 3 pieds dans le monde et 1 pieds en Esprit. Mensonge tout d’abord pour mon Seigneur (Pardonne-moi, Oh mon Dieu !!), puisque je communiquais à tout va ma chrétienté et ensuite à ma famille en Christ, puisque le les trompais tous avec des pensées et des actes qui n’étaient que des contres témoignages. On pourrait appelé un "chrétien de forme", un chrétien de surface, pourquoi ?


Parce que avec les yeux et les oreilles, on pouvait voir un Daniel au culte, prier à haute voix, louer le Seigneur devant l’assemblée, parler en langue, participer au ménage, faire le jardinage de l’église, participer aux réunions de prières du mardi et même aller aider certains dans la détresse. Qui pouvait dire que mon coeur était vide de la présence de Dieu ? Personne ! Sauf Dieu lui-même et quelques frères et soeurs remplis de discernement. En effet, mon comportement extérieur masquait mon vide relationnel avec le Seigneur, mon inconstance, ma désobéissance et ma détresse intérieure. Lorsque j’étais dans un environnement chrétien, je jouais au chrétien, bien plus que d’être un vrai chrétien. Mon épouse elle, n’était pas dupe et cela créait un fossé entre nous de plus en plus grand !


Le "chrétien de forme" recherche en priorité son bien être avant le Royaume et la Justice du très haut. Il est obsédé par lui même, afin de gagner son salut par des actes de religiosité. Je ne comprenais pas pourquoi, alors que je voulais servir dans l’église, toutes les portes se fermaient. J’étais amer et j’en voulais aux responsables. Les "Chrétiens de fond" m’agaçaient et je les prenais pour des légalistes élitistes. Mon coeur se remplissait de plus en plus de haine pour ces chrétiens qui, à mes yeux, se croyaient au dessus de tout. Je disais toujours « J’aime Jésus et il ne m’abandonnera jamais, mais vous, vous êtes mauvais et sans coeur ! ».


Oui je le disais et plus je disais cela, plus mes paroles trahissaient l’absence de Jésus dans ma vie. Jamais Jésus n’aurait dit et agit comme cela. Il fallait se rendre à l’évidence, j’étais un chrétien tiède, de surface, un "chrétien de forme" et pas "de fond" !


Que s’est il passé alors ?


Après 20 années de "chrétien de forme", la colère de Dieu m’a saisie littéralement !


La bible dit :


> De ne pas utiliser le nom de Dieu en vain

Ex 20:7 Tu ne prendras point le nom de l’Eternel, ton Dieu, en vain ; car l’Eternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain.

> De ne pas être une occasion de chute pour nos frères et soeurs

Rom 14:13 Ne nous jugeons donc plus les uns les autres ; mais pensez plutôt à ne rien faire qui soit pour votre frère une pierre d’achoppement ou une occasion de chute.

> De respecter et de prier pour nos autorités

1The 5:12-13 Nous vous prions, frères, d’avoir de la considération pour ceux qui travaillent parmi vous, qui vous dirigent dans le Seigneur, et qui vous exhortent. Ayez pour eux beaucoup d’affection, à cause de leur œuvre. Soyez en paix entre vous.

> De conduire mon épouse vers le Sainteté Eph 5:25-26 Maris, aimez vos femmes, comme Christ a aimé l’Eglise, et s’est livré lui– même pour elle, afin de la sanctifier par la parole, après l’avoir purifiée par le baptême d’eau,

> D’avoir la crainte de Dieu

Ap 14:7 Il disait d’une voix forte : Craignez Dieu, et donnez–lui gloire, car l’heure de son jugement est venue ; et adorez celui qui a fait le ciel, et la terre, et la mer, et les sources d’eaux.

> D’être obéissant à sa parole pour devenir son disciple

Rom 6:17-18 Mais grâces soient rendues à Dieu de ce que, après avoir été esclaves du péché, vous avez obéi de cœur à la règle de doctrine dans laquelle vous avez été instruits. Ayant été affranchis du péché, vous êtes devenus esclaves de la justice.

> De mettre en pratique sa parole

Jc 1:22-23 22 Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas à l’écouter, en vous trompant vous–mêmes par de faux raisonnements. Car, si quelqu’un écoute la parole et ne la met pas en pratique, il est semblable à un homme qui regarde dans un miroir son visage naturel,

> D’entretenir une relation très étroite avec le Seigneur

1 The 5:16-17 Priez sans cesse. Rendez grâces en toutes choses, car c’est à votre égard la volonté de Dieu en Jésus–Christ.

> Qu’Il résiste aux orgueilleux

Jc 4:6 c’est pourquoi l’Ecriture dit: Dieu résiste aux orgueilleux, Mais il fait grâce aux humbles.

> De mourir à soi-même afin qu’il grandisse et que je diminue

Jn 3:30 Il faut qu’il croisse, et que je diminue.

> Qu’en pêchant sciemment, nous sommes en grand danger

Heb 10:26-27 Car, si nous péchons volontairement après avoir reçu la connaissance de la vérité, il ne reste plus de sacrifice pour les péchés, mais une attente terrible du jugement et l’ardeur d’un feu qui dévorera les rebelles.

> Qu’être ami du monde, c’est être ennemi de Dieu

Jc 4:4 Adultères que vous êtes ! ne savez–vous pas que l’amour du monde est inimitié contre Dieu ? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu.

> Que si nous ne pardonnons pas, IL ne nous pardonnera pas non plus

Mat 6:15 15 mais si vous ne pardonnez pas aux hommes, votre Père ne vous pardonnera pas non plus vos offenses.

> Que le salut n’est pas lié aux oeuvres mais à notre soumission et