Please reload

LA MORALE IMPOSÉE PAR LA PRESSION N'EST PAS DE LA MORALE

 

 

Car c’est la volonté de Dieu qu’en faisant le bien vous réduisiez au silence l’ignorance des insensés.  1 Pie 2:15

 

La peur charnelle peut nous entraîner dans deux directions. Nous pouvons avoir peur de faire ce que nous devons, ou avoir peur de ne pas faire ce que, à notre avis, les gens attendent de nous.

 

IL y a une logique stupide qui nous rend esclaves de la conscience des autres, mais cette morale qui nous est imposée par la pression du public n’est pas du tout de la morale pure. Dans le meilleur des cas, c’est une justice timide d’origine douteuse ; dans le pire des cas, elle est l’enfant de la faiblesse et de la peur. 

 

Un chrétien libre devrait agir de son propre chef, sans tenir compte de l’opinion d’autrui. Si une décision est juste, il doit la prendre tout simplement parce qu’elle est juste et non parce que la peur l’incite à la prendre. Tout acte accompli sous la pression de la peur est de même valeur morale qu’un acte non accompli parce que nous avons peur de le faire. 

 

Le moyen d’échapper à ce double piège est simple. Abandonnez-vous totalement à Dieu ; aimez-le de tout votre coeur, et aimez tout être humain pour l’amour de Dieu. Engagez-vous à suivre vos propres convictions qui se forgent en vous à la suite de la prière incessante et de l’étude continue de la Parole de Dieu. Vous pourrez alors vous sentir tout à fait libre d’ignorer les attentes de vos amis tout comme les critiques de vos adversaires. Vous constaterez d’abord l’étonnement choqué de l’armée disciplinée de croyants qui ont emboîté le pas au monde, puis leur admiration plutôt réticente. 

 

A.W. Tozer

 

 

 

Please reload