Please reload

LE CASQUE DU SALUT

 

Éphésiens 6.17 : prenez aussi le casque du salut

Le casque du salut, recommandé par l’apôtre Paul, fut tout d’abord porté par le Seigneur Jésus Lui-même. C’est pourquoi Esaie 59.17 dit de Lui : L’Éternel se revêt de la justice comme d'une cuirasse, Et il met sur sa tête le casque du salut;
Dans Sa lutte contre le péché, jusqu’à verser Son sang sur la croix , ce casque joua un rôle primordial. Il garda la pensée du Seigneur Jésus fixée sur le but final, celui de sauver les perdus, et ce, au milieu de terribles souffrances humainement insupportables.

 

PRÉSERVER LA PENSÉE DE JÉSUS-CHRIST CRUCIFIÉ
 

Qu'illustre-t-il donc ? La tête abrite le siège de la pensée, de l’intelligence. C’est la tour de contrôle du soldat où se prennent toutes les décisions après analyse de toutes les options. Le casque du salut porte le nom de salut, parce qu’il transmet au cerveau qu’une seule chose compte réellement, sauver notre âme et celle des autres. La confrontation devient ainsi une plateforme salutaire à condition que le soldat s’arme d’une attitude défensive saine par une pensée saine, celle qui animait le Seigneur en allant La Croix. Ce casque détient une révélation qui donne l’ordre suivant:  « inutile de réagir charnellement. Tu te détruirais toi-même et tu perdrais ton prochain ».

Le passage de Luc nous dévoile comment Jésus en fut équipé en allant affronter la mort à Jérusalem.

Luc 9.51-56. Lorsque le temps où il devait être enlevé du monde approcha, Jésus prit la résolution de se rendre à Jérusalem. Il envoya devant lui des messagers, qui se mirent en route et entrèrent dans un bourg des Samaritains, pour lui préparer un logement. Mais on ne le reçut pas, parce qu'il se dirigeait sur Jérusalem. Les disciples Jacques et Jean, voyant cela, dirent: Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel et les consume ? Jésus se tourna vers eux, et les réprimanda, disant: "Vous ne savez de quel esprit vous êtes animés.
Car le Fils de l'homme est venu, non pour perdre les âmes des hommes, mais pour les sauver."

 

VOIR PLUS LOIN QUE LES FAITS PRÉSENTS
 

Jésus n’était venu qu’avec l’idée de sauver les âmes des hommes et non de les perdre en agissant sur la base de la loi. L’inspiration des disciples semble venir directement d’un épisode de l’Ancien Testament ou Élisée commanda le feu du ciel pour consumer ses ennemis. Jésus ne vivait pas avec cette pensée de réagir pour détruire ses adversaires. Il portait le casque du salut, ce qui signifiait : le salut des autres avant tout. Cette attitude le conduisit directement à la croix.
Ce casque nous donne la leçon de la priorité. Ne pas perdre les autres s’avère plus important que d’avoir raison. Le casque du salut nous fera souvent abandonner nos droits, terrain sur lequel se mènent les grandes batailles humaines, les grandes luttes contre la chair et le sang, d’où naissent les guerres et les divisions.

 

Jocelyn Sery

 

 

 

 

 

Please reload