Please reload

L'ÉGLISE DE LAODICÉE

 

 

Ap 3:14-22 Ecris à l’ange de l’Eglise de Laodicée : Voici ce que dit l’Amen, le témoin fidèle et véritable, le commencement de la création de Dieu: Je connais tes œuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses–tu être froid ou bouillant ! Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche. Parce que tu dis : Je suis riche, je me suis enrichi, et je n’ai besoin de rien, et parce que tu ne sais pas que tu es malheureux, misérable, pauvre, aveugle et nu, je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens–toi. Voici, je me tiens à la porte, et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui, je souperai avec lui, et lui avec moi. Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Eglises ! 

 

LES FÉLICITATIONS :

 

Il n’y en a aucune !

 

 

LES REPROCHES :

 

Ils sont nombreux !

l’Église de Laodicée fait des oeuvres. Mais ses oeuvres proviennent de son état d’esprit, elles sont charnelles. Cette église n’est pas consacrée. Elle n’est pas froide, c’est à dire qu’elle n’est pas morte comme l’Église de Sardes, Elle croit en Jésus-Christ crucifié, elle l’a accueilli dans son coeur, elle a reconnu qu’il est le fils de Dieu et le sauveur du monde. Mais elle n’est pas bouillante, comme tout chrétien devrait l’être ! Elle est tiède, c’est à dire légère, insouciante et irresponsable. 

Le chrétien doit dégager un parfum de bon odeur pour son Dieu, mais il n’en est rien pour le chrétien de Laodicée. 2 Cor 2:15 Nous sommes, en effet, pour Dieu la bonne odeur de Christ, parmi ceux qui sont sauvés et parmi ceux qui périssent:.. 

 

 

En quoi se caractérise la tiédeur d’un chrétien ? 

 

Il se croit riche, c’est à dire qu’il pense tout avoir reçu en Christ et ne plus devoir faire aucun effort pour quoi que ce soit. Il est clair que nous avons tout pleinement en Christ, et que Jésus a tout accompli à la croix mais il n’en reste pas moins que nous devons accepter de renoncer à nous-mêmes chaque jour et des efforts vont forcément devoir être fournis pour y arriver. Nous avons tout reçu, mais c’est à nous de saisir ces promesses en faisant preuve d’une certaine violence envers nous-mêmes. Le royaume appartient aux violents et non au mous, c’est à dire aux tièdes ! Mat 11:12 12 Depuis le temps de Jean–Baptiste jusqu’à présent, le royaume des cieux est forcé, et ce sont les violents qui s’en emparent. Lorsque Josué est entré dans Canaan, le peuple a du prendre possession de son héritage. Les portes étaient ouvertes, Dieu était avec eux, mais ils ont du se battre pour s'emparer du pays promis.

 

Tout est du à un riche, il pense pouvoir tout acheter avec son argent. Le chrétien tiède pense que parce qu’il fait parti d’une assemblée, il peut bénéficier de toutes les bénédictions célestes. Les promesses lui appartiennent, il n’a juste qu’à les réclamer, elles sont à lui. Il est superficiel et ne connait pas le Seigneur, parce qu’il n’a pas de temps à lui accorder en tête à tête. Il ne lit que rarement sa bible et ne passe que très peu de temps dans la prière, et quand il le fait, c’est pour réclamer les bénédictions pour sa vie personnelle et pour ceux qu’il aime. Il n’aime pas qu’on lui parle de la Justice de Dieu et de sa Sainteté. Pour lui, Dieu est Amour, point final ! La sanctification n’est pas un problème pour lui, l'Amour de Dieu surpassera sa Justice lors de son jugement, parce qu’il est sauvé une fois pour toute et qu’il le restera quel qu’en soit son cheminement. Il est riche, il n’a pas besoin de quoi que ce soit d’autre. Le salut de Dieu lui a été donné une fois pour toute, par le sacrifice de Jésus à la croix, il en est ravi et ceux qui lui disent le contraire ne sont pour lui que des religieux qui n’ont rien compris à l’Amour de Dieu. 

 

Déjà l’église de Corinthe en était le parfait exemple. Paul a eu bien du mal avec eux, car eux aussi pensaient tout savoir et se croyaient riches ! 1 Cor 4:8 Déjà vous êtes rassasiés, déjà vous êtes riches, sans nous vous avez commencé à régner. Et puissiez–vous régner en effet, afin que nous aussi nous régnions avec vous ! 

Paul a souffert et il les a repris sévèrement parce qu’il savait que suivre Christ était un chemin de croix. Il ne suffit pas de proclamer de belles promesses, il faut que la vie de l’Esprit soit manifestée dans le coeur du chrétien, ce qui va le transformer totalement au fil du temps. 1 Cor 4:20 Car le royaume de Dieu ne consiste pas en paroles, mais en puissance (un changement de vie).

 

Le laodicéen n’a besoin de rien, il a accepté de donner sa vie à Jésus et à partir de là, il a tout acquis et ne veut rien de plus. le contentement est une bonne chose, mais il ne veut pas combattre les géants qui se dressent devant lui pour accéder à Canaan. Il refuse de souffrir, et proclame la prospérité dans tous les domaines de sa vie. La bonté de Dieu, selon lui, l’appelle à vivre dans l’abondance matérielle et physique. Selon lui, la maladie et la pauvreté ne pourront jamais le toucher, il est immunisé parce que Jésus a tout accompli à la croix. Il va même jusqu’à croire que ceux qui vivent de telles choses sont sous la malédiction, vivent dans le péché ou manquent de foi. 

 

Les laodicéens ne portent pas de bons fruits et c’est à cela que l’on reconnait la marque d’un vrai chrétien. Mat 7:16-17 Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille–t–on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. 

 

Le vrai chrétien a revêtu les vêtements de sainteté, car jour après jour il se laisse sanctifier par le Saint-Esprit, mais il n’en est rien pour le chrétien de Laodicée. La grâce lui permet tout, car il pense que Dieu lui a tout pardonné et qu’il n’a plus qu’à se laisser vivre sans se soucier de rien. Et pourtant, sans vêtement blanc, nul ne pourra rentrer dans le Royaume Mat 22:11-13 Le roi entra pour voir ceux qui étaient à table, et il aperçut là un homme qui n’avait pas revêtu un habit de noces. Il lui dit : Mon ami, comment es–tu entré ici sans avoir un habit de noces ? Cet homme eut la bouche fermée. Alors le roi dit aux serviteurs : Liez–lui les pieds et les mains, et jetez–le dans les ténèbres du dehors, où il y aura des pleurs et des grincements de dents

 

Jésus est venu redonner la vue aux aveugles, mais les laodicéens sont toujours aveugles, ils ne voient pas leur état. Les vierges folles dormaient tranquillement sans se soucier du retour imminent du roi, et lorsque le moment crucial est arrivé, elles ont couru pour aller chercher de l’huile, mais il était trop tard, le roi n’a pris avec lui que celles qui l’attendaient patiemment. Le temps est court et la parole ne fait que nous le confirmer, c’est pourquoi nous devons nous préparer. L’huile ne doit pas manquer, et pour cela nous devons être remplis du Saint-Esprit, car c’est lui qui gardera nos lampes allumées jusqu’au retour de Christ. La chair doit être mise à mort et nos vies doivent être sanctifiées jour après jour et sans relâche. C’est à notre vêtement que le Seigneur nous reconnaitra et ce vêtement est notre vie de sanctification, les oeuvres de notre obéissance à la parole de Dieu. Celui qui ne portera pas ce vêtement ne fera pas parti du royaume. Ap 16:15 Voici, je viens comme un voleur. Heureux celui qui veille, et qui garde ses vêtements, afin qu’il ne marche pas nu et qu’on ne voie pas sa honte ! Heb 12:14 Recherchez la paix avec tous, et la sanctification, sans laquelle personne ne verra le Seigneur. 

 

Nous avons tout pleinement en Christ, mais n’oublions jamais que c’est en lui et en lui seul que nous possédons tout. Nous ne sommes riches qu’en lui uniquement ! Mais "être en Christ" signifie que nous voyons notre état de pécheur et que nous acceptons de renoncer à nous mêmes, à nos propres intérêts et à notre propre volonté pour le suivre. Celui qui ne cherche pas à plaire à son Dieu ne sera jamais admis dans le royaume, il restera là. L’obéissance aux commandements n’est pas une option, c’est une condition essentielle pour entrer dans la vie éternelle. Rom 6:16 Ne savez–vous pas qu’en vous livrant à quelqu’un comme esclaves pour lui obéir, vous êtes esclaves de celui à qui vous obéissez, soit du péché qui conduit à la mort, soit de l’obéissance qui conduit à la justice ? 

Tous ceux qui vivent dans la chair aujourd’hui et qui ne se repentent pas de leur état ne pourront faire partis de l’enlèvement qui approche. Ce n’est pas une prière qui sauve un homme, c’est sa régénération. Beaucoup pensent être nés de nouveau, mais ne le sont pas. Leur vie est devenue religieuse, sans pour autant avoir couper avec le péché. Leurs fruits ne sont pas bons et ils seront jetés dans l’étang de feu avec les autres.

 

Il est triste de voir que beaucoup de chrétiens aujourd’hui ne voient pas leur état, ils sont exactement comme ces chrétiens de Laodicée et ne s’en rendent pas compte. Ils sont légers avec la parole et pensent que quoi qu’il arrive, ils sont sauvés ! Leur vie n’est pas en règle, mais ils croient et pensent que cela suffira. Ils refusent d’ailleurs d’entendre tout avertissement ! Sous prétexte que Dieu est Amour, ils ne veulent pas entendre parler d’autre chose que de sa grâce salvatrice. Leurs oeuvres sont charnelles, quand il y en a.  Ils ont un pied à l’église et un pied dans le monde, parce qu’ils sont toujours attirés par lui et aiment ce qu’il propose.

La richesse dont il est parlé ici, n'a rien à voir avec la richesse matérielle, c'est en fin de compte, le constat d'une grande pauvreté spirituelle : un manque totale d’humilité, de consécration et de sérieux face à la parole de Dieu. Le laodicéen ne craint pas Dieu, il aime amasser les trésors de la terre et toutes les richesses que le monde procure.

 

 

Quelles sont les conséquences qui découlent de la tiédeur ?

 

Ap 3:16 Ainsi, parce que tu es tiède, et que tu n’es ni froid ni bouillant, je te vomirai de ma bouche

 

Jésus va les vomir !

C’est horrible de penser à ce que cela représente. Il va littéralement les rejeter de son sein ! Cela nous fait penser à la parabole de Lazarre et du riche. Le riche s’est retrouvé loin du sein d’Abraham alors qu’il pensait le rejoindre. À la place, c’est Lazarre, ce pauvre homme malade, qui s’y est trouvé. 

 

Jésus est venu sauver le monde, et il reviendra pour le juger. Tous ceux qui ne lui appartiennent pas seront rejetés loin de sa face ! Et pourtant les laodicéens n’y pensent pas une seconde, ils sont parfaitement convaincus que leur salut est acquis ! 

 

Dieu n’a pas changé, il est resté le même que depuis le commencement. Il prévient chacun à se préparer, parce qu’il ne pourra renier sa Justice. La renier, ce serait pécher ! Or notre Dieu est Saint et ce qu’il a dit, Il le fera. Jer 15:1-2 L’Eternel me dit : Quand Moïse et Samuel se présenteraient devant moi, Je ne serais pas favorable à ce peuple. Chasse–le loin de ma face, qu’il s’en aille ! Et s’ils te disent : Où irons–nous ? Tu leur répondras : Ainsi parle l’Eternel : A la mort ceux qui sont pour la mort, A l’épée ceux qui sont pour l’épée, A la famine ceux qui sont pour la famine, A la captivité ceux qui sont pour la captivité ! 

 

Si la tiédeur conduit à la mort, alors le tiède ira à la mort ! Si Le Seigneur dit qu’il vomira le tiéde, il le fera ! 

 

 

Y a t-il un remède ?

 

Oui, parce que tant que Dieu avertit, c’est qu’il y a encore une possibilité de se rattraper. Mais il faut saisir cette occasion sur le champs. 

Ap 3:18-19 je te conseille d’acheter de moi de l’or éprouvé par le feu, afin que tu deviennes riche, et des vêtements blancs, afin que tu sois vêtu et que la honte de ta nudité ne paraisse pas, et un collyre pour oindre tes yeux, afin que tu voies. Moi, je reprends et je châtie tous ceux que j’aime. Aie donc du zèle, et repens–toi. 

  • acheter de l’or éprouvé par le feu

L’or éprouvé par le feu représente la vie mise en sacrifice sur l’autel de Dieu. Ce n’est que dans le feu que l’or devient pur et c’est de cette façon également que nos vies sont purifiées. Le feu représente les épreuves et les souffrances que nous traversons. Il nous faut les accepter et non les rejeter.

  • Acheter des vêtements blancs

Les vêtements blancs sont la représentation de notre sanctification et de notre obéissance aux commandements de la parole. Sans la sanctification, nul ne verra Dieu et sans l’obéissance, nul ne peut prétendre aimer Dieu. Les oeuvres de la chair que nous faisions avant notre nouvelle naissance sont remplacées par les oeuvres de la justice.

  • Acheter un collyre pour oindre ses yeux

C’est Jésus qui rend la vue. Sans lui nous sommes aveugles, et c’est exactement ce qu’est l’Église de Laodicée ! Acheter un collyre, c’est venir à la croix et accepter le sacrifice de Jésus pour sa propre vie. Le monde a besoin de Christ, mais le chrétien tout particulièrement en a besoin ! Que nos yeux s’ouvrent, exactement comme Paul lorsqu’il a vu Christ sur la route de Damas !

  • Avoir du zèle

Du zèle pour l’évangile ! Beaucoup de gens ont du zèle, mais pas pour de bonnes choses. Jésus demande à ce que notre zèle soit tourné vers lui, vers le Royaume. La définition du mot "zèle" est : empressement, ardeur, dévouement. Combien de chrétiens n’ont pas d’ardeur pour les affaires de Dieu. Ils sont mous et n’ont aucune motivation en ce qui concerne le Royaume de Dieu. Ils s'affichent dans la liste des « chrétiens », et ça leur va très bien, mais ils ne s’investissent en rien le concernant. Ils n’aiment pas prier, n’aiment pas lire la bible et n’ont pas la compassion des âmes qui se perdent.

  • Se repentir

On peut chuter, mais très vite, il faut demander pardon pour ses fautes et prendre une autre direction. Le Seigneur pardonne tous nos péchés, mais nous devons pour cela vivre dans un état de repentance. La repentance n’est pas simplement avoir des regrets, la repentance inclut forcément un changement de cap. N’oublions jamais les pleurs de Judas et ceux de Pierre. L’un et l’autre étaient effondrés, mais pour Judas, ses pleurs produisirent la mort, alors que pour Pierre, ils produisirent la vie. Nous pouvons pleurer amèrement sur notre vie sans changer pour autant. Jésus appelle les laodicéens à changer de direction, à revenir à lui de tout leur coeur.

 

 

A la clé, il y a une récompense !

 

Et oui, parce que Dieu est bon et qu’il veut bénir ceux qui le cherchent de tout leur coeur.

Heb 11:6 Or sans la foi il est impossible de lui être agréable ; car il faut que celui qui s’approche de Dieu croie que Dieu existe, et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent. 

 

Quelle est cette récompense ?

Ap 3:21 Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône. 

 

Malgré son mauvais comportement, le Seigneur offre encore à L’église de Laodicée l'accés à son trône et la possibilité de régner avec Lui ! Quel amour, quel promesse !

Lorsque nous nous humilions et que nous reconnaissons nos torts, Dieu nous bénit abondamment en retour. Il oublie toutes nos transgressions sans jamais y revenir. 

Nous pouvons chuter, mais si nous nous relevons, il nous bénit….

 

"Celui qui vaincra", cela inclut forcément un combat. Il ne peut y avoir de victoire, sans d’abord s’être battu. Le chrétien est appelé à se battre. Contre qui ? Non contre les hommes ou les femmes, mais contre le diable et ses démons d’une part, mais aussi contre sa propre nature qui veut sans cesse reprendre le contrôle des sa vie. 

C’est pourquoi le Royaume appartient aux violents, à ceux qui s’en emparent, c'est à dire aux vainqueurs ! 

 

Le Seigneur est là, toujours près de nous, et il veut faire sa demeure en nous, mais trop souvent, il est à la porte parce que nous ne le laissons pas agir dans notre vie. Et pourtant, dans sa grande patience, il ne cesse de frapper à la porte de notre coeur et de nous avertir des dangers que nous encourons si nous ne le laissons pas entrer. Jamais il ne s’imposera, il frappe et attend qu’on lui ouvre et c’est ce qu’il fait à l’église de Laodicée, il attend qu’on lui ouvre. Ces chrétiens parlent pourtant tous de lui, prient en son nom, louent son nom, prêchent la bonne nouvelle et enseignent la parole. Ils guérissent les malades en son nom, chassent également les démons en son nom, et pourtant bien qu’ils connaissent la valeur du nom de Jésus, ils ne le laissent pas régner au milieu d’eux. Jésus n’a pas sa place dans leur coeur, parce qu’il leur demande trop de choses qui ne correspondent plus au monde dans lequel ils vivent. Les laodicéens ont modernisé les cultes, ils ont retiré certains passages de la parole qui les dérangent et y ont ajouté à la place toute une batterie de faux enseignements, telle que la psychologie qui va totalement à l’encontre de la crucifixion de la chair. Beaucoup de chrétiens aujourd’hui sont impactés, sans même s’en rendre compte, par ces mensonges qui prennent leur source dans l’arbre de la connaissance du bien et du mal. L’estime de soi et la confiance en soi en sont les parfaits exemples et sont totalement contraire aux enseignements de Jésus qui nous demandent de renoncer à nous-mêmes et de ne mettre notre confiance qu’en lui. L’homme par nature, s’aime au delà de ce qu’il pense, mais la psychologie moderne lui démontre le contraire. (Mais ce n’est pas le propos ici. Voir lien https://www.iltaime.com/single-post/2017/10/13/COMMENT-GUERIR-DE-LA-PSYCHOLOGIE- ou encore https://www.iltaime.com/single-post/2017/04/11/LES-CHRETIENS-ET-LA-PSYCHOLOGIE )

 

 

CONCLUSION :

 

Comme à chaque église, Jésus leur dit : « Que celui qui a des oreilles entende ce que l’Esprit dit aux Églises. »

 

Cette affirmation implique qu’il faut d’abord méditer sur ce qu’il a dit afin de pouvoir le mettre en pratique.

Il y a une différence entre « écouter » et « entendre ».

Écouter : prêter l’oreille avec attention, obéir à quelqu’un, suivre ses conseils

Entendre : percevoir un son, comprendre.

 

Ici le mot employé en grec est « akouo » qui signifie : entendre un bruit, comprendre

 

Avant d’écouter, il faut déjà entendre ce que le Seigneur nous dit, et surtout comprendre ce qu’il veut nous enseigner. Comment se remettre en question et changer de cap, si nous n’avons pas déjà entendu ce qui ne va pas ?

Avant d’obéir et de se mettre en action, il faut d’abord entendre les instructions ! Et pour cela, il faut avoir un coeur ouvert, un esprit bien disposé qui accepte d’être modelé et façonné. Celui qui refuse d’entendre, ne pourra jamais écouter, c’est à dire décider de changer de cap et obéir à ce qui lui est demandé. 

Jésus ne demande à aucune Église d’écouter, parce qu’il sait que celui qui aura vraiment entendu dans son coeur, écoutera les instructions et sa vie changera.

 

 

2 questions cruciales se posent à toi qui lis ce message aujourd’hui :

 

  • te reconnais-tu parmi les chrétiens de Laodicée ?

  • Et entends-tu ce que le Seigneur veut te dire ?

 

Le retour de Jésus est imminent, il n’y a plus de temps à perdre. Si tu fais parti de ces chrétiens tièdes, il en encore temps de te repentir et de remplir ta lampe d’huile. Prends la parole, médite-la, passe du temps chaque jour dans la présence du Seigneur et tu verras que tes yeux s’ouvriront et que tu ne te laisseras plus piéger par tous les mensonges que le diable essaie de te dire. La vérité est entre tes mains, mais c’est à toi de la désirer et de ne chercher qu’une seule chose : le Royaume de Dieu et sa Justice, et tout le reste, Dieu te le donnera, parce qu’Il sait exactement ce dont tu as besoin. Repens-toi et abandonne-toi dans les mains du Très-Haut, Il guidera chacun de tes pas et surtout te sauvera de la ruine éternelle.

 

L. Gilman

 

 

Please reload