Rechercher
  • L. GILMAN

2 CORINTHIENS 10



Verset 1

Nous voyons qu’à travers ses lettres, Paul est à la fois ferme et rempli d’amour. Mais une lettre n’est que l’expression de ce qu’il veut dire à un moment précis, pour des choses bien précises.

Dans sa première lettre aux corinthiens, il nous a montré qu’il n’était pas forcément à l’aise avec eux 1 Cor 2:3 Moi–même j’étais auprès de vous dans un état de faiblesse, de crainte, et de grand tremblement ; Cela dit, certains opposants lui reprochent d’être gentils quand il est présent et beaucoup plus hardi quand il est loin. Alors Paul va leur répondre de manière personnelle, car ces reproches s’adressent à lui uniquement.


Verset 2

Les chrétiens judaïsants pensaient que Paul avaient tort de ne pas imposer la loi juive aux chrétiens des pays juifs, c’est la raison pour laquelle ils pensent que Paul marche selon la chair.


Verset 3 à 4

Sur quoi Paul va attester en effet qu’il est pleinement humain, mais il va préciser que sa manière de combattre est totalement spirituelle.


Dieu nous a donnés, par son Esprit, des armes de combat puissantes, mais elles sont spirituelles, c’est pourquoi, nous ne pouvons combattre que spirituellement.

  • La parole de Dieu est notre épée

  • La foi est notre bouclier

  • L’obéissance est notre cuirasse

  • Le nom de Jésus, c’est à dire la vérité est notre ceinture

  • L’assurance que nous sommes enfant de Dieu est notre casque

  • L’amour de la vérité, de l’évangile est nos chaussures.

  • N’oublions pas la prière qui est notre appui et notre soutien. Par elle nous nous fortifions et nous recevons le secours du Seigneur.

Voir Eph 6:13-18


Verset 5

Paul combat même les pensées et les raisonnements, car elles doivent se soumettre à l’obéissance de Christ. C’est d’eux que viennent les mauvais projets, les calomnies et les querelles.


Voilà à quoi Dieu veut que nous pensions Ph 4:8 Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l’approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées.

Si ce n’est pas le cas, alors chassons de nos coeurs ce que l’ennemi a semé et laissons le Seigneur y régner.


Verset 6

Notre sanctification n’a pas de fin, elle doit continuer jusqu’au bout de notre pèlerinage sur cette terre. Notre objectif n’est pas d’être à peu près convenable, nous devons tendre vers la perfection. C’est pourquoi nous n’avons pas à avoir d’indulgence envers la désobéissance. Jésus a mis la barre très haute et nous devons lui obéir Mat 5:48 Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait. Nous ne parviendrons jamais à la perfection, mais cela reste quand même notre objectif.


Verset 7

Ce n’est pas l’apparence qui fait de nous un vrai chrétien. Ce n’est pas ce que nous voulons montrer aux autres qui est important, c’est ce que nous sommes en réalité devant Dieu qui l’est. Beaucoup trop souvent, nous avons tendance à juger selon les apparences, or Jésus nous dit de le faire selon la justice, c’est à dire selon notre obéissance aux commandements de Dieu Jn 7:24 Ne jugez pas selon l’apparence, mais jugez selon la justice.

Seul notre amour envers Dieu et notre prochain nous qualifiera devant lui, tout le reste ne sera que du vent.


Verset 8 à 11

Paul est en effet autoritaire dans ses lettres, mais il ne l’est pas plus par écrit, comme le disent certains, que lorsqu’il est devant les corinthiens.


Comme Jésus, le grand apôtre Paul a été aussi critiqué. Ne soyons donc pas étonnés quand nous le sommes aussi. Il y a toujours eu des détracteurs, des gens charnels qui critiquent ce que des vrais hommes de Dieu font. Paul ne se laisse pas ébranler et nous ne devons pas non plus l’être face aux critiques non fondées, voir mensongères.


Verset 12

Certains enseignants ont sans doute critiqué Paul et se sont élevés devant les corinthiens.

Mais ce ne sont pas les belles paroles qui doivent nous impressionner, ni les beaux discours, c’est la vérité et uniquement la vérité.


Certaines églises sont bondées parce que le message plait, parce que les prédicateurs ont une faculté pour capter l’attention en séduisant leur auditoire. Le message de l’évangile peut être tronqué, falsifié, édulcoré, et pourtant beaucoup n’y voient que du feu. Paul n’a pas peur de ne pas toujours aller dans le sens de son interlocuteur, ce qu’il veut c’est annoncer la vérité dans son intégralité, sans rien en oublier. On peut annoncer la vérité, sans pour cela la dire en totalité. Beaucoup de prédicateurs actuels annoncent un partie de la vérité et en oublient une autre partie. Et c’est terrible, parce que le message n’est pas bon, il lui manque la plupart du temps l’essentiel, c’est à dire la croix !


Verset 13 à 18

Contrairement à ce qu’on lui reproche, Paul a toujours eu pour règle de n’évangéliser que là où le travail n’avait pas été fait. Jamais il n’est allé là où d’autres étaient déjà passés. Paul ne se vante pas de ce qu’il n’a pas fait, et s’il se glorifie, c’est dans le Seigneur, uniquement. Paul est bien conscient qu’il n’est rien sans Dieu, il n’est qu’un homme envoyé de la part du Seigneur, pour accomplir une oeuvre bien précise que le Seigneur lui a confiée. Il ne cherche rien d’autre que d’accomplir sa mission le plus sérieusement possible, par amour pour les âmes et par amour pour Dieu.


Quoi que nous fassions, faisons-le toujours pour le Seigneur. Et surtout ne nous glorifions jamais de rien ! Soyons humbles et remercions le Seigneur de nous utiliser, c’est lui et lui seul qui met en nous le vouloir et le faire, c’est pourquoi, la gloire ne revient qu’à lui et à lui seul.

4 vues