Rechercher

SUIVRE JÉSUS !


Act 12:7-8 Et voici, un ange du Seigneur survint, et une lumière brilla dans la prison. L’ange réveilla Pierre, en le frappant au côté, et en disant : Lève–toi promptement ! Les chaînes tombèrent de ses mains. Et l’ange lui dit : Mets ta ceinture et tes sandales. Et il fit ainsi. L’ange lui dit encore : Enveloppe–toi de ton manteau, et suis–moi.


Alors que Pierre est emprisonné, un ange se présente à lui et lui dit 4 choses importantes :

  • lève-toi promptement

  • Mets ta ceinture et tes sandales

  • Enveloppe-toi de ton manteau

  • Et suis-moi

Ce sont des ordres que l’ange adresse à Pierre afin qu’il soit libéré de la prison dans laquelle il se trouve. Et ces ordres sont donnés à chacun de ceux qui veulent suivre Christ.


Jésus avait dit aux disciples que celui qui voulait le suivre, devrait renoncer à lui-même et se charger de sa croix (Matt 16:24), et pourtant bon nombre de chrétiens ne s’attardent pas sur ce verset, prétextant que cela n’était valable qu’avant son sacrifice à la croix. Beaucoup préfèrent penser que la grâce de Dieu ne peut plus leur imposer ce genre de chose, parce que le sang de Jésus les a sauvés définitivement. Et pourtant, ces mêmes mots sont répétés dans les actes des apôtres par un ange venant délivrer Pierre. N’est-ce pas surprenant ? Ils sont prononcés d’une autre manière mais ont exactement le même sens. Pierre est enchainé par les mains, il ne peut rien faire. Sans intervention divine, c’est la mort qui l'attend. C’est pourquoi Dieu vient secourir son enfant en lui envoyant un messager.


Cet épisode interpelle chacun de nous afin que nous ne regardions pas notre situation comme une fatalité. Le Seigneur permet des épreuves dans nos vies, mais il nous a également donné sa force pour que nous puissions être les témoins de sa toute puissance. Quelle que soit ce que nous traversons, le Seigneur nous adresse à chacun personnellement ces mêmes ordres :



1 - « Lève toi, promptement ! »


C’est à dire « bouge-toi, ne reste pas assis à ne rien faire ! »

Notre temps est compté, et personne ne peut suivre le Seigneur, s’il ne l’a pas décidé de tout son coeur. C’est une décision claire pour laquelle, il ne faut pas prendre de temps ! Le temps que l’on s’accorde est un frein que le diable s’empressera d’utiliser en sa faveur.


Au boiteux, Pierre a dit : « Lève-toi et marche ! », c’était la seule façon pour voir le miracle de Dieu. S’il était resté assis, jamais il n’aurait su qu’il pouvait à nouveau marcher normalement. Au paralytique, Jésus a dit la même chose, et l’homme est parti avec son lit sous le bras. À la jeune fille morte, Jésus a dit : « lève-toi ». Elle s’est levée et s’est mise à marcher.


Aujourd’hui, ces mêmes mots nous sont adressés, que nous soyons chrétiens ou non.

Si tu es paralysé dans ta vie à cause d’une situation qui te parait insoluble, si tu boites parce que la vie ne t’a pas épargné, que ton coeur est brisé par des années de souffrances et d’injustices, ou si tu n’as toujours pas rencontré le sauveur du monde, celui qui offre la vie éternelle, le Seigneur te dit : « Lève-toi promptement ! ». Tu n’as plus de temps à perdre, c’est une décision qui doit se faire rapidement, car le temps presse. N’attends pas demain, il sera peut-être trop tard, c’est aujourd’hui, à l’instant : « lève-toi ! », ne te laisse plus abattre et accabler par ce que tu vois, mais crois ! Crois que Jésus est ton libérateur et qu’il peut te sortir de ta prison ! Crois et tu verras sa gloire ! Et si tu n'as pas la force, cries à lui et il t'affermira et te relévera !


Lève-toi et tes chaines vont tomber !

Mais FAIS-LE PROMPTEMENT, n’attends plus et crois !



2 - Ensuite Jésus te dit : « Mets ta ceinture et tes sandales ».


Il n’y a qu’une seule vérité, c’est Jésus. il est " le chemin, la Vérité et la vie ". C’est pourquoi, METS LA VÉRITÉ à tes reins et c’est elle qui t’affranchira, qui te rendra serein et fort. Ne la quitte jamais, qu’elle reste toujours attachée à toi. Et n’oublie pas TON ZÈLE, car sans lui, tu ne peux aller nul part. Il te faut du zèle, c’est à dire de l’ardeur, de la ferveur pour avancer sur le chemin de la vie. C’est un chemin étroit et tu y rencontreras des difficultés en tout genre, des obstacles et un ennemi redoutable. Mais avec ta ceinture et tes sandales, tu seras victorieux ! La vérité et ton zèle le désarçonneront et le feront fuir loin de toi.



3 - À cela, il rajoute : « Enveloppe-toi de ton manteau »


Ce qui signifie « enveloppe-toi de la sainteté tous les jours de ta vie, car sans elle, il sera impossible de voir Dieu ». Nous savons que sans la sanctification, nul ne verra le Seigneur, c’est pourquoi, nous devons la rechercher en nous laissant façonner par le Saint-Esprit, afin qu’il puisse nous reprendre, nous corriger, nous encourager et nous conduire dans les voies du Seigneur.


Soyez saint comme votre Père est Saint, nous dit le Seigneur ! Si nous étions esclaves du péché avant de connaitre le Seigneur, nous sommes à présent devenus volontairement esclaves de la justice, afin d’arriver à la sainteté. Rom 6:19 Je parle à la manière des hommes, à cause de la faiblesse de votre chair. — De même donc que vous avez livré vos membres comme esclaves à l’impureté et à l’iniquité, pour arriver à l’iniquité, ainsi maintenant livrez vos membres comme esclaves à la justice, pour arriver à la sainteté.


Se revêtir du manteau de sainteté, c’est se revêtir du Seigneur Jésus-Christ, c’est à dire des sentiments qui sont en lui Rom 13:14 Mais revêtez–vous du Seigneur Jésus–Christ et n’ayez pas soin de la chair pour en satisfaire les convoitises.

C’est en enveloppant ce manteau, que tous les fruits de l’Esprit apparaitront dans notre vie et que nous serons d’une odeur agréable au Seigneur Col 3:1212 -15 Ainsi donc, comme des élus de Dieu, saints et bien–aimés, revêtez–vous d’entrailles de miséricorde, de bonté, d’humilité, de douceur, de patience. Supportez–vous les uns les autres, et, si l’un a sujet de se plaindre de l’autre, pardonnez–vous réciproquement. De même que Christ vous a pardonné, pardonnez–vous aussi. Mais par–dessus toutes ces choses revêtez–vous de la charité, qui est le lien de la perfection. Et que la paix de Christ, à laquelle vous avez été appelés pour former un seul corps, règne dans vos cœurs. Et soyez reconnaissants.


En résumé, le Seigneur nous appelle, mais c’est à nous de nous lever pour lui et de nous engager fermement à le suivre. Et pour cela, nous allons devoir renoncer à notre ancienne vie et revêtir la sienne. La vérité nous affranchira, car sans elle, nous ne pourrons aller nul part. Notre courage et notre persévérance nous permettront d’avancer pas à pas et notre détermination à vouloir lui ressembler, nous permettra de le voir lorsque notre heure sera venue de quitter cette terre.



L. Gilman





147 vues