Rechercher
  • JANY DERAT

L'ÉPREUVE NOUS LIBÉRE !


Ps 105:17-18 Il envoya devant eux un homme : Joseph fut vendu comme esclave. On serra ses pieds dans des liens, on le mit aux fers, jusqu'au temps où arriva ce qu'il avait annoncé, et où la parole de L'Eternel l'éprouva. Notre Père avait un plan pour affiner la personnalité de Joseph jusqu’à ce qu’elle fut à la mesure de l’oeuvre exceptionnelle qu’il devait accomplir. Ce fut pareil pour Moise, Abraham et tant d'autres dont nous faisons partis, bien sur !


De même que les gens travaillent et étudient des années durant pour réussir une carrière professionnelle, Dieu notre Père investit autant de temps et d’efforts dans le développement de notre personnalité. La vente de Joseph en tant qu'esclave n'était pas une erreur ! Il fallait qu'il passe par l'épreuve pour briser les traits de caractère que son père avait forgé en lui, tel que l'égoïsme et l'égocentrique. Être le préféré d'une grande fratrie ne l'a pas aidé en ce sens !


Même dans sa situation d’esclave, il devint rapidement chef de la maison de l’intendant de Pharaon, maitre dans ses propres rangs et il gagna la faveur de Potiphar. Il devint en même temps, l’objet de désir de sa femme, mais Joseph fut fidèle à son maitre et à Dieu (car même dans ce domaine, il fut éprouvé.) Genèse 39:7 et 10 Après ces choses, il arriva que la femme de son maître porta les yeux sur Joseph, et dit : Couche avec moi ! …Quoiqu’elle parlât tous les jours à Joseph, il refusa de coucher auprès d’elle, d’être avec elle.


Or Dieu avait un plan précis pour la vie de Joseph ! Un plan pour l’empêcher de s’affaiblir et de céder au mal. Dieu a permis qu’il soit jeté en prison, sans espoir d’en sortir ! C'est alors que la promesse, les visions et les rêves prophétiques qu’il avait reçus de Dieu bien des années auparavant, éprouvèrent sa foi. Joseph avait trente ans lorsqu'il se tint devant Pharaon, mais n’en avait que dix-sept à l’époque où il fit ses rêves. Pouvait-il encore croire aux promesses de Dieu, après toutes ces années ? Il semblait n’y avoir plus aucun espoir, ni aucun avenir pour sa vie. Les fers avaient laissé des cicatrices indélébiles sur ses pieds ; et elles lui rappelaient chaque jour la passion exacerbée et impure d'une femme perverse, dont la morsure était comme celle d'une vipère ainsi que la violente colère de son maitre égyptien.


Ainsi Joseph était déchiré entre la honte et la douleur et il éprouvait un profond besoin de retrouver son honneur. Lorsque Joseph, éprouvé jusqu’au bout de ses forces, pu abandonner toutes choses entre les mains de Dieu, c’est alors que Dieu lui rendit le don prophétique qui devint plus tard la clé de sa délivrance et de son élévation au rang de gouverneur de toute l’Egypte. Genèse 41:41 Pharaon dit à Joseph : Vois, je te donne le commandement de tout le pays d’Egypte.


Que ton règne vienne Père et que ta volonté se fasse dans chacune de nos vies ! Laissons Dieu notre Père, nous façonner et nous affiner selon les plans qu’il a prévus pour nous, ses biens-aimés. Il est notre professeur, c’est Lui qui nous enseignera toutes choses. Laissons-nous guider et faisons-lui confiance ! Amen.


Jany Derat


#epreuves #combat

78 vues