Rechercher
  • L.GILMAN

EXODE 28

Verset 1

Après la construction du tabernacle, il faut également des hommes mis à part pour s’occuper du service. Dieu a choisi Aaron et ses 4 fils.


Verset 2 à 5

Pour rentrer dans le sanctuaire, il faudra obligatoirement des habits spécialement conçues pour cela et fait par des hommes « sages de coeur ». חָכְמָה signifie : sagesse, prudence, habileté, talent, science, connaissance.

Les vêtements sont aussi importants que le tabernacle et tous les détails ont une signification bien précise. C’est pourquoi, il faut des hommes de talent et très minutieux, des personnes qui auront la patience de fabriquer ces tenues avec les descriptions données.


Verset 6 à 14

L’éphod aura la même couleur que le tabernacle, c’est toujours le rouge qui domine, c’est à dire le sang de Jésus : pourpre violette, pourpre rouge et vermillon écarlate. (voir Exode 27)



Le sacrificateur portera de manière symbolique, les douze tribus d’Israël sur ses épaules, c’est à dire le peuple juif. C’est lui qui sera chargé de le porter devant l’Eternel, car il sera le seul qui puisse approcher le trône de Dieu. En voyant les pierres gravées sur les épaules du sacrificateur, Dieu verra le peuple devant lui.


Tout ceci est la représentation terrestre de ce qui, plus tard, deviendra le modèle céleste accompli par le Fils de Dieu lui-même. Jésus portera le peuple de Dieu sur ses épaules et il le fera une fois pour toute.


Verset 15 à 28

Un empan équivaut à l’espace maximum entre l’extrémité du pouce et du petit doigt de la main ouverte.

Le pectoral est encore constitué des 3 nuances rouges et doit être attaché par des chainettes aux épaulettes et à la ceinture.

Ce pectoral contient 12 pierres toutes différentes, qui représentent les 12 tribus d’Israël. Le sacrificateur portera non seulement le peuple sur ses épaules, mais il le portera également sur son coeur devant l’Eternel. Ce qui veut dire qu’il aura compassion de lui et qu’il intercédera en sa faveur devant le trône de Dieu.


Verset 29 à 30

L’urim signifie : « Lumière » et Thummim : « perfection ». Ainsi le pectoral est l’emblème du jugement de Dieu où le peuple de Dieu y est gravé ainsi que Jésus, la lumière et la perfection de Dieu. Il est porté sur le coeur du sacrificateur Aaron, chaque fois qu’il doit se présenter devant YHWH.


Jésus, notre souverain sacrificateur, nous porte sur son coeur devant le trône de Dieu. Il a non seulement été le sacrifice expiatoire pour nos péchés, mais il est aussi notre avocat auprès du Père. Il intercède pour nous en se présentant devant Dieu, avec chacun d’entre nous sur son coeur 1 Jn 2:1-2 Mes petits enfants, je vous écris ces choses, afin que vous ne péchiez point. Et si quelqu’un a péché, nous avons un avocat auprès du Père, Jésus–Christ le juste. Il est lui–même une victime expiatoire pour nos péchés, non seulement pour les nôtres, mais aussi pour ceux du monde entier.


Verset 31 à 35

La robe de l’Ephod se met sous l’ephod qui, lui-même, porte le pectoral. Elle est de couleur pourpre violette et ces breloques attachées dans le bas serviront à annoncer son entrée et sa sortie du sanctuaire. Mettre la photo des grenades.


Verset 36 à 38


Le front est l’endroit qui où une marque spirituelle est gravée. Sur le front du sacrificateur doit reposer la tiare où est inscrit « Sainteté à l’Eternel » et cela rappelle l’épisode où l’ange de la mort devait passer pour tuer tous les premiers nés d’Egypte. Seuls ceux qui avaient la marque du sang sur les linteaux de leur porte étaient protégés. A la fin des temps, les hommes porteront soit la marque de la bête, soit la marque de Dieu sur leur front également. Ap 14:9-10 Et un autre, un troisième ange les suivit, en disant d’une voix forte: Si quelqu’un adore la bête et son image, et reçoit une marque sur son front ou sur sa main, il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l’agneau.

Ap 14:1 Je regardai, et voici, l’agneau se tenait sur la montagne de Sion, et avec lui cent quarante–quatre mille personnes, qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leurs fronts.


Nous ne serons jamais parfaits, mais cependant en tant que sacerdoce vivant, avec l'aide du Saint-Esprit, nous sommes appelés à nous sanctifier jour après jour et à devenir semblable à Jésus 1 Pi 1:16 selon qu’il est écrit :vous serez saints, car je suis saint.


La marque du sceau est faite sur une fleur en or pur, selon l’hébreu. Une fleur en forme de diadème plus exactement.


Tous ces symboles sont importants, ils sont là pour nous rappeler qu’encore aujourd’hui, nous ne pouvons nous présenter devant Dieu sans avoir la marque de Jésus inscrite sur notre front. La nouvelle naissance nous a marqués du sang de Jésus, c’est pourquoi nous sommes protégés de la colère de Dieu, tout comme l’était Aaron.


Verset 39

En résumé, la tenue complète du sacrificateur Aaron est donc composée d’un caleçon, d’une tunique, d’un manteau et d’un éphod par dessus, ainsi qu’une ceinture et une tiare.


Verset 40

Pour les fils d’Aaron, c’est à dire les autres sacrificateurs, ils auront un caleçon, une tunique avec une ceinture et une tiare.


Verset 41 à 43

Le caleçon recouvre le peu qui serait encore visible devant Dieu. La nudité est signe d’impureté, c’est pourquoi Dieu veut que les sacrificateurs soient tous couverts devant lui, des pieds à la tête.


En tant que prêtre et sacerdoce, Dieu nous a recouvert d’un vêtement blanc spirituel, afin que nous nous présentions saint devant Lui. Sans vêtement pur, nous serions rejetés de sa face. Jésus reprochera sévèrement à l’église de Laodicée d’être nu et lui conseillera d’aller s’habiller. Ap 3:18 je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies.

Mais pas de n’importe quel vêtement, car la sainteté est la marque du chrétien et sans cet habit nous serons rejetés loin de la face de Dieu Mat 22:11-13 Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n’avait pas revêtu un habit de noces. Il lui dit : Mon ami, comment es–tu entré ici sans avoir un habit de noces ? Cet homme eut la bouche fermée. Alors le roi dit aux serviteurs : Liez–lui les pieds et les mains, et jetez–le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents.



23 vues