Please reload

HÉBREUX 2

 

Verset 1

Quelles sont les choses que nous avons entendues ? C’est l’évangile de la croix,  le salut en Jésus-Christ. Tout ce que les hébreux et les autres églises de l'époque ont entendu, est inscrit dans la bible et nous avons le privilège d'en avoir reçu l’héritage. C’est pourquoi, nous devons y rester attachés et ne pas nous en éloigner. C’est une condition essentielle pour ne pas se perdre.

Certains diront : "quoi, se perdre ?" et pourtant l’auteur de l’épitre le dit très clairement « de peur que nous ne soyons emportés loin d’elles ». Il y a un risque qui est réel, celui de se perdre ! 

 

Verset 2 à 4

Juste avant, l’auteur a comparé Jésus aux anges, maintenant il les compare à nous. Les anges sont au service de Dieu, et bien qu’ils soient à ses côtés, tous ceux qui se sont rebellés contre lui n’ont pas été épargnés du jugement éternel. C’est pourquoi, il met en garde les chrétiens hébreux, et par la même occasion, les chrétiens du monde et de tous les temps, que nous ne serons pas non plus épargnés si nous transgressons la parole, si nous désobéissons volontairement. Nous avons tout reçu avec puissance et tout a été écrit, l’histoire nous a été donné pour nous instruire afin que nous ne faisions pas comme ceux qui sont tombés dans le passé 1 Car 10:11-12 Ces choses leur sont arrivées pour servir d’exemples, et elles ont été écrites pour notre instruction, à nous qui sommes parvenus à la fin des siècles. Ainsi donc, que celui qui croit être debout prenne garde de tomber ! 

 

On peut tomber et se relever aussi vite, mais certains ne se relèvent pas et  s’éloignent petit à petit de la vérité. Ils négligent le salut qui leur a été donné à grand prix. La négligence les amène à pécher de plus en plus, à transgresser les commandements et à désobéir à la parole de Dieu.

 

Verset 5 à 8

C’est à l’homme que Dieu a tout remis. Dans le jardin d’Eden, il a donné à Adam l’autorité sur toute la terre. Gen 1:28 Dieu les bénit, et Dieu leur dit : Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l’assujettissez ; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre. 

Assujettir, c’est le verbe kabash כָבַשׁ qui veut dire : dompter, opprimer, assujettir, faire violence.

Ce qui implique que pour le soumettre, l’homme pouvait employer les moyens durs afin d'être le maitre. D'après le verbe Kabash, c’est une domination qui peut se passer avec douceur, mais aussi avec force s’il y a rébellion ou opposition.

Dieu a tout donné à l’homme Ps 8:5-8 Qu’est–ce que l’homme, pour que tu te souviennes de lui ? Et le fils de l’homme, pour que tu prennes garde à lui ? Tu l’as fait de peu inférieur à Dieu, Et tu l’as couronné de gloire et de magnificence. Tu lui as donné la domination sur les œuvres de tes mains, Tu as tout mis sous ses pieds, Les brebis comme les bœufs, Et les animaux des champs, Les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, Tout ce qui parcourt les sentiers des mers

Dieu a tout donné à l’homme, mais il a perdu son autorité en se la laissant voler par le diable. C’est pourquoi, Jésus est venu pour reprendre cette autorité et tout mettre à nouveau sous ses pieds. Et aujourd’hui, en Jésus-Christ, tout a été à nouveau mis sous nos pieds, 

Eph 1:21 au–dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir. Il a tout mis sous ses pieds, et il l’a donné pour chef suprême à l’Eglise, mais nous ne le voyons pas encore, parce que le diable et ses démons n’ont pas encore été détruits.

1 cor 15:24-25 Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir détruit toute domination, toute autorité et toute puissance. Car il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait mis tous les ennemis sous ses pieds. 

 

Verset 9 

Nous avons perdu notre autorité à la chute et Jésus en tant que Dieu lui-même, avait autorité sur toutes choses Mc 1:27 Tous furent saisis de stupéfaction, de sorte qu’ils se demandaient les uns aux autres : Qu’est–ce que ceci ? Une nouvelle doctrine ! Il commande avec autorité même aux esprits impurs, et ils lui obéissent ! mais en tant qu’homme, il devait reprendre l’autorité qui avait été volée à l’homme au jardin d’Eden, pour nous la restituer. Ainsi maintenant, pour nous chrétiens, C’est en lui et uniquement en lui que nous avons l’autorité Col 2:10 Vous avez tout pleinement en lui, qui est le chef de toute domination et de toute autorité. 

 

Jésus a payé la faute de chacun d’entre nous, il a prit sur lui tous les fardeaux, toutes les maladies, le péché du l’humanité entière et c’est pour cela, qu’il est mort, afin de nous racheter au prix de sa vie. 1 Jn 2:2 Il est lui–même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier. 

La mort n’a pu l’engloutir, au contraire il l’a vaincue et il se tient maintenant à la droite de son Père, couronné de gloire pour ce qu’il a fait ! Eph 1:20-21 Il l’a déployée en Christ, en le ressuscitant des morts, et en le faisant asseoir à sa droite dans les lieux célestes, au–dessus de toute domination, de toute autorité, de toute puissance, de toute dignité, et de tout nom qui se peut nommer, non seulement dans le siècle présent, mais encore dans le siècle à venir. 

 

Verset 10 à 11

Il fallait un exemple suprême, et c’est justement parce qu’il est cet exemple parfait qu’il peut à présent avoir une pleine autorité sur ceux qui désirent le suivre. 

Il est écrit « beaucoup » mais aussi « l’auteur, l’initiateur, le chef » dans d'autres traductions. Ce qui signifie que tous ne seront pas sauvés, mais "beaucoup" et qu’ils le seront parce qu’il est l’auteur du salut. Sans Jésus, il n’y a pas de salut, il en est l’initiateur ! Sans Jésus, tous les hommes sont perdus. Dieu n’a pas voulu rester seul avec Son Fils et Son Esprit, car son plan était de fondé une famille. Ainsi tous ceux qui le suivrait par le biais de Jésus deviendraient à leur tour ses fils héritiers (il n’y a plus ni homme, ni femme, mais des fils !), c’est pourquoi, eux aussi hériteront de la gloire. Tous ceux qui persévèreront jusqu’à la fin hériteront de la gloire 2 Tim 2:12 si nous persévérons, nous régnerons aussi avec lui ; si nous le renions, lui aussi nous reniera ; 

 

Jésus, comme nous les enfants de Dieu, sommes tous issus de Dieu le Père. Nous sommes ses enfants. Il nous a prédestinés avant la fondation du monde à être semblables à l’image de Jésus Rom 8:29 Car ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à être semblables à l’image de son Fils, afin que son Fils fût le premier–né entre plusieurs frères. Et ceux qu’il a prédestinés, il les a aussi appelés ; et ceux qu’il a appelés, il les a aussi justifiés ; et ceux qu’il a justifiés, il les a aussi glorifiés. 

 

Il ne suffit pas de croire en Jésus pour faire parti de sa famille, il faut avant tout décider de le suivre et accepter de faire sa volonté pour le restant de notre vie Mat 12:50 Car, quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui–là est mon frère, et ma sœur, et ma mère. 

 

Verset 12

Ce verset est tiré du psaume 22 qui est un psaume messianique.

Jésus est venu sur la terre pour élever avant toute chose le nom de son Père.  Le salut est pour tous ceux qui ont le désir d’adorer Dieu et pour personne d’autre. Le but de Christ, comme celui d’un enfant de Dieu, est d’adorer le Père, c’est le but final, le sens de la vie en Christ. Ps 22: 22 Je publierai ton nom parmi mes frères, Je te célébrerai au milieu de l’assemblée. 

C’est extraordinaire d’être appelé « frère » de Jésus. Lui, le Dieu du ciel et de la terre nous considère comme ses « frères », quelle gloire, quel titre pour nous qui lui appartenons !!!

 

Verset 13 à 15

Si Jésus se confie en Dieu, alors qu’il est Dieu en personne, comment nous, pauvres pécheurs, ne nous confierions-nous pas en lui ? Dieu a du se faire homme pour pouvoir reprendre le cours de l’histoire, là où Adam a chuté dans le jardin d’Eden. Il fallait qu’il soit semblable à l’homme, pour résister au diable et le vaincre une fois pour toute.

 

La victoire est donnée à l’homme, à partir du moment, où il place sa confiance en Dieu et où il lui obéit pleinement. C’est par la mort de Jésus à la croix, qu’il a rendu la vie à l’homme. Par le don de sa vie, il a donné à l’homme la possibilité de retrouver le chemin de la vie éternelle qu’il avait perdu en Eden. Avant la venue de Jésus, les hommes n’avaient pas la possibilité d’être libéré de cette condamnation éternelle, mais depuis sa résurrection, tout homme a le pouvoir de venir à la croix et d’accepter le don gratuit de Dieu pour nous sauver et nous rendre les droits qui nous avaient été donnés depuis le commencement.

 

Verset 16 

Si Dieu avait voulu sauver les anges, ils n’auraient ni eu besoin de venir sur la terre, ni de devenir homme. Mais comme il voulait sauver l’homme, il s’est rendu semblable à lui. À travers cela, il a voulu nous donner l’exemple à suivre et le chemin que tout homme devait emprunter. Adam avait échoué, mais Jésus est le nouvel Adam, celui qui a tout vaincu et qui ne faillit pas. Il est le modèle parfait.

 

Si Jésus a réussi, en lui, nous le pouvons aussi. En Adam, c’est à dire par nous-mêmes, par notre chair, cela est impossible, mais en Jésus, par l’Esprit, nous y arriverons. Alléluia ! C’est une merveilleuse nouvelle !

 

Verset 17

N’oublions jamais qu’il est notre souverain sacrificateur, ce qui veut dire que son rôle est de porter nos fautes devant le trône de Dieu. C’est lui qui est notre porte parole et notre avocat auprès du Père. Il n’apporte pas de sacrifices d’animaux mais sa vie à la croix, pour tous ceux qui croiraient en lui et le suivraient.

 

Verset 18

Il est difficile d’aider quelqu’un, si nous n’avons pas vécu ce qu’il traverse. Un couple uni qui n’a jamais eu de difficultés majeures ne pourra jamais être une aide efficace pour un couple en difficulté, pour la bonne raison qu’il ne le comprendra pas. C’est lorsque nous sommes passés par de grandes difficultés et que nous les avons surmontés, que nous pouvons vraiment être efficaces dans l’entraide envers nos frères et soeurs. Jésus peut nous aider parce qu’il est passé par la souffrance et l’épreuve. Il a vécu l’humiliation, le rejet, la calomnie, les insultes, la moquerie, c’est pourquoi, il est un réconfort parce qu’il nous comprend et un secours, parce qu’il nous aide à supporter, à surmonter et à vaincre l’épreuve. 

 

 

 

 

Please reload