Please reload

EXODE 7

 

Verset 1 à 3

Les rôles sont définis :

  • Moïse prendra la place de Dieu devant Pharaon en recevant toutes les paroles de l’Eternel

  • Aaron sera le prophète de Moïse en disant et en exécutant tout ce que ce dernier lui dira de dire ou de faire.

  • Et Dieu endurcira le coeur de Pharaon et accomplira des signes et des prodiges afin de lui montrer sa toute puissance.

Dieu ne discute plus avec Moïse, il lui dit de retourner voir pharaon et lui explique comment les choses se passeront. Il lui demande simplement d’obéir. De la même manière, il est de même pour nous aujourd’hui lorsque la tâche nous parait surréaliste et au delà de nos compétences. Dieu veut se glorifier à travers les événements, c’est pourquoi nous devons lui faire confiance et obéir à ce qu’il nous demande. Nous ne sommes pas plus ou moins capables que Moïse, et cela n’a aucune importance, puisqu’au final, c’est Dieu qui s’occupe de tout. Nous n’avons qu’à nous soumettre à ses ordres et le laisser agir à travers nous.

 

Verset 4 à 5

Moïse est averti qu’il va y avoir de l’opposition et qu’il ne doit pas s’en étonner, mais c’est pour que l’Egypte tout entière voit et reconnaisse la puissance de Dieu. 

 

Le monde n’entend pas la voix de Dieu, il le méprise, mais lorsque la colère de Dieu s’abattra sur la terre, beaucoup reconnaitront que Dieu est à l’oeuvre. Malheureusement la plupart auront un coeur endurci comme pharaon et ne fléchiront toujours pas les genoux ou ne le feront que superficiellement, pour se redresser très vite comme auparavant. Cette image de Moïse et d’Aaron et l’image du serviteur de Dieu que nous sommes, accompagné du Saint-Esprit allant au contact du monde pour les prévenir de ce qu’il va se passer. Mais les hommes sont endurcis parce que Dieu a endurci leur coeur à cause de leur incrédulité. Rom 1:18-19 La colère de Dieu se révèle du ciel contre toute impiété et toute injustice des hommes qui retiennent injustement la vérité captive, car ce qu’on peut connaître de Dieu est manifeste pour eux, Dieu le leur ayant fait connaître. 

 

Verset 6 à 7

Nous avons ici deux personnes âgées qui vont servir le Seigneur. Les hommes vivaient plus longtemps à l’époque, sans doute qu’à 80 ans, ils étaient en meilleur forme que nous ne le sommes aujourd’hui. Mais Moïse et Aaron ne tiennent pas compte de leur âge, car ils serviront le Seigneur jusqu’à leur dernier souffle. 

 

Qu’en est-il pour nous ? Sommes-nous à l’écoute de nous-mêmes ou de Dieu ?

 

Verset 8 à 9

Moïse ne sait pas à l’avance qu’il va devoir y retourner à plusieurs reprises, mais il est averti que le coeur de Pharaon va s’endurcir, c’est pourquoi ils auront besoin de miracles pour le faire fléchir.

 

Verset 10 à 13

Moïse et Aaron vont donc s’exécuter, et tout se passe exactement comme Dieu leur avait dit. Le coeur de Pharaon est endurci, malgré le miracle qui vient de se passer sous ses yeux. 

Le roi d’Egypte n’est pas impressionné par ce qu’il vient de voir, car ses magiciens en font tout autant. Il faut forcément un vainqueur dans un combat, et cette fois, c’est le serpent de Moïse qui a était victorieux. le pharaon ne voit pas en cela la puissance de Dieu, car pour lui, c'est un pur hasard.

 

Verset 14 à 22

A nouveau, Moïse va retourner vers pharaon, mais cette fois pour changer les eaux en sang. Une fois de plus les magiciens en feront autant, ce qui endurcit à nouveau le coeur de Pharaon.

 

C’est pourtant une catastrophe épouvantable car il n’y a plus ni eau, ni aucun poisson  consommables  !

Le Nil était un « dieu » pour les égyptiens, au point que chaque année, ils lui consacraient une jeune fille. Cette idolâtrie est ainsi sévèrement punie par le Dieu lui-même.

 

A la fin des temps, l’eau de la mer se changera également en sang et cela créera une immense catastrophe écologique sur toute la surface de la terre Ap 8:8 Le second ange sonna de la trompette. Et quelque chose comme une grande montagne embrasée par le feu fut jeté dans la mer ; et le tiers de la mer devint du sang, et le tiers des créatures qui étaient dans la mer et qui avaient vie mourut, et le tiers des navires périt. 

 

Verset 23 à 24

Le coeur de pharaon est inflexible. Quant aux égyptiens, ils arrivent quand même à trouver de l’eau potable en creusant près du fleuve. 

 

Pharaon est le portrait type de tous ceux qui n’entendent pas la voix de Dieu et qui rejettent son appel à la repentance. Leur coeur est si endurci, qu’aucun signe de Dieu ne les interpelle et ne les touche. Dieu n’existe pas à leurs yeux, ils s’en moquent et rejettent tous ceux qui leur en parle.

 

Verset 25

Dieu est patient, il agit avec douceur, il a le temps.

 

 

 

Please reload