Please reload

2 CORINTHIENS 1

 

Verset 1 à 2

Nous voyons qu’en écrivant cette lettre, Timothée est avec Paul. 

 

Verset 3 à 7

Nous pouvons nous approcher de Dieu en toute assurance, sachant qu’il nous consolera dès que nous serons dans l’épreuve ou dans la peine Ps 86:15 Mais toi, Seigneur, tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, Lent à la colère, riche en bonté et en fidélité ; 

Tout ce qui nous est donné, n’est pas pour que nous le gardions, mais toujours dans le but de nous restaurer et de nous bénir d’abord, puis ensuite de bénir les autres à notre tour. Nous sommes tous des canaux de la grâce de Dieu et Dieu nous utilise pour déverser son amour aux autres. 

Nous ne souffrons jamais en vain, c’est toujours dans le but d’être d’une part formé par la main de Dieu, puis ensuite utilisé pour consoler les autres. Par les épreuves, nous apprenons également à connaitre notre Père, à nous rapprocher encore davantage de lui et à goûter à Son Amour et à Sa fidélité. 

Comme le dit l’expression « après la pluie vient le beau temps », on peut dire également " après la souffrance vient la consolation ". Il y a un temps pour tout et nous savons que Dieu finit toujours par nous rendre au centuple lorsque nous sommes dans ses voies.

 

Verset 8 à 9

Paul et ses compagnons ont vécu une épreuve qui était au delà de leur force. Ce qui ne veut pas dire qu’ils ne pouvaient pas la supporter, car nous savons que Dieu ne va pas au delà de nos limites 1 Cor 10:13 Aucune tentation ne vous est survenue qui n’ait été humaine, et Dieu, qui est fidèle, ne permettra pas que vous soyez tentés au delà de vos forces ; mais avec la tentation il préparera aussi le moyen d’en sortir, afin que vous puissiez la supporter. Ils ne pouvaient pas s’en sortir seuls, c’était impossible humainement et c’est là dessus que Paul insiste « Afin de ne pas placer notre confiance en nous-mêmes, mais de la placer en Dieu,… »

l’Epreuve était, soit, très difficile, totalement insurmontable pour eux, mais le Seigneur les a soutenus et leur a donné la victoire en finalité. Ils pensaient d’ailleurs qu’ils allaient mourir, tant ils ne voyaient aucun débouché. Seule la foi pouvait les faire tenir. Nous ne savons pas de quoi Paul parle exactement, mais nous savons combien cet apôtre a vécu de grandes tribulations, et plus particulièrement à Antioche (Turquie actuelle, en Asie) où il a été lapidé et laissé pour mort. Est-ce de cet épisode qu’il parle ? Ac 14:19 Alors survinrent d’Antioche et d’Icone des Juifs qui gagnèrent la foule, et qui, après avoir lapidé Paul, le traînèrent hors de la ville, pensant qu’il était mort. 

Quoi qu’il en soit, lui et ses compagnons étaient prêts à mourir pour la cause de l’évangile.

 

Sommes-nous prêts, nous aussi, à donner notre vie pour l’évangile ?

Ne croyons pas que suivre Christ est facile, beaucoup ont payé de leur vie dans le passé et c’est encore le cas pour beaucoup aujourd’hui (héb 11:35-40 nous parlent de plusieurs d’entre eux). Nous ne suivons pas le Seigneur pour être heureux, mais parce que nous avons compris ce qu’il a fait pour nous ! Bien que le salut soit offert gratuitement, nous avons une dette envers lui, car il a tout donné pour nous sauver. Notre vie lui appartient et il en fait ce qu’il veut. Paul et ses compagnons étaient prêts à tout parce qu’ils avaient pleinement confiance en ce que Dieu faisait. Même s’ils devaient mourir, ils savaient que c’est parce que Dieu le permettrait et qu’ainsi son plan parfait s’accomplirait. Nous ne comprenons pas les plans de Dieu,  car ils sont au delà de notre compréhension, mais faisons-lui confiance, car il est parfait. Si notre vie lui appartient, alors laissons-le nous guider jour après jour afin de marcher dans ses voies et d’accomplir son oeuvre. Il ne nous a pas promis que tout irait bien, il nous a promis sa paix dans notre coeur, sa présence et la vie éternelle, alors pour le reste, marchons dans ses voies et faisons lu confiance.

 

Verset 10 à 11

Dieu a délivré Paul et n’a pas permis cette fois-là qu’ils meurent, lui et ses compagnons, parce qu’il voulait se servir de Paul pour annoncer l’évangile dans le monde entier. 

 

N’ayons pas peur, mais au contraire, ayons l’assurance que si Dieu veut nous utiliser pour une tâche bien précise, il le fera et nul ne pourra l’en empêcher. 

Prions les uns pour les autres, et plus particulièrement pour ceux qui sont dans des situations très compliquées. Il y a des Millions de gens persécutés dans le monde et nous ne devons pas les oublier, ils sont précieux pour le Seigneur, car Dieu les utilise dans leurs situations, mais leur vie est en danger permanent. Pensons à eux et surtout prions pour eux. 

En voyant certaines situations se renverser de manière favorable, nous ne pouvons d’ailleurs que remercier le Seigneur et être témoin de sa fidélité et de son amour. Nos prières sont entendues, c’est pourquoi, nous devons persévérer car elles sont une source de bénédictions pour ceux qui sont dans les tribulations.

 

Verset 12 à 13

L’évangile est simple à comprendre, parce que Dieu s’adresse à tous, sans exception. il n’a pas écrit un livre pour les érudits, mais une lettre qui se lit avec la simplicité du coeur, sans chercher à en détourner le sens. 

 

Nous compliquons parfois notre message, alors que Paul a dit que la seule chose qui importait était de prêcher la croix ! 1 Cor 1:17 Ce n’est pas pour baptiser que Christ m’a envoyé, c’est pour annoncer l’Evangile, et cela sans la sagesse du langage, afin que la croix de Christ ne soit pas rendue vaine. 

Oui, la croix est difficile à prêcher, mais elle doit l’être non avec nos moyens humains, et qui plus est, toute une série de stratagèmes et de discours bien ficellés, elle doit se faire avec la puissance du Saint-Esprit, car ce n’est pas nous qui convainquons, mais seul l’Esprit de Dieu peut le faire dans le coeur de l’homme. Faisons-lui confiance, car si nous prêchons la croix, c’est lui qui fera le reste. 

 

Verset 14 

N’est-il pas merveilleux de voir des chrétiens que nous avons évangélisés, devenir matures au fil des ans. C’est une bénédiction pour eux de grandir dans le Seigneur, mais cela en est une pour nous également de savoir que nous n’avons pas travaillé en vain. Ce n’est certes pas l’homme qui se glorifie, car il n’est qu’un instrument, mais il se glorifie dans le Seigneur, parce qu’il est encouragé d’une part, et qu’il sait que le Seigneur le félicitera à son retour.

 

Verset 15 à 16

Tout grand serviteur de Dieu est une grâce pour chacun d’entre nous. Paul l'est d’autant plus parce qu'il est l’un des plus grands apôtres de l'Eglise. Mais les corinthiens s’en apercevaient-ils vraiment ? Je ne pense pas ! A plusieurs reprises, il a du les agacer en les reprenant ! 

 

Ne recherchons pas forcément la gentillesse et l’empathie chez ceux qui nous dirigent. L’amour est un fruit absolument indispensable, mais le message transmis aux fidèles est extrêmement important. L'autorité est une source de bénédiction et il ne faut pas la rejeter lorsqu’un serviteur est obligé de l’utiliser avec plus de force que d’habitude. Jésus n’a pas toujours été tendre dans ses propos, car parfois il est nécessaire de reprendre avec fermeté, et cela pour le salut des âmes. 

Paul pensait les bénir 2 fois en se rendant chez eux à deux reprises : une fois avant de se rendre en Macédoine et une deuxième fois en revenant de la Macédoine. 

 

Verset 17

Plus loin  au chapitre 2, Paul va expliquer la raison pour laquelle son plan a changé. Ce n’est en aucun cas parce qu’il ne tient pas ses paroles, mais parce qu’il a senti que ce n’était pas encore le moment.

 

Les silences et le recul sont parfois nécessaires, et cela dans le but d’apaiser mais aussi de réfléchir et d’avancer. 

 

Verset 18 à 20

Dans une assemblée, il y a toujours des personnes de mauvaises foi et insoumises aux autres, mais aussi aux Seigneur. Paul est obligé de justifier la raison pour laquelle il n’est pas venu chez eux, comme il l'avait prévu et surtout de leur expliquer que cela ne doit en aucun mettre en doute le message de l’évangile qu’il leur a péché. Toute la parole de Dieu est vraie et rien ne doit être rajouté ou retranché. 

Jésus est l’Amen, tout ce qui sort de sa bouche est vérité Ap 3:14 Ecris à l’ange de l’Eglise de Laodicée : Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu. Toutes ses promesses s’accomplissent par la foi et nous ne devons jamais en douter.

Tout ce que Dieu a dit, il le fera, parce qu’il n’est pas un Dieu qui ment ! Nb 23:19  Dieu n’est point un homme pour mentir, Ni fils d’un homme pour se repentir. Ce qu’il a dit, ne le fera–t–il pas ? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera–t il pas ? 

 

Verset 21 à 22

C’est Dieu qui affermit, qui oint et équipe ses serviteurs. 

Nous sommes affermis pour annoncer l’évangile, oints, c’est à dire consacrés, pour son service et équipés des dons de son Esprit pour agir avec puissance.

Un véritable enfant de Dieu a reçu l’onction de la part de Dieu et grâce à la parole, il a à sa portée toute la connaissance 1 Jn 2:20 Pour vous, vous avez reçu l’onction de la part de celui qui est saint, et vous avez tous de la connaissance. Ce ne sont pas les hommes qui oignent, c’est Dieu ! Et dès lors, qu’il nous a choisis et que nous faisons partis de sa famille, nous sommes mis à part pour lui et son Esprit nous équipe et nous enseigne jour après jour afin que nous marchions dans les voies de la sanctification. 

 

Verset 23 à 24

Avant de leur expliquer les raisons pour laquelle il n’est pas venu, Paul veut surtout leur assurer que c’était dans un seul et unique but : ne pas les attrister encore davantage. La lettre précédente les avait repris sévèrement et il fallait leur laisser du temps pour comprendre et les amener à la repentance.

 

A première vue, le fait de prendre des distances avec quelqu’un peut parfois paraitre très dur, mais c’est extrêmement important pour que le temps puisse faire son oeuvre dans les coeurs. Paul ne voulait pas revenir avant qu’ils n’aient vraiment mis en application ce qu’il leur avait demandé de faire. Revenir trop vite l’aurait très certainement obligé à intensifier la réprimande, chose qu’il voulait absolument éviter.

 

La patience a de grandes vertus, c’est pourquoi nous devons laisser le Saint-Esprit prendre sa place en nous afin que son fruit soit de plus en plus évident dans notre vie.

 

 

 

Please reload