Please reload

QUI DÉTERMINE NOTRE NIVEAU MORAL AUJOURD'HUI ?

 

 

C'était cela en effet, que vous avez été appelé, parce que Christ lui aussi a souffert pour vous et vous a laissé un exemple, afin que vous suiviez ses traces. 1 Pi 2:21

 

L'histoire d'Israël et de Juda montre clairement que les masses populaires sont ou deviendront ce que sont leur chef. Les rois ou les dirigeants fixent le niveau moral du peuple.

 

Il est vrai qu'Israël s'est parfois révolté contre ses chefs, mais ces rébellions n'étaient pas spontanées. Le peuple s’attachait simplement à un nouveau chef et le suivait. Il avait d'ailleurs toujours besoin d'un chef. 

 

Quel qu’ait été le roi, le peuple se soumettait rapidement à ses directives. Il a suivi David pour adorer l’Éternel, Salomon pour construire le temple, Jéroboam pour faire les veaux d’or et Ezéchias pour rétablir le culte au temple.

 

Ce n'est pas à l’honneur des foules de suivre leurs chefs aussi aveuglément, mais nous ne sommes pas là pour distribuer des félicitations ou des blâmes. Nous nous intéressons à la vérité, la vérité est que le peuple religieux suit ses chefs, pour le meilleur comme pour le pire. Un homme pieux fait changer le penchant moral de toute une nation ; un clergé corrompu peut entraîner une nation en esclavage. On pourrait transformer le proverbe bien connu en « tel prêtre, tel peuple ». Quatre mots qui résument une vérité clairement enseignée dans l'Écriture et confirmée sans cesse par l'histoire religieuse.

 

Les récompenses d’un leadership selon Dieu sont si grandes et la responsabilité du leader si lourde que personne ne peut se permettre de prendre le sujet à la légère.

 

A.W. TOZER

 

 

 

Please reload