Please reload

LA GRÂCE DE DIEU NE PEUT PAS S'ÉTEINDRE

 

Et la grâce de notre seigneur a surabondé, avec la foi et l’amour qui est en christ-Jésus. 1 Tim 1:14

 

Frères et soeurs, sachons avec la plus entière certitude que le Dieu vivant ne peut pas davantage voiler sa grâce que le soleil ne peut masquer son éclat ! 

 

Gardons à l’esprit que la grâce de Dieu est infinie et éternelle. Étant un attribut de Dieu, elle est aussi illimitée que l’infinitude. 

 

L’Ancien Testament est certainement un livre qui traite de loi, mais pas seulement de loi. Avant que le déluge ne vienne engloutir la terre, « Noé trouva grâce aux yeux de l’Éternel », et après lui avoir donné la loi, Dieu a dit à Moïse : « Tu as trouvé grâce à mes yeux. »

 

Il n’y a jamais eu d’époque où la loi n’a pas exprimé la volonté de Dieu pour l’humanité, ni où sa violation n’a pas entraîné la sanction, bien que Dieu ait parfois fait preuve de patience et ait fermé les yeux sur les fautes à cause de l’ignorance du peuple. 

 

La grande source de la morale chrétienne est l’amour de Christ lui-même, non la loi de Moïse ; les principes moraux contenus dans la loi n’ont cependant jamais été abrogés. La grâce de Dieu rendait la sainteté possible à l’époque de l’Ancien Testament comme elle le fait de nos jours. 

 

Dieu a promis qu’il serait toujours égal à lui-même. Les hommes peuvent se soustraire à la lumière solaire et chercher refuge dans des grottes sombres et renfermées, mais ils ne peuvent pas supprimer le soleil. De la même façon, les hommes de tous les temps ont pu mépriser la grâce de Dieu, mais ils ne peuvent pas l’éteindre. 

 

A.W. TOZER

Please reload