Rechercher
  • L. GILMAN

SUR LA GRÂCE ou SOUS LA GRÂCE ?



Rom 6:14-15 Car le péché n’aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. Quoi donc ! Pécherions–nous, parce que nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce ? Loin de là !



Qu’est-ce que la grâce ?


La grâce, c’est le cadeau gratuit de Dieu pour sauver l'homme pécheur de sa colère. Et ce cadeau, c'est le sacrifice de Jésus qui est mort à notre place, à la croix de Golgotha.

Quelles que soient nos oeuvres ou nos bonnes intentions si bonnes soient-elles, nous sommes incapables d’obtenir le salut par nous-mêmes. Aucune oeuvre n’est capable de sauver l’homme, seule la grâce de Dieu peut le faire, c’est pourquoi Jésus s’est chargé de nos fautes et s’est sacrifié lui-même pour nous racheter de la perdition éternelle.


Cette grâce divine nous est offerte gratuitement !


Le mot « Grâce » veut dire : faveur, remise de peine, pardon


Et selon Paul, la grâce qui nous est offerte nous enseigne, non pas à vivre comme auparavant, selon notre nature charnelle, mais à exprimer notre reconnaissance au Seigneur, par une vie totalement transformée. Tit 2:11-14 Car la grâce de Dieu, source de salut pour tous les hommes, a été manifestée. Elle nous enseigne à renoncer à l’impiété et aux convoitises mondaines, et à vivre dans le siècle présent selon la sagesse, la justice et la piété, en attendant la bienheureuse espérance, et la manifestation de la gloire du grand Dieu et de notre Sauveur Jésus–Christ, qui s’est donné lui–même pour nous, afin de nous racheter de toute iniquité, et de se faire un peuple qui lui appartienne, purifié par lui et zélé pour les bonnes œuvres.


Lorsque nous avons réalisé pleinement ce que Jésus a enduré pour nous, à notre place, nous ne pouvons en retour, que vouloir le suivre et le servir. Et nous comprenons très rapidement que bien que cette grâce nous ait totalement libéré de la loi, elle nous enseigne cependant à renoncer au péché !


C'est pourquoi il y a une différence entre ceux qui vivent SUR la grâce de Dieu et ceux qui vivent SOUS sa grâce !


Un grand nombre de personnes ont été touchées par l’appel de Dieu dans leur vie et ont commencé un chemin avec lui. Mais plus ou moins vite, ils ont laissé à nouveau le monde et les mauvaises habitudes reprendre du terrain dans leur vie. la semence n'est pas tombée dans la bonne terre et La grâce est devenue leur excuse pour vivre comme bon leur semble, sans jamais vraiment se sentir coupables devant Dieu. Ils se disent "chrétiens" mais ne le sont que par le titre, car ils ne vivent pas SOUS la grâce, mais SUR la grâce !


La croix n’a pas d’effet dans leur vie, ils ne veulent pas renoncer à eux-mêmes ! Ils veulent le salut sans accepter d’en payer le prix. Ils se croient "riches" pensant que tout leur est permis parce qu’ils ont accepté Jésus comme Sauveur de leur vie. Sous prétexte qu’ils ont été lavés par le sang de Jésus, ils clament haut et fort qu’aucune condamnation ne repose sur eux, quoi qu’ils fassent, et refusent tout jugement contre leur immoralité et leur légèreté.


Celui qui vit SUR la grâce de Dieu, a fait de Jésus son Sauveur personnel, mais a oublié d’en faire son Seigneur !


Etre SOUS la grâce signifie que nous reconnaissons notre pauvreté spirituelle et que nous avons besoin de changer de vie totalement en nous détournant de notre ancienne manière de vivre.


Être SOUS la grâce implique 3 choses :


  • obéir à la doctrine de la bible

Rom 6:17 Or grâces à Dieu de ce que vous étiez esclaves du péché, mais de ce que ensuite vous avez obéi de cœur à la forme de doctrine dans laquelle vous avez été instruits.


  • Livrer nos membres comme esclaves à la justice

Rom 6:19 Car ainsi que vous avez livré vos membres comme esclaves à l’impureté et à l’iniquité pour l’iniquité, ainsi livrez maintenant vos membres comme esclaves à la justice pour la sainteté.


  • avoir pour fruit la sainteté

Rom 6-22 Mais maintenant, étant affranchis du péché et devenus esclaves de Dieu, vous avez pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle.


Paul félicitait les romains de ce qu’ils avaient compris le principe de base qui prouvait qu’ils étaient réellement sauvés, c'est à dire l’obéissance.


L’obéissance est la preuve indiscutable que la nouvelle naissance a bien eu lieu dans le coeur du chrétien.


Jésus est venu sauver des hommes et des femmes qui ne vivront plus jamais comme avant ! Parce qu'ils sont nés de Dieu (régénérés), ils ont mesuré la valeur inestimable de la grâce qui leur était offerte et renoncent à leur ancienne vie égoïste et charnelle ! C'est pourquoi, ils déclarent Jésus « Seigneur », c’est à dire Maître de leur vie. Heb 5:9 et qui, après avoir été élevé à la perfection, est devenu pour tous ceux qui lui obéissent l’auteur d’un salut éternel..


Paul a été choisi pour une mission bien précise : amener les païens à l’obéissance de la parole de Dieu Rom 1:5 par qui nous avons reçu la grâce et l’apostolat, pour amener en son nom à l’obéissance de la foi tous les païens,


En nous rendant nous-mêmes esclaves de Dieu, nous portons inévitablement du fruit, le fruit de la sainteté. Car sans ce fruit, nul ne verra le Seigneur Heb 12:14 Poursuivez la paix avec tous, et la sainteté, sans laquelle nul ne verra le Seigneur,


C’est pourquoi il est indispensable de se placer SOUS la grâce de Dieu et non SUR sa grâce. Être aux pieds de sa croix et reconnaitre que nous ne méritons rien et que nous avons besoin de vivre une vie nouvelle, remplie et conduite par son Esprit. Si nous sommes réellement morts avec lui à la croix, nous sommes par conséquent, ressuscités aussi avec lui Rom 6:5 Car si nous avons été identifiés avec lui dans la ressemblance de sa mort, nous le serons donc aussi dans la ressemblance de sa résurrection ;

La résurrection se voit, elle fait de nous un être transformé, une nouvelle création à l’image du Seigneur.


C’est pourquoi, Jésus est très clair avec ceux qui continuent de vivre encore dans le péché sans que cela les gène et qui aiment encore les plaisirs du monde. Il condamne leur manière de vivre et les rejettera loin de sa face au jour du jugement. Bien qu’ils aient reconnu Jésus comme sauveur, lui-même les vomira de sa bouche parce qu’ils se croient « riches » et qu’ils pensent avoir le droit de vivre selon leur bon plaisir. Ap 3:16-17 Ainsi, parce que tu es tiède et que tu n’es ni froid ni bouillant, je vais te vomir de ma bouche. Parce que tu dis, Je suis riche, et je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien ; et que tu ne connais pas que, toi, tu es le malheureux et le misérable, et pauvre, et aveugle, et nu,.. Par leur conduite, ils prouvent qu'ils n'ont jamais été régénérés et qu'ils n'ont jamais connu Dieu !


Vivre SOUS la grâce, c'est faire de Jésus Le Maitre de notre nouvelle vie ! Une vie consacrée totalement à son service, une vie de renoncement à soi, une vie où nous acceptons de porter notre croix, une croix légère, parce que la lourde croix, c’est lui qui l’a portée !


Alors une question se pose à toi aujourd’hui qui lis ce message :

Comment vis-tu depuis que tu connais Jésus ? Es-tu SUR la grâce ou SOUS la grâce ?

Si tu es SUR la grâce, il est encore temps de te repentir et de changer de cap.

Jc 4:10 Humiliez–vous devant le Seigneur, et il vous élèvera.


Deviens bouillant pour son Royaume, et il t'accueillera dans sa sainte présence au jour du Seigneur !


L. Gilman



#grace #repentance

69 vues