Please reload

LA COUVERTURE SPIRITUELLE : DOCTRINE BIBLIQUE OU DOGME PAÏEN ?

 

INTRODUCTION :

 

Parfois la frontière entre le juste et le faux doctrinalement et pratiquement ne passe pas par les mots, ou par la pratique, mais par les cœurs de ceux qui sont impliqués. Les gens peuvent faire des reproches aux dirigeants et vice-versa. Néanmoins, la bêtise vient souvent des deux côtés ! C’est le peuple d’Israël qui a demandé un roi alors que ce n’était pas la volonté de Dieu pour eux. Dieu voulait être leur roi ! La théocratie n’est pas le gouvernement par un homme. Ca, c’est une dictature ! La théocratie c’est lorsque Dieu gouverne. Cela s’est accompli avec la nouvelle alliance avec la déclaration que « Christ est le chef (la tête) de tout homme ! » C’est la promesse de Jésus : « Je bâtirai mon église ! »

 

Parfois la limite entre la vérité et l’erreur est visible par l’accentuation que l’on y met. Jésus est la vérité. Elle est vivante et dynamique. Jésus est le fils de Dieu et le fils de l’homme. Logiquement, ces deux choses ne peuvent être vraies pour le même individu au même moment, mais notre univers n’est pas déterminé par le rationnel. Il est structuré relationnellement. La vérité est une personne ! Jésus est à la fois le fils de Dieu et le fils de l’Homme. Nous devons retenir ces deux choses simultanément pour que l’on soit dans la vérité par rapport à qui Il est. Si nous abandonnons une ou l’autre de ces vérités, nous nous retrouvons dans le fossé de l’autre côté de la route. Pour rester dans la ligne divine, nous devons regarder ces deux vérités comme étant également, absolument, totalement vraies simultanément ! Nous ne pouvons qu’adorer. Nous ne pouvons pas comprendre, donc contrôler cela ! Si je pouvais le faire, je serais Dieu. Mon âme doit adorer le mystère du Fils de Dieu qui est le Fils de l’Homme ! Tous les trésors de sagesse et de connaissance sont cachés en Christ. (Colossiens 2:3)

 

Prenons l’exemple de la « paternité spirituelle » ou « ministère de père ». Il y a une tension de la vérité à ce propos ! Regardons ce qui se passe si nous accentuons une facette au détriment d’une autre.

 

Si je mentionne Moïse et Josué, Elie et Elisée tout comme Paul et Timothée, qu’en pensez- vous ? Qu’enseigneriez-vous à ce propos ? La plupart des gens vous parleraient de la nécessité d’avoir un père ou un guide spirituel. Et ce serait la moitié de la vérité. Parce que ni Moïse, ni Elie ni Paul n’ont eu de père spirituel ! Paul utilise même cet argument comme établissant l’authenticité de son message apostolique ! Lisez Galates 1:15-24 ! C’est l’autre côté de la vérité.

Pourquoi enseignerait-on la nécessité d’avoir un père spirituel à partir de ces exemples et non l’autre côté ? Quelle serait la motivation du cœur ? Si j’avais besoin de contrôler et d’avoir des personnes qui me sont soumises, j’accentuerais le besoin d’avoir une père spirituel. Si je suis un rebelle et que je veuille justifier mon indépendance, j’enseignerais que l’on ne se soumet à personne d’autre qu’à Dieu !

Néanmoins, si je n’ai pas une idée à défendre, j’enseignerais les deux côtés. « Christ est le chef (=la tête) de tout homme” déclare Paul aux Corinthiens dans 1 Cor. 11:13. Et pourtant dans le même livre, (1 Cor 4:14) Paul avertit les Corinthiens comme « ses enfants bien-aimés. » La vérité est vivante et toujours en tension ! « Christ est le chef de tout homme », et « soumettez-vous les uns aux autres dans la crainte de Dieu » sont vraies et valables simultanément !

Notre but est d’être direct. Certains diront que je suis trop direct. Etre « gentil » n’a jamais été un de mes buts dans la vie, ce n’est pas à passé 50 ans que je vais l’adopter comme nouveau but. « Gentil » n’est pas un fruit de l’Esprit ! Et j’ai Paul comme modèle pour être direct ! Dans Galates, il demande à ceux qui faisaient la promotion de la circoncision « d’aller jusqu’au bout et de se castrer eux-mêmes » (Gal 5:12 Trad. du Message)

Il est aussi puissamment sarcastique quand il parle aux Corinthiens de leur relation avec de faux apôtres ! Lisez 2 Cor 11 dans une version amplifiée !

 

LISTE DES PASSAGES QUI ENSEIGNENT LA COUVERTURE SPIRITUELLE PAR LA SOUMISSION A UNE AUTORITÉ DÉLÉGUÉE : ???.....aucun.

 

LISTE DES PASSAGES QUI ENSEIGNENT QUE LA SEULE COUVERTURE SPIRITUELLE DOIT ETRE JESUS ET LUI SEUL :

1 Timothée 2:5 : « Car Dieu est un, et le médiateur entre Dieu et les hommes est un, l' homme Christ Jésus »

La réforme s’est battue à propos de ce verset ! As-tu besoin d’un « prêtre » entre toi et Dieu qui soit un médiateur ? Doctrinalement, la plupart des chrétiens répondraient aujourd’hui par un « NON » éclatant !

Pourquoi donc se laissent-ils impliquer à pratiquer cet enseignement ? Pourquoi pensent-ils qu’ils doivent être soumis à un responsable pour être protégé spirituellement ? D’où cela peut-il provenir ? Cela provient de l’enseignement de l’église romaine qui dit que le salut n’est possible que si tu fais partie de l’institution romaine et soumis à un prêtre.

 

L’acceptation de ce dogme par des chrétiens charismatiques est encouragée par les deux côtés. Les gens ne veulent pas prendre l’entière responsabilité de leur relation avec Jésus, et ne faire confiance qu’à Lui seul pour leur sécurité spirituelle, alors ils mettent quelqu’un d’autre à cette place. Les responsables trouvent que ce dogme est très utile pour garder les gens à leur place, c'est à dire dans leur ministère. Dans le jargon psy, cela s’appelle une relation de codépendance.

 

Si Jésus est ta « tête », de quelle protection spirituelle supplémentaire as-tu besoin ? Prends ta responsabilité d’être en Christ !

1 Jean 2:24-28 : « ...pour vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous, et vous n'avez pas besoin que personne vous enseigne; mais comme la même onction vous enseigne à l'égard de toutes choses, et qu'elle est vraie et n'est pas mensonge, et selon qu'elle vous a enseignés, vous demeurerez en lui. »

Jean 16:3 : « .. Mais quand celui-là, l'Esprit de vérité, sera venu, il vous conduira dans toute la vérité. »

En Christ, par l’onction, la vérité nous est enseignée. Jean dit que c’est l’antidote pour ceux qui essaient de tromper. Oui, nous avons des enseignants, mais nous avons le Saint-Esprit et la promesse de Jésus qu’Il nous guidera dans toute la vérité.

 

De nouveau, la codépendance est encouragée par les deux parties : Une partie a besoin d’être indispensable, et l’autre ne veut pas prendre la responsabilité d’entendre Dieu elle-même.

Ta protection de la tromperie spirituelle est en Christ et dans Son onction. Jésus déclare que ses brebis entendent Sa voix. (Jean 10:4) ! C’est ta responsabilité et ta liberté !

1 Pierre 2:4-10 : « ... une maison spirituelle, un sainte sacrificature, pour offrir des sacrifices spirituels, agréables à Dieu par Jésus Christ »

Nos sacrifices spirituels sont acceptables à Dieu par Jésus Christ et non pas par une autre personne ! Nous sommes tous des sacrificateurs « saints » et « royaux ». Il n’y a pas de prêtres de 1ère ou 2ème classe ! Il n’y a qu’une première classe !

Pourquoi quelqu'un amoindrirait-il la doctrine de Christ en laissant n’importe qui sur terre prendre une des fonctions qu’Il a sur ta vie ?

 

Pierre continue au chapitre deux, puis au chapitre cinq il parle de nos relations en tant que sacrificateurs royaux. Il parle de la soumission aux autorités civiles, à l’autorité dans la place de travail, même si ce qu’elle exige est injuste. Il parle des femmes qui se soumettent à leur maris, et les maris à leurs femmes « pour que leurs prières ne soient pas interrompues. » Sa conclusion se trouve au verset huit du chapitre trois : « Enfin, soyez tous d'un même sentiment, sympathisants, fraternels, compatissants, humbles... »

Dans le reste du chapitre 3 et dans le 4, il parle de nous soumettre aux circonstances si nous devons souffrir parce que nous sommes chrétiens. Le chapitre 5 parle des relations avec les autorités spirituelles. Les responsables doivent servir sans « dominer sur des héritages. » Les jeunes sont exhortés à être soumis aux anciens, mais tous doivent être soumis les uns aux autres, et revêtus d’humilité.

Quand quelqu'un demande. « A qui es-tu soumis ? » c’est souvent une question insidieuse. Ils ont leur « couverture » et ils pensent que ceux qui n’en ont pas sont moindres. Ma réponse à de telles personnes est la suivante : « Je suis soumis à toi ! » Quelle réponse ! Et quelle réalité ! Merci à Robert Fitts pour cette idée ! (D’un livre qui va être publié, « 40 tendances.. » www.robertfitts.com

 

La soumission hiérarchique n’est pas néo-testamentaire. Il y a un Maître qui est Jésus et nous sommes tous frères. La soumission hiérarchique est une invention du système païen et de l’église romaine. Elle arriva quand une prêtrise païenne a été imposée au peuple de Dieu.

La religion, c’est des gens spéciaux (prêtres, pasteurs), quisont dans un endroit spécial (temple) à un moment spécial (jours et temps religieux) faisant des choses spéciales (rituels) pour des gens qui n’ont pas le droit de le faire eux-mêmes. Cela produit le pouvoir de la prêtrise, et délivre les gens de leur responsabilité. C’est là le « marché » de la religion. Tu me donnes ta liberté (et ton argent) et je retire tout sentiment de responsabilité de ta vie, ou de culpabilité pour ton péché. Tu jouiras d’une vie libre de responsabilité morale. Tout ce que tu dois faire c’est d’appartenir à l’institution. Tu iras aussi en enfer vu que tu ne connais pas Jésus ! Mais qui a dit que c’était une bonne affaire ?

Cet esprit religieux est le même qui a massacré des multitudes de gens qui voulaient simplement lire la bible eux-mêmes.

Combien de cet élitisme spirituel est-il entré dans l’église charismatique ?

Psaume 27:1 : « L'Éternel est ma lumière et mon salut: de qui aurai-je peur ? L'Éternel est la force de ma vie : de qui aurai-je frayeur? »

Psaume 140:7 : « L'Éternel, le Seigneur, est la force de mon salut; tu as couvert ma tête au jour des armes. » 

 

On devrait savoir que le dogme de la couverture spirituelle est faux simplement parce qu’il est basé sur la crainte. Ce dogme dit que ta vie n’est pas protégée spirituellement, c-à-d que tu es ouvert aux influences et aux attaques démoniaques dans ta vie si tu n’es pas soumis à quelqu'un qui est au-dessus de toi dans la hiérarchie religieuse.

Le royaume de Dieu trouve son énergie par la foi au travers de l’amour. Si j’aime vraiment les gens, ma responsabilité en tant que responsable c’est de les amener le plus près possible du visage de Jésus. Ou comme Paul le disait en 2 Corinthiens 11:2. «.. vous présenter au Christ comme une vierge chaste. » C’est cela notre boulot ! Les apôtres et les prophètes posent les fondations. Les fondations sont cachées. Elles soutiennent le reste du bâtiment qui grandit en direction du ciel. Ils ne sont pas la couverture !

Le royaume des ténèbres puise son énergie par la crainte au travers de la haine. Si j’ai comme motivation le contrôle des gens, au fond je les méprise. Les gens ont étés créés pour Dieu. Ils ont étés créés pour la liberté. Ma motivation de base quand je sème la crainte pour avoir le contrôle et pour être dans une place de « couverture » est ma haine des gens. Je les vois comme étant quelque chose dont mon ministère puisse bénéficier, qui fasse tourner mes programmes, qui soit au service de ma vision, et, plus généralement, à garder en place pour mon avantage.

Psaume 105:39, Esaïe 4:5 : « car sur toute la gloire il y aura une couverture »

 

Voilà ce qu’on voyait quand Dieu fait sortir d’Egypte les enfants d’Israël. La nuée le jour et le feu la nuit était leur couverture. Sa gloire, Sa présence étaient leur couverture.

Voilà ce qu’on voyait quand Dieu créa la nuée de jour et le feu de nuit « sur toute l`étendue de la montagne de Sion » comme couverture de Sa gloire.

 

Qui est ta couverture ? Le glorieux, éternel, tout-puissant Dieu lui-même ! Sa présence dans la nuée et dans le feu. Sa gloire manifestée dans ma vie. Voilà le monde de mon Père ! J’habite dans Sa présence !

Si tu cherches un homme qui fasse ce que Dieu s’est réservé, tu vas expérimenté une crainte qui ira croissante. Tu vas devenir de plus en plus dépendant de cet homme et de son ministère. Tu vas renier de plus en plus la doctrine de Christ ! Tu vas glisser de plus en plus vers un esprit sectaire.

 

PASSAGES QUI SONT CONTRE UNE COUVERTURE SPIRITUELLE.

 

Matthieu 23:8-12 : « Et n`appelez personne sur la terre votre père; car un seul est votre Père, celui qui est dans les cieux. »

Dans Mat 23 Jésus dit « malheur » après « malheur » aux responsables religieux de son époque. Son enseignement à ses disciples est très simple : Ne vous faites pas appeler « Rabbi », « maître » ou « père » comme ils le font, parce que vous avez un Père, le Père céleste et vous avez un Maître, le Christ. Et à part ça « vous êtes tous frères. »

Ce ne peut être plus simple que ça. Mais nous somme si habitués à l’utilisation religieuse de ces termes, et nous sommes tellement habitués au déni des responsabilités que nous acceptons d’utiliser ces termes pour nous et pour nos frères. Jésus nous commande de ne pas le faire !

 

Qu’en est-il de « Et n`appelez personne sur la terre votre père »  ?

est-ce si difficile à comprendre ?

2 Corinthiens 1:24 : « ..non pas que nous dominions sur votre foi, mais nous contribuons (travaillons avec vous) à votre joie, car vous êtes fermes dans la foi. »

Paul était-il supérieur aux Corinthiens dans la foi ? Oui, il leur lance un appel comme un père. Mais il est très clair quand il leur dit que s’il prenait une place dominante, « couvrante » il ne les aiderait pas à se tenir debout. Il précipiterait leur chute.

 

PASSAGES QUI SONT TORDUS POUR L’ENSEIGNEMENT DE LA COUVERTURE SPIRITUELLE.

 

Matthieu 8:9 « moi aussi, je suis un homme placé sous l'autorité d'autrui » (Darby)

Le centurion reconnaissait que Jésus était un homme placé sous une autorité, comme lui-même, et que de ce fait il avait l’autorité. Observation correcte. Le centurion était sous César et Jésus était sous Dieu.

Cependant, beaucoup parlent de ce passage en faisant une fausse application. Il disent que si tu veux avoir de l’autorité tu dois te soumettre à une structure hiérarchique, donc à moi ! Remarque, c’est juste, si tu veux avoir de l’autorité dans leur structure.

Mais Jésus n’était pas dans une structure quelconque. Il avait de l’autorité parce qu’il était soumis à Dieu, et c’est cela la vraie application de ce passage. C’est cette application que nous voyons dans Actes 4:19 : ils refusèrent de se soumettre au conseil juif, et sont demeurés fidèles dans leur soumission à Dieu. L’autorité de Dieu vient de la soumission à Dieu. Elle ne vient pas de la soumission à un homme.

Psaume 91:1 : « Celui qui habite dans la demeure secrète du Très-haut logera à l'ombre du Tout-puissant. »

 

Certains enseignent que « l’ombre du Tout-puissant » est l’autorité déléguée et déclarent que la protection promise dans le psaume est liée à la soumission à cette autorité déléguée.

Pourtant la déclaration du psaume 91 est une des plus puissantes concernant notre protection du fait que nous sommes en Dieu ! Relisez-là ! Croyez-là ! Jouissez-en ! Ne laissez personne diminuer la révélation de ce psaume !

 

QU’EN EST-IL DES « BOUCLIERS DE PRIERE » ET DE LA « COUVERTURE DE PRIERE ? »

 

Il n’y a aucun passage des écritures qui en parle. Nulle part. Ni dans le nouveau, ni dans l’ancien testament. Rien !

Quelles étaient les prières du nouveau testament face aux attaques spirituelles ? Ce sont des prières de hardiesse ! Voyez Actes 4:24-31 et Ephésiens 6:18-20 !

De quoi parlent les prières du nouveau testament en général ? Elles parlent de la révélation de qui nous sommes en Christ ! Voilà l’enjeu !

Lisez Ephésiens 1:15-23 ! Pourquoi chercher une protection et une couverture humaine si tu as eu une révélation de ta position en Christ, au-dessus de toute autorité et principauté ?

Et Ephésiens 3:14-21 ? Nous n’avons pas besoin d’un homme, nous avons besoin de révélation de la « puissance qui opère en nous » qui peut faire « infiniment plus que tout ce que nous demandons ou pensons » !

Et regardez Philippiens 1:3-11, La prière en est que « votre amour abonde encore de plus en plus en connaissance et toute intelligence ». Nous devons connaître qui nous sommes et ce que nous avons en Christ !

Même chose dans Colossiens 1:9-11 et 1 Thessaloniciens 3:11-13 et Philémon 1:4-6

La prière n’est pas exaucée ni efficace par la multiplication des gens qui prient. Recevez-vous certains de ces mails en chaîne qui vous demandent de le renvoyer pour qu’à la fin il y ait un million de gens qui prient, et que un certain enfant soit alors guéri du cancer ? Ce n’est pas la prière ni la foi biblique ! Jacques nous dit que « La fervente supplication du juste peut beaucoup. » Tout ce qui est demandé c’est un homme juste. Un homme avec la bonne relation envers Dieu.

Je ne suis pas plus protégé si le nombre de gens qui prient pour moi augmente. Ou cela se trouve-t-il dans la bible ? La question est de savoir si oui ou non je suis en Christ et Lui obéit avec assurance quelles que soient mes circonstances. La bataille est une bataille de la foi - Suis-je en Christ ou crois-je aux circonstances ?

 

EQUILIBRE SVP !

 

Oui, oui, oui, je sais que beaucoup utilisent le terme « couverture spirituelle » et qu’ils ne veulent pas parler d’un dogme païen/romain. Ils veulent parler de bonnes relations dans le corps de Christ, avec des amis proches qu’ils aiment et qui sont ouverts pour écouter leurs corrections. A nouveau oui, oui.

Nous avons besoin de relations où nous puissions « nous parler l’un l’autre dans l’amour » ou alors nous ne pourrons pas grandir comme Paul le dit dans Ephésiens 4:15. La soumission est une attitude de cœur et non pas une place dans une structure hiérarchique. Chaque fois dans l’écriture qu’il est question de soumission à différentes structures d’autorité, on y trouve immédiatement l’instruction « d’être soumis les uns aux autres. » La réalité de la fraternité de la sacrificature royale n’est jamais absente. Nous avons désespérément besoin de cette réalité !

Cependant celui qui est ambitieux et avide de pouvoir va se soumettre à la hiérarchie simplement parce que c’est le chemin qui mène au pouvoir. Ils seront soumis à ceux qui sont au- dessus d’eux mais ne recevront rien de ceux qui sont « en dessous. » Ce sont des experts dans « l’ordre établi » mais il leur manque un cœur humble. Ils feront les choses imposées par la hiérarchie, mais ils ne feront jamais les choses qui impliquent « les uns les autres. » Ils dépendent énormément des exemples et de la terminologie de l’ancien testament tels que le complexe de « l’homme de Dieu » (c’est une autre histoire), mais il leur manque la compréhension de la réalité du Nouveau Testament de « vous êtes un dans le Christ Jésus. » (Galates 3:28).

Cela devient encore plus ridicule quand un de ces responsables « se soumet » à un autre responsable qui vit à des milliers de kilomètres. Et qu’il utilise cette « soumission » lorsqu’il se présente: « Je suis un homme soumis. Je suis sous une autorité. » L’implication de cela ? Soumettez-vous à moi !

 

Soumis à quelqu'un à l’autre bout du monde ? Qu’est que cela signifie ? Est-ce qu’il voit comment tu vis ? Et pas de soumission vis-à-vis des frères qui te sont proches parce que ils sont inférieurs dans la structure ? Ce n’est pas un cœur humble. C’est un cœur orgueilleux !

« L’orgueil de la vie » ou l’orgueil provenant de la place et de la position, est n°1 dans la trinité satanique.

Le n°2 est « la convoitise des yeux », ou le matérialisme et la richesse.

Le n°3 est « la convoitise de la chair ». John Wimber les nommait « la gloire, l’or, et les filles » 

 

Les structures de commandement et de contrôle se focalisent sur la position, la place, les hiérarchies et appellent cela « le bon ordre ». Quand la loyauté envers une structure, un homme ou une institution prend une place plus importante que la loyauté envers la vérité, nous sommes entrés dans une éthique mafieuse. La loyauté a une plus grande valeur que la vérité. C’est la caractéristique de base d’une secte. Et toutes les sectes sont en fin de compte impliquées dans le pouvoir, l’argent et le sexe.

Graham Cook a dit : « J’ai vu beaucoup d’eunuques dans la maison de Dieu et très peu de fils qui produisent du fruit. » (A Divine Confrontation (Une confrontation divine) p.99). Oui ! Amen ! Des gens qui sont fidèles aux réunions et au programmes ! Des gens soumis. Mais des gens qui n’ont pas la foi pour faire quoi que ce soit pour Dieu ! Certains des plus fidèles sont ceux qui ont le moins de foi !

J’ai connu des gens qui sont loyaux envers une certaine « maison spirituelle » au point de déloyauté envers la maison que Jésus construit. Le dogme de la couverture spirituelle est une des technologies spirituelles utilisée pour créer de telles tromperies et pour créer des eunuques.

Jésus enseigna que nous sommes tous frères. Paul, Pierre, Jean et Jacques ont beaucoup parlé de « les uns les autres ». Comment le pratiquons-nous ?

Avez-vous déjà fait une liste de tous les versets qui parlent de « l’un l’autre » ou « les uns les autres » ? En voilà un bon sujet d’étude !
Ou encore mieux - comment le pratiquer aujourd’hui ?

 

Steve Hill

www.harvest-now.com

 

 

Please reload