Rechercher
  • L.GILMAN

HÉBREUX 7



Verset 1 à 4

Melchisédek fut le premier sacrificateur, alors que la loi n’existait pas encore. C’est à lui qu’Abraham donna la dîme de tout ce qu’il possédait. Plus qu’un simple type de Christ, Melchisédek n’était autre que Jésus venant visiter Abraham sur la terre. La preuve en est :

  • il est roi de justice (v2)

  • Roi de paix (v2)

  • Il n’a ni commencement de vie, ni fin (v3)

  • Rendu semblable au Fils de Dieu (v3)

  • Il est vivant (v8)


Verset 5 à 10

Melchisédek est en dehors du temps et des règles fixées par la loi de Moïse, puisqu’il ne faisait pas parti de lignée de Lévi.


Toutes les promesses ont été données avant que la loi ne fut. La loi est venue prouver qu’elle ne pourrait jamais sauver l’homme. Seule la foi peut nous arracher de l’enfer. Les promesses faites à Abraham sont pour tous ses héritiers et nous en sommes si nous marchons avec Jésus.


Verset 11 à 17

Jésus bouleverse les codes instituées par la loi de Moïse et c’est la raison pour laquelle les juifs ont tant de mal à reconnaitre en lui le messie.


Verset 18 à 22

Il est clair que la loi de Moïse a démontré que l’homme ne pouvait pas devenir parfait. Paul dira plus tard que la loi est bonne, mais elle ne peut être le moyen du salut. Dans le chapitre 8, l’auteur expliquera ce qui remplace la loi Heb 8:10 Mais voici l’alliance que je ferai avec la maison d’Israël, Après ces jours–là, dit le Seigneur : Je mettrai mes lois dans leur esprit, Je les écrirai dans leur cœur ; Et je serai leur Dieu, Et ils seront mon peuple.

C’est Jésus qui sauve, par le moyen de la foi en son sacrifice à croix. Il est non seulement le souverain sacrificateur, mais également le sacrifice.


Verset 23 à 24

Il est le premier souverain sacrificateur en la personne de Melchisédek et il est aussi le dernier, car il est vivant. Un sacrificateur perd ses fonctions à sa mort, mais Jésus, notre souverain sacrificateur est vivant éternellement, ce qui rend son sacerdoce intransmissible.


Verset 25

Non seulement Jésus nous a sauvé, mais en plus il intercède pour nous, c’est extraordinaire. Il n’a pas juste accompli sa mission, nous laissant maintenant nous en sortir par nous-mêmes, non ! Il continue d’oeuvrer en intercédant pour tous les saints, et nous en faisons partis. Rom 8:34 Qui les condamnera ? Christ est mort ; bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu, et il intercède pour nous !

Il a endossé le rôle d’avocat pour plaider en notre faveur, dès lors que nous tombons et que nous avons besoin d’être à nouveau pardonné 1 Jn 2:1 Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus–Christ le juste.


Verset 26 à 28

Contrairement aux autres sacrificateurs, Jésus n’a plus besoin d’apporter chaque jour des sacrifices pour le pardon des péchés, puisqu’il a pourvu une fois pour toute en se donnant lui-même comme sacrifice expiatoire pour tous ceux qui croiraient en lui.

Il ne pouvait pas y avoir de meilleur sacrificateur que lui, puisqu’il est sans péché, totalement pur. Et il ne pouvait pas y avoir de meilleur sacrifice que lui, car il était saint, et n’avait aucun défaut. Un sacrificateur parfait offrant un sacrifice parfait pour un salut éternel.





5 vues