Rechercher

ROMAINS 16




Verset 1 à 2

Paul nous parle d’une femme : Phoebé. C’est une fidèle servante du Seigneur comme il y en a eu beaucoup d’autres. Paul la recommande, car elle l’a beaucoup aidé ainsi que d’autres personnes.

Phoebé servait dans l’église de Cenchrées, petit port à une quinzaine de kilomètres de Corinthe. Elle était diaconesse, c’est à dire servante.

Bien d’autres femmes seront également mis à l’honneur par Paul et nous sommes donc loin de la misogynie de Paul que certains lui attribuent.


Verset 3 à 5

Une autre femme va encore être mentionnée : Prisca.

Paul aurait pu parler d’elle en disant simplement : « Aquilas et son épouse » et en faisant plus particulièrement les éloges d’Aquilas. Mais au contraire, il nomme Prisca en premier et son mari ensuite, parce qu’il reconnait la valeur de cette femme. Tous deux, sans aucune distinction, sont des précieux instruments pour l’oeuvre de Dieu. Encore une fois, si Paul était misogyne, jamais il n’aurait parlé ainsi de Prisca.


On peut d’ailleurs voir le courage de ce couple et surtout son plein dévouement pour la cause de l’évangile, mais aussi pour Paul en particulier. Paul n’est d’ailleurs pas le seul à leur en être reconnaissant, car il est bien mentionné que toutes les églises des païens l’étaient également.


Ils ont une église de maison et s’en occupent tous les deux. Il est important de se rappeler que lorsque Paul parle d'église, il parle de rassemblement de chrétiens dans les maisons. Les chrétiens se réunissaient dans une maison pour louer le Seigneur, le prier et entendre l'enseignement de la Parole de Dieu. Aujourd'hui, beaucoup d'églises de maison se créent un peu partout dans le monde, pour plusieurs raisons : la proximité, un petit comité, une évangélisation de quartier, mais aussi à cause de la persécution dans certains pays. Les vrais croyants ont soif d'authenticité et de vérité, c'est pourquoi de plus en plus de croyants ne supportent plus les grands bâtiments sans chaleur humaine. L'église primitive n'a jamais été un système ou une entreprise gérée par une poignée d'hommes, comme on peut le voir aujourd'hui.


Verset 6 à 16

Toutes une série de salutations pour toutes les connaissances de Paul, tous ceux qui lui sont venus en aide et qui travaillent de tout leur coeur pour l’accroissement de l’Eglise.


Verset 17 à 18

Paul va leur donner une recommandation sévère, dans le but de les protéger des mauvaises personnes. Nous ne devons pas juger et nous devons aimer notre prochain, c’est une vérité implacable qui doit absolument être respectée jusqu’au bout, mais nous devons aussi exercer le discernement et ne pas nous laisser piéger par ceux qui ont de mauvaises intentions dans leur coeur. Si nous devons gagner le plus grand nombre, nous devons aussi nous éloigner de ceux qui annoncent de fausses doctrines. Paul parle ici des judaïsants et des faux docteurs qui recommandaient de garder la loi de Moïse entre autre, mais cette recommandation reste valable encore aujourd’hui, car les sectes se répandent de plus en plus et le nom de Jésus n’a jamais été aussi répandu avec pourtant une grande quantité de mensonges dans le message.


Nous devons être prudents et pour cela, le seul moyen de les flairer, c’est de connaitre la parole de Dieu car elle est notre guide et notre repère pour voir clair et avancer sur le chemin de la Vérité. Paul ne nous demande pas de les affronter et de les convaincre qu’ils se trompent. Non ! Son message est clair : « Eloignez vous d’eux ». C’est important de passer notre chemin, car ils sont dangereux et surtout font perdre beaucoup de temps inutilement.

Paul donnera d’ailleurs cette recommandation à plusieurs reprises. voir article « De qui devons-nous nous éloigner ? » https://www.iltaime.com/single-post/2018/02/03/DE-QUI-DEVONS-NOUS-NOUS-ELOIGNER-


Verset 19

Les chrétiens de Rome sont reconnus comme obéissants ! L’obéissance est ce qui plait le plus à Dieu. Ce n’est pas une simple option pour l’entrée du Royaume, c’est une obligation. Quoi qu’il arrive, nous obéissons à un maitre, soit au diable, soit à Dieu ! Rom 6:16 Ne savez–vous pas qu’en vous livrant à quelqu’un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice ?

Toutefois, il est important de rappeler que l'enfant de Dieu n'obéit pas pour être sauvé (c'est par grâce uniquement qu'il a été sauvé), mais c'est justement parce qu'il reconnait la grâce sur sa vie qu'il obéit à la Parole de Dieu. l'obéissance est une reconnaissance naturelle et non un moyen pour recevoir le salut.


Verset 20

Nous pouvons être assurés que la fin du règne de Satan approche. Dieu lui même va l’enchainer pendant 1000 ans, puis ensuite il sera relâché pour un cours moment pour enfin être jeté dans le feu de Géhenne éternellement. Mais en attendant, ne nous laissons pas intimider, car n’oublions pas que nous avons reçu le pouvoir de marcher sur le scorpions et les serpents et sur toutes les puissances des ténèbres, mais aussi qu’en toute chose, nous sommes plus que vainqueurs par Jésus.


Verset 21

Timothée est avec Paul , ainsi que d’autres personnes que l’on retrouve dans les actes : Lucius en Ac 13:1, Jason en Ac 17:5 et Sosipater en Ac 20:4


Verset 22

Paul a dicté cette lettre à Tertius qui l’a rédigée.


Verset 23

Salutations d’autres personnes dont Gaïus qui fut l’un des rares à être baptisé par Paul. C’est d’ailleurs à lui que Jean adresse sa 3ème lettre. Eraste est également cité dans les act Ac 19:22 et 2 Tim 4:20


Verset 25 à 27

Le mystère de l’évangile a été caché pendant des siècles. Les prophètes avaient parlé, mais tant que Christ n’était pas venu pour mourir et ressusciter, rien ne pouvait être dévoilé. Aujourd’hui, nous savons qu’une grande partie des prophéties se sont réalisées, et que les autres vont s’accomplir très prochainement. Ce que Dieu dit il le fait, c’est pourquoi nous devons être sérieux avec sa parole et ne pas la prendre à la légère.

Si pendant des siècles le plan de Dieu a été caché, ce n’est plus le cas maintenant, car il est totalement révélé. Nous n’avons plus aucune excuse pour ne pas l’écouter et ne pas mettre en pratique ce qu’il nous demande.





7 vues