Please reload

L'ESPRIT FAIT DE L'HOMME UN ÊTRE HUMAIN

 

 

Qui donc, parmi les hommes, sait ce qui concerne l'homme, si ce n’est l’esprit de l'homme qui est en lui ? De même, personne ne connaît ce qui concerne Dieu, si ce n'est l'Esprit de Dieu.

1 Cor 2:11

 

Au plus profond de l'homme se trouve un sanctuaire privé, lieu de résidence de l'essence mystérieuse de son être. C'est le « je suis » de l'homme, un don du JE SUIS qui l’a créé.

 

Le JE SUIS qui est Dieu ne dérive de personne et existe par lui-même ; le « je suis » qui est homme dérive de Dieu et dépend à chaque instant de son décret créateur pour la suite de son existence. L’un est le créateur, au-dessus de tous, l'ancien des jours, et Il habite une lumière inaccessible. L'autre est une créature; même s'il est privilégié par rapport aux autres créatures, elle n'en est pas moins une créature tributaire de la bonté de Dieu est suppliante devant son trône.

 

L'écriture appelle « esprit de l’homme » cette entité humaine profondément innée dont nous parlons. Paul déclare à l'église de Corinthe : « qui donc, parmi les hommes, sait ce qui concerne l'homme, si ce n'est l'esprit de l'homme qui est en lui ! De même, personne ne connait ce qui concerne Dieu, si ce n’est l’Esprit de Dieu. »

 

Dieu se connaît par l'Esprit éternel ; de même, c'est l'esprit qui communique à l’homme la connaissance de soi ; quant à sa connaissance de Dieu, elle résulte de l'action de l'Esprit divin sur l'esprit humain. C'est ce qui révèle la spiritualité essentielle de l'humanité.

 

Cette réalité contrecarre l'idée que L’homme est une créature possédant un esprit et affirme au contraire qu'il est un esprit possédant un corps.

 

Ce qui fait de l'homme un être humain n'est pas son corps mais son esprit, dans lequel Dieu a imprimé son image originelle.

 

A.W. TOZER

 

 

Please reload